Skip to content

Turandot

18/04/2011

 

Dimanche 17 avril

Turandot à la cité interdite de Zhang Yimou
au Musée des Beaux-Arts de Montréal

Tout comme la ville de Louxor sert de décor pour les productions d’Aïda, Beijing est l’endroit tout désigné pour Turandot. Le réalisateur de la Cité interdite et de Tigre & dragon, immortalisa cette production de 1998 dirigé par Zubin Mehta et incluant des centaines de choristes. Filmé avec retenue par Zhang Yimou, concepteur également des cérémonies grandioses des Jeux Olympiques de Beijing, on y ressent toute l’émotion de Liù interprété par Barbara Frittoli. Le magnifique Nessun Dorma chanté par Sergei Larin nous reste en tête pendant des jours.  Voici également un extrait de la preuve d’amour que Liù porte pour Calaf.  Lors de la toute première représentation de Turandot à La Scala de Milan en 1926, Arturio Toscanini qui dirigeait l’orchestre, s’arrêta à  cet acte (III) et dit : «C’est ici que l’opéra se termine, car à ce moment précis, le Maestro est mort ». Franco Alfano acheva alors la dernière œuvre de Puccini sous la demande pressante du chef d’orchestre.

À vous maintenant de résoudre les 3 énigmes de la princesse Turandot (Giovanna Casolla) :

No.1 « Dans la nuit sombre vole une ombre irisée. Elle s’élève et déploie ses ailes sur la noire, innombrable humanité ! Tout le monde l’invoque, tout le monde l’implore ! Mais l’ombre disparaît avec l’aurore pour renaître dans le coeur et elle renaît chaque nuit, et chaque jour elle meurt avec confiance ». Que suis-je ?

No.2  « Vif comme la flamme, il n’est pas flamme ! Il est parfois délire, élan de fièvre, ardeur ! L’inertie le transmute en langueur ! Si tu te perds ou t’éteins, il se glace ! Si tu rêves de conquête, il s’enflamme ! Il possède une voix qu’en tremblant tu écoutes et la vive lumière du soleil qui se couche ! »  ?

No.3 « Glace qui t’enflamme et se glace de ton feu ! Blanche et obscure ! En te voulant libre, elle te rend esclave, en t’acceptant pour esclave, elle te fait roi ! La glace qui enflamme, qu’est-ce donc ? ».

Réponses : ecnarepse, gnas, todnarut

Et voir le billet Turandot à l’Opéra de Montréal 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :