Skip to content

Découvertes de l’année

03/01/2013

Québec Science_10 Découvertes 2012Dans son premier numéro de l’année, le magazine Québec Science, nous dévoile les 10 découvertes de 2012. Cette sélection reflète l’effervescence et la diversité de la recherche au Québec.

Allant des us  & coutumes de l’Homo sapiens à la fabrication d’un nanoscalpel digne d’un Jedi en passant par des observations de levures exemptes d’introns jusqu’à celles d’un lac sous-glaciaire et d’exoplanètes, des chercheurs inventent un moteur à hydrogène révolutionnaire et d’autres développent un outil de modélisation pour prédire la trajectoire des polluants dans les océans. Outre une meilleure compréhension du tremblement bénin qui afflige 70 000 Québécois, on peut se réjouir aussi d’être parvenu à réparer le tympan de manière rapide et efficace tout comme de pouvoir sous peu dépister plus tôt le cancer de l’ovaire.

Votez pour votre découverte de l’année !  Québec science Jan/Fév 2013 vol.51 no.05

 

Autres palmarès de découvertes scientifiques
sur les sites de La Recherche Wired et New Scientist
Et certaines plus surprenantes sur les sites  de How Stuff Work  et Smithsonian.com

Le Boson de Higgs  est la percée scientifique de l’année couronnée par la revue Science.

Voir aussi les billets  End of Time,  Québec Science   et  Découverte de l’année 2011

3 commentaires leave one →
  1. Michel Dussault permalink
    04/01/2013 16:25

    J’invite les visiteuses et visiteurs de ce
    site à prendre connaissance, à la une du
    DEVOIR de ce vendredi 4 janvier, d’un article
    de Marie-Andrée Bouchard sur le contrôle
    qu’en haut lieu on semble vouloir exercer
    sur le droit de libre communication des
    travaux de scientifiques à l’emploi du
    gouvernement fédéral. Cet article, en fait,
    sert de présentation à une lettre ouverte,
    publiée aujourd’hui dans le même quotidien
    par Yolande Grisé, présidente de la Société royale
    du Canada. Après avoir rappelé les principes qui
    devraient régir les rapports réciproques de l’État
    et de ses conseiller(e)s scientifiques, Mme Grisé,
    à partir de cas récents, s’inquiète de limitations
    apportées au droit et devoir de communication
    des chercheurs et chercheuses.
    M.D.

  2. 05/01/2013 16:47

    Muselage…voire même l’emprisonnement !
    Comme ce fût le cas pour les sismologues italiens accusés d’avoir rassuré la population d’Aquila en 2009, que le risque de tremblement de terre était faible.
    « Catastrophes: les scientifiques s’inquiètent de futurs procès » (Moutons enragés du 30 oct. 2012) http://lesmoutonsenrages.fr/2012/10/30/catastrophes-les-scientifiques-sinquietent-de-futurs-proces/
    « L’Aquila verdict row grows » (Nature du 30 oct. 2012)
    http://www.nature.com/news/l-aquila-verdict-row-grows-1.11683

    Décédée la semaine dernière à l’âge de 103 ans, Rita Levi-Montalcini (nobélisée en 1986 pour la découverte du NGF-nerve growth factor ou facteur de croissance des cellules nerveuses), avait officiellement supporté la cause des sismologues italiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :