Skip to content

Le carré curieux

23/07/2011
Carré curieux _ Luca, Vlad, Kenzo et Gert

Compagnie Carré Curieux, Cirque Vivant ! 
Festival Montréal Complètement Cirque
À l’ Espace Go- Jusqu’au 24 Juillet

Critiques de M-J Roy et I. Paré

Entrevue de J. Lapointe avec Kenzo Tokuoka

Théâtre circassien musico-poétique qui plaira à un public universel de tout âge.  En duo, en trio ou tous ensembles, la complicité, la confiance et la tendresse entre ces 4 compères sont en tout temps palpables. Succès unanime pour ses finissants de l’ ESAC- École Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles, qui se faisait pressentir dès le premier tableau de cérémonie de thé, de jeux d’ombres, de jonglerie et des prouesses de Gert aux tissus aériens. Kenzo effectue ses numéros de monocycle et de mât Chinois avec une intelligence, grâce et agilité renversantes. Vladimir-le pro du diabolo est quant à lui déconcertant. Le jeu clownesque de ce dernier et les personnages dichotomiques de Luca révèlent également leurs talents de comédiens.  Pour couronner le tout, l’éclairage contrôlé par Nicolas et la création musicale de M. Dehoux et S. Remadna spécialement conçue pour le spectacle font de cette soirée une expérience complètement… réjouissante
et de mise pour clôturer le Festival Montréal Complètement Cirque.  
 

Les interrogations sur ces exploits techniques de point de vue mathématiques sont soulevées dans Est-ce possible? J’y  crois-pas ! de Pierre Gallais. L’auteur de l’article, fait également référence à Dressage d’un cône de l’artiste-chercheur multidisciplinaire, Piotr Kowalski (1927-2004) pionnier de l’art technologique. La science fait partie intégrante de cette installation de plateaux rotatifs sur lesquels des graines de blé ont étaient semées; On peut y observer, les effets de la lumière, de la chaleur, de la croissance ainsi que des forces gravitationnelle et centrifuge. 

 
Pour en savoir plus
 
GALLAIS Pierre (mars 2011). « Est-ce possible ? J’y crois pas ! » sur le site Images des Mathématiques – CNRS
 
DORIAC, Franck  (2005). Le land art… et après: l’émergence d’oeuvres géoplastiques, éditions l’ Harmattan, 110 p.
 
RAPP-MEICHLER GISELE (février 2004). « Ceci se déplace à 29 kms/sec » – Texte hommage à Piotr Kowalski, sur le site Gisèle et Luc Meichler
 
Dressage d’un cône (1967) de Piotr Kowalski
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :