Skip to content

Les Feininger

28/01/2012

Lyonel Feininger: de Manhattan au Bauhaus
au Musée des beaux-arts de Montréal
Jusqu’au 13 mai

Lyonel Feinninger disait : « Ma foi artistique se fonde sur un amour profond de la nature et tout ce que représente ou tout ce que j’ai réalisé repose sur cet amour »; Il le prouve dès le début de sa carrière avec sa bande dessinée de Wee Willie Winkle’s world qui raconte l’histoire d’un jeune garçon à la campagne qui voit s’animer les éléments de la nature. Son tableau Nuée d’oiseaux représente justement un phénomène naturel qu’il observa en contemplant le ciel peu de temps après une tempête. Cet amour pour la nature, il semble l’avoir transmis à sa progéniture. Son petit-fils Tomas qui vit aujourd’hui à Québec est géologue tandis que son fils Andreas Feininger (1906-1999) photographia la nature pendant plus de 25 ans. Quelques photos d’Andreas sont exposées au MBAM dont une magnifique d’un collègue à lui photojournaliste tenant une caméra, et plusieurs autres de mygales, mille-pattes, œil de taon, nids de frelon, crabes, coraux et étoiles de mer. Tomas Feininger s’est toutefois retrouvé au milieu de la controverse en justifiant l’importance de l’exploitation de l’amiante chrysolite. Ce minéral fibreux appelé asbestos en anglais et reconnu pour être cancérigène, peut également provoquer la fibrose pulmonaire ou l’épaississement de la plèvre.

Autres commentaires sur l’exposition de D.Balzer, E.Clément ou I.Paré

 

Pour en savoir plus sur l’amiante

BUSSIÈRES Ian (28 février 2010).  » Un professeur de Laval dénonce « l’hystérie «  »,
journal Le Soleil  

DROLET Daniel (12 octobre 2010). « Des scientifiques réfutentles allégations au sujet de l’innocuité de l’amiante, sur le site des Affairesuniversitaires.ca

 Articles de janvier 2012  sur le dossier de l’amiante par C.Côté,  P.Gourdeau  ou J.Lussier 

Tout s’avoir sur l’amiante pour mieux s’en protéger sur le site du INRS

Maladies liées à l’amiante sur le site de l’OMS

HENRY Emmanuel (2007). Amiante: un scandale improbable-sociologie d’un problème public, éditions de l’université de Rennes, 312 p.

MALYE François (2004). Amiante: 100 000 morts à venir, éditions Le cherche-midi, 225 p.

ALLÈGRE Claude (2007). Ma vérité sur la planète, éditions Plon, p. 42  alimentera le débat.

 

Reportage « le côté noir de l’Or blanc » à l’émission Enquête
le jeudi 9  février 21h

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :