Skip to content

Santé Mentale au Met bleu

22/04/2013

Festival Littéraire International de Montréal Metropolis Bleu   jusqu’au 28 avril 2013

Santé Mentale au Festival MetBleu 2013

Sylvia Plathextrait de Years

They enter as animals from the outer           O God, I am not like you 
Space of holly where spikes                            In your vacuous black,
Are not thoughts I turn on, like a Yogi,         Stars stuck all over, bright stupid confetti.
But greenness, darkness so pure                    Eternity bores me,
They freeze and are.                                         I never wanted it. …

Poèmes de Sylvia Plath  (1932-1963)
en anglais sur le site Telescoper.wordpress.com
en français sur le site Danscemondeflottant.free.fr

Biographie de Sylvia Plath et autres poètes souffrant de troubles mentaux

———————————————————————————–

10 activités du volet Santé mentale & littérature
du Festival Littéraire International de Montréal Metropolis Bleu

Les discussions se feront en compagnie d’écrivains, intervenants et psychologues
dont Camillo Zacchia de l’Institut Douglas- auteur du blogue Psychospeak with Dr. Z
et de la lectrice  Katy Roy responsable du site La bibliothèque apothicaire.
Virginia Woolf, Sylvia Plath et Nelly Arcand font partie des auteures disparues,
« à s’être réfugié dans l’écriture » et dont on parlera respectivement
dans les ateliers #56, #98 et #6.

Les écrivains suivants participeront également à cet évènement:
HARNOIS Jonathan (2005). Je voudrais me déposer la tête, éditions Sémaphore  95 p.
HOMEL David (2007). Le psy, la victime et le bourreau, Film ONF 52 minutes
YANOFKSY Joël (2011). Bad animals : A father’s accidental education in autism,Viking 288 p.

Metropolis Bleu Auteurs 2013

Rappel: Drogues d’abus et troubles psychiatriques: aspects neurobiologiques et cliniques

 

Et pour terminer, voici 3 livres sur la Santé Mentale – parutions 2013

FELDMAR G.Gabriel (2013). The world of mental health – an essential ressource for malies, couples and singles, éditions Westbow 340 p.

St-ONGE Jean-Claude (2013). Tous fous ? L’influence de l’industrie pharmaceutique sur la psychiatrie, éditions Écosociété, 372 p.

DEMAZEUX Steeves (2013). Qu’est-ce que le DSM ? Genèse et transformations de la bible américaine de la psychiatrie, éditions Ithaque, 256 p.

Santé Mentale 2013

Voir les références dans le billet Les impatients
pour les bienfaits de l’Art thérapie et autres articles sur le sujet,
le billet Metropolis bleu 2012 pour des références en Médecine narrative
ainsi que le billet à venir sur le colloque annuel du
Centre de Recherche Interuniversitaire en Sociocritique des Textes
 » C’est grave, docteur ? Médecins et médecine imaginaires  »
25 et 26 avril 2013 à l’UQAM

4 commentaires leave one →
  1. Robert Richard permalink
    22/04/2013 08:33

    Ces ateliers seront sans doute fort intéressants.

    Participants et publics auraient toutefois intérêt à méditer ce petit avertissement de Freud: « Les création de l’homme sont aisées à détruire, et la science et la technique qui les ont édifiées peuveut aussi servir à leur anéantissement. »

    Extrait de « L’avenir d’une illusions (1927).

    • 22/04/2013 08:48

      À ce sujet ne manquez pas ce soir sur la chaine Explora à 21h le documentaire Survivre au Progrès « inspiré du best-seller A Short History of Progress de Ronald Wright, pose un diagnostic subversif sur le progrès de l’humanité et les pièges qu’il apporte. Le réalisateur Mathieu Roy et co-réalisateur Harold Crooks, par le biais de scènes mémorables et le regard lucide de grandes personnalités tels que David Suzuki, Jane Goodall, Margaret Atwood et Stephen Hawking, sondent la nature fondamentale et dérangeante de ce qui est qualifié de progrès. »
      http://survivingprogress.com

  2. Pierre-Jean permalink
    22/04/2013 08:45

    Avec le DSM, c’est le monde huxleyien, un petit dérangement, une petite angoisse, une petite colère, un petit manque d’attention, un peu de soma et oups tout redevient à la norme. » Quand l’homme pense, la société, s’ébranle » A Huxley
    Comme toujours, suivez l’argent.

    • 22/04/2013 09:33

      Qu’est-ce que la normalité ? La souffrance à la suite d’un deuil devrait d’après le DSM disparaitre après… 2 mois ! Qui peut après 2 mois seulement, s’être rétablis d’une perte ou d’un drame avec lequel il devra vivre pour le restant de ses jours ? J’aimerai bien lire le livre de Jordan Smoller, professeur de psychiatrie à Harvard qui a publié l’année dernière The other side of normal dans lequel il aborde les composantes neurobiologique et génétique, et constate finalement qu’il est impossible de tracer une ligne claire entre le normal et l’anormal.
      http://www.psychologytoday.com/blog/the-other-side-normal/201205/whats-normal-got-do-it
      Mais quant au sujet des ravages de la surmédication, il faut voir en guise d’introduction Off label de Donal Mosher présenté lors des derniers RIDM http://www.youtube.com/watch?v=6eanZNj-ryA
      Puisque débute aujourd’hui le Festival Littéraire International Metropolis Bleu, j’en profite pour terminer avec un autre poème de Sylvia Plath qui a souffert d’insomnie et pour qui aucun remède pharmacologique n’y a pu remédier. ¸
      Ce poème recèle par ailleurs bien plus…
      Lire au complet sur le site http://telescoper.wordpress.com/tag/sylvia-plath/
      He is immune to pills: red, purple, blue –
      How they lit the tedium of the protracted evening!
      Those sugary planets whose influence won for him
      A life baptized in no-life for a while,
      And the sweet, drugged waking of a forgetful baby.
      Now the pills are worn-out and silly, like classical gods.
      Their poppy-sleepy colors do him no good.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :