Skip to content

MED-Vienne 3/4

20/07/2012

  

Musée de la contraception et de l’avortement
Mariahilfer Gürtel 37-Près de la gare de train

Petit musée qui vaut le détour, mais à défaut de pouvoir y aller, le site est plus que complet.
Vous apprendrez des choses surprenantes telles que le bidet était utilisait comme moyen de contraception, que le citron fût le premier diaphragme, qu’avant même l’utilisation d’intestins de moutons comme condoms il eut un temps où la vessie de poisson servait de préservatif. En 1939, le test de grossesse ou de Hogben se faisait en injectant l’urine dans une grenouille. L’hormone hCG d’une femme enceinte provoquait alors une ponte chez les Xenopus. Le test de Friedman qui s’effectuait sur des lapines nécessitait de sacrifier l’animal, mais pas celui sur les grenouilles. Sur le site randomhistory.com vous trouverez également l’historique des tests de grossesse depuis l’Égypte ancienne et les origines d’une multitude de choses.

La 2e salle, qui porte sur l’avortement est toutefois beaucoup moins amusante voire troublante. Une carte du monde illustre en couleurs, les pays dans lesquels l’avortement est interdit. C’est le cas dans plusieurs pays d’Afrique, où les femmes procèdent alors en utilisant des tiges en bois pour percer le sac amniotique et mettent ainsi leur propre vie en danger.

Livres en lien suggérés par le musée.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :