Skip to content

Big Data : Big Brother ?

11/02/2014

M.Burdon_T.Nadeau_M.Goulet
Images: Mark Burdon
techvibes.com/Détail du #163 Thérèse Nadeau / #257 Michel Goulet
de l’ Exposition-Encan  Les impatients 2014


Big  Data  :  Big  Brother  ?
    Jeudi 13 février 2014 à 18h
Bar des sciences présenté par le Coeur des Sciences de l’UQAM
Agora Hydro-Québec (CO-R500) au 175 av. Président-Kennedy

Pourquoi ce déluge numérique? À quoi sert cette production massive de données?
Qui la contrôle?  Et quels sont les risques ou les dérives possibles?

Invités
Arthur Charpentier – professeur de mathématiques à l’UQAM
Auteur du blogue freakonometrics.hypotheses.org

Jean-Hugues Roy – professeur à l’École des médias de l’UQAM
Auteur du Mémoire dans le cadre de la Consultation générale sur le rapport
Technologies et vie privée à l’heure des choix de société   (30 mars 2013)

Vincent Gautrais professeur à la Faculté de droit de l’Université de Montréal
Auteur de Preuve technologique (2014) aux éditions LexisNexis et de
Circulation des renseignements personnels et web 2.0 (2010)

Yves-Alexandre de Montjoye – chercheur en  sciences sociales informatiques au MIT
Conférencier  au TedX Louvain 2013 –  Big but personal data :

Big Data de YA deMontoye

 

Pour en savoir plus

LAROUSSERIE D. (27 janv. 2014).  » « Big data » : Trois défis pour les maths  » Lemonde.fr

(4 janv. 2014). « Big Brother existe… et tout le monde se fout de la menace : les raisons de notre étrange anesthésie collective » – Entretiens entre M.Nesterenko et T.Devergranne sur Atlantico.fr

(19 nov.2013). « Les big data : Une révolution numérique » avec Stéphane Tufféry
Vidéo de la conférence à l’Espace des Sciences de l’Université de Rennes 2 

LEGLU Dominique (17 juillet 2013).  Big Data 1. Cela va révolutionner nos vies,
notre travail
 et notre pensée » – Entretien avec Viktor Mayer-Schönberger
dans la rubrique Décryptage de la revue Sciences et Avenir

Big Data Big Brother

Big Data : traitement massif des données (nov. 2013) revue La Recherche no.482

Coll. (2013). Du grand inquisiteur à Big Brother, éditions Garnier, 394 p.

JESPERS Raf (2013). Souriez, vous êtes fichés – Big brother en Europe, éd.Couleur, 224 p.

MAYER-SCHÖNBERGER Viktor et CUKIER  Kenneth (2013). Big Data:
A Revolution That Will Transform How We Live, Work and Think
, éditions John Murray, 242 p.

MOSCO Vincent (2014). To the cloud – Big data in a turbulent world, éditions Paradigm

 

Voir aussi références à la fin des billets  Drone : l’image automisée   et   Ère numérique
Bar des sciences  – passés et à venir…

4 commentaires leave one →
  1. Robert Richard permalink
    20/02/2014 17:51

    Ce billet m’a laissé rêveur pendant un bon bout de temps. J’avoue ne pas comprendre les craintes d’être fichés. Remarquez, j’ai peut-être tort. Qu’on sache que j’ai acheté trois CDs de Bach aujourd’hui, ainsi qu’une baguette de pain et que j’ai appelé un ami à moi vivant à Paris, peu me chaut.

    Je ne suis ni terroriste ni comploteur et n’ai donc rien à cacher. Si bien que je dis: « Allez-y donc comme il vous plaira, fichez-moi — moi, je m’en fiche. » Ce n’est pas que je souhaite qu’on sache tout sur moi. Mais si on prétend déjà tout savoir de moi et avoir emmagasiné ma vie entière, dans une banque de données, pourquoi cela m’hérisserait-il tant? Car au fond, je me demande: que savent-ils vraiment de moi ou sur moi, sauf une information continue, futile, répétitive, lassante et, pour ces mêmes raisons, totalement rébarbative.

    Mais là où ça ne marche plus leur affaire d’écoute et de sauvegarde total et totalitaire de données, c’est peut-être quand un écrivain écrit un livre — ce qui m’est arrivé à quelques reprises. Eh bien, là, le secret reste et restera insondable pour leurs machines — enfin, pour tous, même pour moi. Là, toutes ces machines sont bloquées.

    Une oeuvre d’art, c’est peut-être un peu ça, non? C’est-à-dire la pratique de livrer un secret en public, mais qui, bien que dévoilé devant tous, bien qu’avoué à tous (les spectateurs de théâtre, les lecteurs, etc.), restera secret, restera une énigme et, de ce fait, sera à jamais de l’ordre de l’inconnaissable.

    Comment ficher « Ulysses » de James Joyce ou « Les fleurs du mal » de Baudelaire? Comment ficher ce qui a fait que Joyce a écrit ceci et que Baudelaire a écrit cela?

    Finalement, ce que j’essaie de dire c’est qu’il y a, à l’intérieur de chacun de nous — que l’on soit Baudelaire ou simple boulanger –, il y a, dis-je bien, une tache aveugle, une chute, un point de chute, un abîme sur lequel les super machines de Big Brother se casseront les dents.

    Ai-je tort de ne pas trop m’inquiéter avec tout ça? Je ne sais pas, mais c’est comme ça.

    D’ailleurs… mon ami à Paris va très bien, mes CDs de Bach sont sublimes et la baguette était délicieuse… Voilà, vous savez tout!

    • 20/02/2014 22:43

      Quel bonheur que de vous retrouver sur Arts & Sciences !
      En espérant que nous aurons la chance de lire d’autres
      réflexions et commentaires de votre part
      lorsque cela vous en dira…

      J’imagine que vous ne manquerez pas d’aller
      voir le film de Simon Beaulieu sur Gaston Miron
      https://lmoussakova.wordpress.com/2014/02/18/rvcq-2014/

      Miron faisant partie des premiers auteurs
      de la revue Liberté fondée en 1959
      http://www.bilan.usherb.ca/bilan/pages/evenements/1295.html

      qui allie Art & Politique et dont
      la nouvelle devise est « Comprendre dangereusement »
      http://www.revueliberte.ca/content/la-revue

    • Michel Dussault permalink
      26/02/2014 11:05

      Cher monsieur Richard,

      Permettez-moi de vous dire très simplement et
      trop brièvement qu’à mon avis, vous vous êtes
      « surpassé » dans ce commentaire! Décidément,
      vous nous revenez en superbe forme! Certes,
      il y a toujours place à la discussion…mais
      conservez cette « ferveur » qui n’a rien de pesant
      ni de… « pédant »!
      Félicitations!

      M.D.

  2. Robert Richard permalink
    11/03/2014 09:55

    Merci. C’est très gentil à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :