Skip to content

Pathologies & Arts – diapo du mois

29/03/2013

Diapo du mois_Moore

Diapositive du mois tirée du tableau Pathologies & Arts

 

Les sculptures de Henry Moore (1898 – 1986) font partie du décor de presque tous les jardins de musées à travers le monde. Contrairement à ce que l’on a l’habitude de voir, les vertèbres stylisées ci-dessus de la collection du Musée des Beaux-Arts de Montréal, sont de petits formats puisqu’elles lui ont servi de modèles pour Three piece No.3 : Vertebrae  (1968) de 7 mètres  de longueur. Une version gigantesque, qui s’étend sur plus de 12 mètres de long, trône à Dallas –Three forms vertebrae  (1978).

La colonne vertébrale est constituée de 33 vertèbres dont 7 cervicales, 12 thoraciques, 5 lombaires, et puis 5 vertèbres soudées- le sacrum  et quatre autres formant le coccyx– vestige de la queue des mammifères. Les vertèbres sont facilement identifiables grâce à leurs caractéristiques particulières.  Les vertèbres cervicales ont toutes un trou dans leurs processus transverses par lequel passent des artères. Il existe également des différences anatomiques précises entre les vertèbres thoraciques et lombaires, mais voici ci-dessous une analogie visuelle amusante, proposée originalement par Paul A. Krieger, qui vous permettra de les reconnaitre en un simple coup d’œil.
Les courbures de la colonne vertébrale procurent souplesse et élasticité, par ailleurs des anomalies peuvent survenir due à des mauvaises postures ou à des maladies telles que  l’ostéoporose et  la tuberculose. Dans le cas de la cyphose- image de gauche, la courbure thoracique est beaucoup trop convexe donnant l’apparence d’une bosse. La lordose- image de droite est quant à elle  une courbure excessive vers l’intérieur dans la région lombaire.

Vertèbres_Lordose_Cyphose

                            Cyphose   Vertèbres thoraciques   Vertèbres lombaires   Lordose

 

Pour en savoir plus

Livres sur Henry Moore sur le site de la Fondation Henry Moore

Mal de dos ou lombalgies en 100 questions sur le site rhumatismes.net

 

Pour des œuvres architecturales inspirées des os ou construites avec des os humains
Voir le billet  Gaudi  pour La Casa Batlò et
celui sur  Prague  pour l’ossuaire de Sedlec

Pathologies & Arts – Diapo du mois dernier

One Comment leave one →
  1. Lacasse-Joubert Élise permalink
    31/03/2013 23:32

    Super, j’aime beaucoup! Je te remercie pour cette information et bravo pour toutes celles que tu nous fait partager.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :