Skip to content

E agora? Lembra-me

14/11/2013
tags: ,

Joachim Pinto 2013

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal
E agora? Lembra-me  ou What Now? Remind  de Joaquim Pinto – Portugal  164 min
Jeudi  21 novembre à 19h45 CP  # 124  et  le Dimanche 24 novembre à 17h CP  #170
Dossier de presse 

Et maintenant ? Rappelle-moi s’est mérité le Prix FIPRESCI de Locarno qui récompense le cinéma risqué et personnel comme l’est ce film de Joaquim Pinto. Atteint de l’hépatite C et du SIDA, le réalisateur nous amène à le suivre dans son quotidien et son intimité. Il décide avec son compagnon Nuno Leonel et leurs chiens de reprendre contact avec la nature en ne s’attardant qu’aux choses essentielles de la vie.  Ayant œuvré dans le monde cinématographie à différents niveaux, défilent aussi les souvenirs de ses amis disparus, à cause du SIDA pour la plupart.

Notez que 10 millions de personnes dans le monde suivent un traitement antirétroviral qui selon le dernier rapport de l’OSM devrait débuter encore plus tôt, lorsque le taux de CD4 est à 500 cellules/mm3 au lieu de 350. La trithérapie doit tout de même être prise à vie puisque le traitement ne s’attaque pas au virus inactif. Sans vouloir être alarmiste, ce réservoir de virus inactifs qui peuvent en tout temps être activés est plus important que l’on croyait selon les récentes recherches de Robert F.Siliciano du Howard Hughes Medical Institute (24 octobre 2013).

Pour l’Hépatite C, par ailleurs, les nouvelles sont de meilleures augures; surtout après avoir vu les effets secondaires dû à l’interferon que devait subir Joachim Pinto – efforts pour bouger, confusion, perte de mémoire, insomnie, photosensibilité, nausée, dépression,etc.  au point d’interrompre l’essai clinique dont il faisait partie. Les nouveaux traitements approuvés par le FDA permettraient d’éliminer le virus de l’hépatite C chez les patients d’après un article dans Nature que résume S.Reardon sur le site du Scientific American du 30 octobre 2013.  Selon l’étude COSMOS, avec ou non de la ribavarine-  connue pour sa toxicité, ces nouveaux médicaments auraient l’avantage d’inhiber la synthèse des protéines du virus de l’hépatite C et sa réplication en seulement 12 semaines (L.Highleyman sur le site Aidsmap du 5 nov.2013).

Autres commentaires d’A.Duplan ou F.Strauss

 

Jules Supervielle

 

Pour en savoir plus sur le VIH

SidaSciences du CNRS

Application HIVSmart
Test d’autodépistage du VIH par voie orale développé par Nitika Pant Pai de l’UMcGill
Prix international ASAP (Accelerating Science Award Program) 2013

« Lignes directrices combinées sur l’utilisation de antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l’infection à VIH », publié par l’OMS 2013 16 p. Résumé

« Une histoire fulgurante – le sida »  45 min de La Collection de vidéos éducatives
De la série 30 secondes pour changer le monde diffusée le 23 septembre 2013

Article et références du billet VIH sur ce site

 

Voir également aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal
Unter Menschen de Christian Rost et Claus Strigel – Allemagne/Autriche  93 min
« véritable film politique, qui développe une réflexion prenante sur la transformation de la recherche en enjeu financier, avec toute la violence et la mauvaise foi qui en découlent. » (ACO du RIDM) Vendredi 15 novembre à 16h Exc #17  et  Samedi 23 novembre à 17h30 CP #154 (billet à venir)
Autres suggestions dans les 3 précédents billets.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :