Skip to content

Diapason de Verdi

03/11/2013
tags: ,

Diapason de Verdi

Falstaff de Verdi – production de l’Opéra de Montréal
D’après Les joyeuses commères de Windsor et Henry IV de Shakespeare
Avec Oleg Bryjak, Gianna Corbisiero, Aline Kutan et Marie-Nicole Lemieux
Et Daniele Callegari à la direction de l’Orchestre Métropolitain
9,12,14 et 16 novembre à PDA
Pré-opéra à 18h30

Cet air perplexe sur l’affiche de Falstaff – présenté samedi prochain l’Opéra de Montréal, exprime parfaitement la confusion et polémique parfois même virulente autour de la standardisation de la fréquence du La. Giuseppe Verdi (1813-1901) insistait sur l’utilisation du La à 432 Hz pour accorder les instruments de l’orchestre au point de vouloir légiférer cette procédure proposée à l’origine par le physicien Joseph Sauveur (1653-1716) et reprise également par le mathématicien John Herschel (1792-1871). Le graphique ci-dessus des Métiers des Arts et métiers de Paris, publié dans la revue Pour la science de 1997 no.232 p.24,  illustre les variations de la hauteur du La allant de 404 HZ sous Louis XIV jusqu’à l’adoption de 440 Hz en 1939 devenant officiellement la norme internationale qu’en 1975. Cela n’a toutefois pas empêché l’Institut Schiller de s’y opposer en 1988 tout comme l’avait défendu Verdi 2 siècles auparavant;  Arguments dans l’Executive Intelligence Review Vol.15 no.32 1988 p.24-34 « A Revolution in Musical Tuning Return to Verdi’s Scientific Pitch  C=256 Hertz » et auquel a fait mention le site Solidarité & Progrès lors du 200e anniversaire de ce titan de l’opéra.

Dans PLS (1997), Nicole Sicotto di Carlo soulève également l’aspect contraignant pour les sopranos dont les cordes vocales vibrent 160 fois de plus que le diapason versus 41 fois pour une basse. Et ce encore plus chez les coloratures telle que Nina Melba (1861-1931) qui ne voulait pas non plus que l’Australie adopte le La 440 Hz comme l’avait fait l’Angleterre (Simon Purtell 2011). En revanche, le médecin Gérard Zwang affirme dans Diapason (1998) que 440 Hz correspondrait à une constante biologique  du larynx aussi bien des chanteurs que chanteuses. Tor Halmrast de l’Université d’Oslo précise que c’est pour une question de température de l’instrument, que nous serions passé de 435 Hz à 439 Hz et puis de 439 Hz à 440 Hz pour pouvoir recréer de manière analogique cette fréquence via des cristaux piézoélectriques (« Accord parfait avec ISO 16 » dans ISO focus nov-déc  2012 p.25-27). Pourtant des groupes plus mystiques, prêchent que c’est  le diapason de Verdi La 432 Hz qui devraient être privilégié puisque les éléments de la nature possèderaient cette même fréquence ou des harmoniques de celle-ci – détails dans « L’imposture du diaposon La 440 Hz » sur le site Openyoureyes. Finalement, qu’on l’appelle Diapason de Verdi, Diapason naturelle, Diapason scientifique, Diapason normal, Diapason philosophique, Diapason de Sauveur ou Diapason français il suscite encore bien des émotions….

Le livre le plus complet relatant la saga du diapason est: HAYNES Bruce (2002).
A History of Performing Pitch: The Story of « A » , éditions Scarecrow Press, 632 p.
Résumé  par Adam Gilbert qui y apporte quelques bémols.

 

Notez que le mois dernier les « IgNobel » ont remis le Prix de Médecine à des chercheurs japonais qui  démontraient les bienfaits de la musique sur des souris ayant subi des greffes cardiaques et conclure que le taux de survie était plus élevé chez celles ayant écouté de l’opéra –  plus précisément…
La traviata de Verdi enregistré au Covent Garden en 1994 sous la direction de Sir Georg Solti.

UCHIYAMA Masateru et al. (23 mars 2012).Auditory stimulation of opera music induced prolongation of murine cardiac allograft survival and maintained generation of regulatory CD4+CD25+ cells”, Journal of Cardiothoracic Surgery 2012, 7:26  Incluant de nombreux articles en référence sur le sujet. Résumé dans KONNIKOVA Maria (26 sept.2013).
How Music Makes Us Feel Better”, Blog: Elements sur le site The New Yorker
Lire aussi Science de l’opéra

Ig Nobel de Médecine 2013

Photos: Improbable.com/Masateru Uchiyama/TheNewYorker-Elleringmann/Laif/Redux

Commentaires  sur la prochaine production de l’Opéra de Montréal- Falstaff de Verdi
de R.Baucage,  M-O Laramée ou Entrevue avec Marie-Nicole Lemieux par S.Larochelle
Lire aussi « Un titan nommé Verdi » sur le blogue du musicologue Pierre Vachon

Autres activités en lien

XXe Concert Gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques
Salle Bourgie – Musée des beaux-arts de Montréal
Dimanche 10 novembre à 14h30

400 ans d’opéra, au délice des princes au spectacle de nos vies
Concert-causerie animé par Pierre Vachon
Grande Bibliothèque rue Berri
Mardi 19 novembre à 19h

Gala – Célébration Verdi
Salle Wilfrid-Pelletier à pdA
Dimanche 1er décembre à 14h

CoOPéra- Falstaff par les jeunes du primaire
Présenté à l’UQAM le 14 et 15 mai 2014

Pour ceux à Paris
Falstaff à l’Opéra de Massy du 15 au 17 novembre 2013 et dossier pédagogique
Falstaff ou le rire en musiqueconférence de James Lyon le 12 novembre
Exposition Verdi  à Éléphant Paname jusqu’au 5 janvier 2014

3 commentaires leave one →
  1. Michel Dussault permalink
    03/11/2013 16:01

    Aux amateurs de Verdi, je suggère le TOUT VERDI,
    sous la direction de Bertrand Dermoncourt, publié
    chez Robert Laffont, dans la collection « Bouquins »,
    cette année-même. On y trouve successivement
    une biographie, une présentation des opéras selon
    l’ordre chronologique, un dictionnaire, un choix de
    lettres thématiquement regroupées, un tableau des
    rôles verdiens (personnages, tessitures, opéras), une
    bibliographie ( titres français, anglais et italiens ).
    En cette année marquant aussi le deux-centième
    anniversaire de son exact contemporain, Wagner,
    l’ entrée « Wagner ». dans le dictionnaire, a quelque
    chose de particulièrement…savoureux!
    M.D.

  2. Lacasse-Joubert Élise permalink
    02/01/2014 17:38

    Bravo et Merci pour tes infos sur le La…. très intéressant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :