Skip to content

Plume et Bitume

06/02/2014

Plume et Bitume

La BD s’expose au Musée
Musée des beaux-arts de Montréal
Jusqu’au 20 mars

Les lecteurs du magazine Québec Science se rappelleront certainement l’illustration de dons d’organes d’Isabelle Arsenault emprunt d’une profonde sensibilité (voir billet du 12/12/2012 sur ce site). Dans le cadre de l’exposition, La BD s’expose au Musée, où 15 bédéistes de la maison d’édition La Pastèque, s’inspirent d’une œuvre de la collection du MBAM,  elle choisit la toile Far West de Jean Paul Lemieux (1904-1990). La jeune illustratrice, primée année après année, en profite pour dénoncer la pollution et les destructions environnementales causées par l’industrie bitumineuse. À travers Plume et bitume, elle nous rappelle la mort de 1600 canards qui a eu lieu en avril 2008 dans un bassin de décantation de sables bitumineux à 40 km de Fort McMurray en Alberta. La cie Syncrude a dû payer une amende et des pénalités s’élevant à 3 millions de dollars. Malgré l’installation de canons à air pour faire fuir les oiseaux migrateurs et l’utilisation de radar pour les détecter, 550 canards ont tout de même périls à nouveau deux ans plus tard. Le plus triste de l’histoire est que rien ne garantit que cela ne se reproduira pas encore dans cette vaste étendue de bassins toxiques albertins couvrant 130 km². Vous pourrez lire sur le site de la Société des amis de l’Encyclopédie de l’Agora, un article du défunt Éric Volant, qui met en lumière les valeurs symbolique et éthique de cette catastrophe écologique.

La pollution engendrée par l’exploitation des sables bitumineux inquiète le monde entier, comme le démontre le documentaire de Christopher Walker – Sable bitumineux : jusqu’au bout du monde produit en 2012. En octobre dernier encore, 21 récipiendaires du Prix Nobel ont signé une lettre pour alerter l’Union européenne en vue du rapport déposé le 24 janvier 2014, dont les amisdelaterre.org déplorent les conséquences. Selon une autre étude canadienne publiée il y quelques jours, la production de ce pétrole serait même de 2 à 3 fois plus polluante que prévu – J-L. Santini Agence France-Presse. Et pour terminer, voici d’autres chiffres sur le blogue de Jean-François Cliche: « La mesure des sables bitumineux (attachez vos tuques) » – comme quoi ce pétrole sale bitumineux du Far West nous fera perdre bien plus que des plumes.

Autres commentaires de J.Emond-Ferrat, S.Jodoin,  S-E Nault ou R.Viger

 

Pour en savoir plus

Ensemble contre le sable bitumineux sur Facebook

THOMPSON Niobe et RADFORD Tom (2011). Sables bitumineux: le point tournant
ou
Tipping point : the end of oilDocumentaire 91 min

NIKIFORUK A. (2010). Les sables bitumineux : la honte du Canada,  Écosociété, 320 p.

DUFRESNE David (2013). Fort McMoney  – Jeu documentaire au cœur de l’industrie pétrolière
Résumé par Fabien Deglise Le Devoir 19 nov.2013

Conférence de l’Institut d’Études Canadiennes de McGill
Pétrocultures 2014 : le pétrole, l’énergie et l’avenir du Canada
Discussions et extrait de la pièce de théâtre tirée du livre de Mike Heffernan
Rig :an oral history of the ocean ranger disaster
6 et 7 février au 3450 McTavish

Café Fort McMoney    1er mars de 21h à 1h du matin dans le cadre de Nuit Blanche à Montréal
Jouer en direct gratuitement du Monument-National au 1182 Boul. St-Laurent et
visiter l’exposition du photographe Philippe Brault.

 

 

Testament de Raôul Duguay  extrait tiré de Kébèk à la porte aux éditons Stanké p.52
Les Quatre Vents asphyxieront l’azur de ton futur/ Vérouillé dans ta ville impure/ ton rêve se cognera contre tes quatre murs/ Et tu ne pourras respirer la saveur/ des fruits et des fleurs/ que dans tes pots de confiture// Et tous les ciels de la Terre/ voleront leurs oiseaux à l’envers/ Toutes les eaux qui abreuvent la Terre/ nageront leurs poissons à l’envers.[…]

Idle no more poem 10/2  (12 février 2013) de Natasha Kanapé Fontaine
Je suis ici  / En Défenseure de ma terre / Ne comprendras-tu donc jamais ma colère ?/ Je suis ici en Re-conquérante de ma Terre !/ Creuse encore. Lacère mes vertèbres./ Je suis l’Enfant de la Terre qui te criera de te TAIRE./ Creuse encore ! Tu trouveras le goudron sur mes poumons/ Ce pétrole que tu regardes comme un fou sans raison/ tu trouveras le magma c’est la folie qui me guette au fond !/ Quand tu creuses le sol tu creuses mon cœur et mon ventre/ Tu chercheras ta richesse et tu ne trouveras que ma chair tendre/ Mon sacrifice et mes amours de cendres/ Quand tu détournes les rivières, tu me retournes les veines/ La Terre pleurera le jour où la Forêt sera Reine./ Creuse encore. Lacère mes vertèbres./ Je suis l’Enfant de la Terre qui te criera de te TAIRE./ NON À C-45/ NON À C-38/ NON AU PLAN NORD./ NON À LA ROMAINE./ NON À VAL-JALBERT./ NON À ANTICOSTI./ NON AU SALON DES RESSOURCES NATURELLES./ Combien de fois dois-je te le dire ? Combien de fois dois-je le HURLER ?/ Combien de fois te l’écrire ? […]
Du même auteure Amalgame de terre noire ma terre assi (16 juillet 2013)

Lire le billet Festival de présence Autochtone 2013 pour d’autres poèmes
Ainsi que le livre Muses et Ptérodactyles  pour de la poésie scientifique du XIXe siècle.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :