Skip to content

Sphères

05/01/2012

 

Rome– de ses origines à la capitale d’Italie 
Musée de la civilisation à Québec
Jusqu’au 29 janvier

2600 ans de l’histoire de Rome à travers 300 objets, dont des instruments scientifiques et 2 sphères. La première est un globe terrestre en bronze placé au sommet de l’obélisque égyptien que l’empereur Caligula a fait transporter à Rome (autour de 40 apr.J-C). La deuxième est en arrière plan sur le portrait de la princesse et poétesse Giacinta Orsini peint par Pompeo Batoni (1708-1787). La sphère armillaire, également appelée astrolabe sphérique, est  symbole de savoir et de sagesse. Elle fut inventée au IIIe siècle av. J-C par le savant grec Érathosthène qui par des règles géométriques calcula la circonférence de la Terre et démontra avec une quasijustesse l’angle d’inclinaison de l’écliptique sur l’équateur.

La plus grande sphère armillaire se trouve au Musée de l’histoire des Sciences à Florence construite au XVIIe siècle par Santucci et une autre très connue représentant 65 constellations, se trouve au Palais des Nations Unies à Genève. L’artiste Poirée-ville en a même conçu une végétale d’après un processus hydroponique- intitulée « Univers Chiffonné », elle se trouve à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA).

 

Lectures en lien

Articles de P. Asselin et S. Baillargeon sur l’exposition à Québec

ROSS André (mai 2006). « Les observations de Tycho Brahé », Bulletin AMQ, Vol XIVI,
no.2 mai 2006 p.50-64  Pour connaitre la différence entre armille, sextant et quadrant

GINGRAS Yves, KEATNG Peter et LIMOGES Camille (1998). Du scribe au savant, édition Boréal, 362 p. Pour Rome : l’encyclopédiste, l’ingénieur et l’héritage grec- Chapitre 3

LUMINET Jean-Pierre (2010). Les bâtisseurs du ciel– l’intégrale, édition JC Lattès, 1640 p.
Pour l’histoire romanesque des Bâtisseurs du ciel – Copernic, Kepler, Brahé, Galilée, Newton.

 

À voir également au Musée de la civilisation
Sciences en direct ou les visages humains de la science
jusqu’au 29 avril

2 commentaires leave one →
  1. Lacasse-Joubert Élise permalink
    18/01/2012 23:26

    Cette exposition me semble intéressante. J’espère trouver le temps pour y aller!

    • 19/01/2012 09:58

      Il faudra se dépêcher car elle prend fin le 29 janvier. Les informations affichées sont très instructives. Le parcours peut également être fait en compagnie de guides dynamiques. Parlant de sphères… Vladimir Skoda, un sculpteur d’origine tchèque conçoit des sculptures sphériques de toute beauté. Son intérêt pour les sciences se retrouve également dans un livre qui sera publié prochainement Cercles noirs Couronnes lumineuses comprenant 7 gravures sur acier de représentations cosmologiques commentées par l’astrophysicien et poète Jean-Pierre Luminet – http://editionsmeridianes.blogspot.com/p/actualites.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :