Skip to content

Nouvelle europe

19/04/2012


« Dans le monde, des centaines d’écrivains, journalistes, traducteurs ou éditeurs sont actuellement retenus prisonniers, battus, persécutés pour leur activité littéraire.  »
Pour les soutenir, devenez membre du P.E.N. Québec : penquebec.org

 

Nouvelle Europe avec Ananda Devi et Léonora Miano
Animé par Eduardo Manet le 18 avril à l’Hôtel Opus
Festival international de littérature Metropolis Bleu

3 auteurs se sont penchés sur la crise identitaire en Europe lors d’une table ronde du Festival Metbleu. Les discussions étaient animées par Eduardo Manet, président du Conseil permanent des écrivains et petit-fils du célèbre peintre. On aurait pu l’écouter pendant des heures, raconter ses expériences personnelles et rencontres qu’il a eues- avec des  révolutionnaires et des grands écrivains, et qu’iI raconte d’ailleurs dans plusieurs romans.

Ananda Devi, fut récipiendaire d’un prix littéraire dès l’âge de 15 ans, elle a écrit depuis dix romans et des recueils de poésies. Ethnologue de formation, pour elle le débat fondamental repose sur l’évolution dans tous les sens du terme. Elle évoque aussi son malheureux constat que l’être humain n’a rien appris et que les guerres continuent.

Léonora Miano, pour sa part est originaire du Cameron et se démarque par son franc parlé. Elle nous a rappelé que les 14 pays Subsaharien ont tous le français comme langue commune et quoiqu’elle soit une auteure d’expression française elle n’est pas de culture française. Pour Léonora Mano, une Nouvelle France est celle qui aura l’aisance à accepter que sa mémoire n’est pas que blanche.

 

Lectures en lien et Autres participations de ces auteurs au Festival MetBleu

DEVI Ananda (2009). Le sari vert, éditions Gallimard- coll. Folio 2011, 256 p.
Le bateau phare Je 19 à 18h #22 / Atelier d’écriture Ve 20 à 14h15 #28 / Un après-midi de lecture Di 22 à 16h  #90

MANET Eduardo (2011). Le fifre, éditions Écriture, 280 p.
Atelier d’écriture Ve 20 à 9 :30 #26 et Écrivain en péril-Sa 21 à 17 :30 #70

MIANO Léonora (2009). Les aubes écarlates, éditions Plon-coll. Pocket 2011, 280 p.
Gagnant du Trophée des arts afro-caribéens Atelier d’écriture Je 19 à 14h #15

   

Tous les livres sont disponibles sur le site du festival à la Librairie Olivieri

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :