Skip to content

Rythmes Circadiens

03/08/2013

Rythmes Circadiens au Circa

Rythmes Circardiens – incluant ci-dessus Michel Goulet, Lalie Douglas (3) et André Fournelle
Centre d’exposition CIRCA au Belgo – 372 Ste-Catherine Ouest  jusqu’au 10 août

Lorsque l’on entend « Rythme circadien », raisonne dans notre tête « Mélatonine »- l’hormone qui régit notre cycle veille-sommeil.  Signe/signal à l’œil (2012) de Michel Goulet est tout d’à propos parce que c’est la perception de l’obscurité par les yeux qui induit la sécrétion de mélatonine par la glande pinéale et plusieurs autres hormones sont sujettes à des fluctuations circadiennes. La présence des trois œuvres de Lalie DouglasHeart shirt, Pour Adam et Sans titre ou poumons expriment le fait qu’en plus de la température du corps, la croissance des cheveux, la production d’urine, le fonctionnement normal des systèmes cardiovasculaire et respiratoire subissent eux aussi des oscillations circa diem.

La 5e oeuvre que l’on voit ci-haut, fait également partie de celles exposées dont les fonds serviront aux activités du Circa – vitrine incontournable en art contemporain; Un coup de dés jamais n’abolira le hasard (2002) est d’André Fournelle, pour qui l’aile d’oiseau ne fait pas seulement référence au mythe d’Icare mais symbolise une mémoire universelle et d’une certaine façon la connaissance. Ce poème de Mallarmé, traité dans le billet Guido Molinari, a également était illustré par Tom Phillips dans une aquarelle intitulée Einstein & Mallarmé Throw dice  (2012) – When Mallarmé meets Einstein dice are rolled and physics learns what poetry foretold.

Le poème qui suit, d’Andrew Marvell de 1678, précède lui aussi la publication de l’Horologium florae de Carl Von Linné en 1751 qui publie le constat que les plantes sont également soumises au rythme circadien et non seulement pour la photosynthèse (prochain billet).

The Garden – extrait
How well the skillful gard’ner drew / Of flow’rs and herbs this dial new, / Where from above the milder sun / Does through a fragrant zodiac run; / And as it works, th’ industrious bee / Computes its time as well as we. / How could such sweet and wholesome hours / Be reckon’d but with herbs and flow’rs!    Andrew Marvell (1621-1678)

 

Chronobiologie McGill

Chronobiologie chez l’humain sur le site lecerveau.mcgill.ca

Pour en savoir plus

Bref historique du rythme circadien sur le site de Didier Gonze

Questions / Réponses du Dr. Boivin sur les rythmes circadiens
sur le site du Centre d’étude et de traitement des rythmes circadiens de l’Hôpital Douglas

« Rythme circadien: La lumière des tablettes perturbe l’hormone du sommeil  » sur le site blog.santelog.com résume la recherche de WOOD B.and al.(mars 2013) dans Applied Ergonomics vol.44 no.2 p.237-240

TONONI Giulio et CIRELLI Chiara (août 2013). « Perchance to prune » or
« New Hypothesis Explains Why We Sleep » revue Scientific American Vol.309 no.2 p.37-39

Rythmes Circadiens

BOIVIN Diane (2012). Le sommeil et vous-mieux dormir, mieux vivre, éd. Trécarré, 192 p.

REINBERG Alain (2004). Nos horloges biologiques sont-elles à l’heure ?,
éditions Le Pommier, 62 p.

Coll. (2009). Chronopharmaceutics– Science and technology for biological rhythm guided therapy and prevention disease, éditions Wiley, 384 p.

Coll. (2011). Biological rhythms in clinical and laboratory medecine, éd. Springer, 748

GOLDBETER Albert (2010 ). La vie oscillatoire – au cœur des rythmes du vivant,
éditions Odile Jacob, 368 p.

Et pour un peu d’histoire sur le sommeil de 1700 à 1850 aux éditions PURennes
GARNIER Guillaume (2013). L’oubli des peines- une histoire du sommeil, 410 p.

One Comment leave one →
  1. 13/08/2013 20:53

    En réponse à une question de D.C. reçue par courriel,
    voici un Guide de Post Canada conçut pour leurs employés de soir – http://www.canadapost.ca/cpo/mc/assets/pdf/aboutus/shiftworkershandbook_fr.pdf
    Les dangers du travail de nuit sont exposés sur le site de L’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents de travail – http://www.inrs.fr/accueil/situations-travail/horaires-decales.html.
    L’Étude CECILE publiée dans le International Journal of Cancer 2013 Feb 15;132(4):924-31 a démontré que le cancer du sein chez la femme était de 30% plus élevé chez les travailleuses de nuit –
    http://www.inserm.fr/espace-journalistes/le-travail-de-nuit-un-risque-pour-les-femmes. Certaines études l’associent aussi à un risque plus élevé du cancer de la prostate et du colon chez l’homme, d’autres au diabète et même à la sclérose en plaques. Finalement une métaanalyse incluant plus de 2 millions de personnes conclut une hausse de 23% de crises cardiaques et de 5% d’accidents vasculaires cérébraux.
    Vyas MV, Garg AX, Iansavichus AV, et al. Shift work and vascular events: systematic review and meta-analysis. BMJ. 2012;345:e4800. doi: 10.1136/bmj.e4800.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :