Skip to content

Cabinet des curiosités d’Olbricht

09/08/2014

Cabinet d'Olbricht à Berlin

Cabinet des curiosités d’Olbricht au Me Collectors Room Berlin
Auguststraße 68  Station du S-Bahn Oranienburger Tor
www.me-berlin.com

Le collectionneur, endocrinologue et biochimiste de formation, Thomas Olbricht, présente son cabinet des curiosités allant de miniatures anatomiques en ivoire de Stephan Zick (1639-1715) jusqu’à Éclipse (2011) de Laurent Grasso dont on a pu voir Uraniborg au MAC de Montréal.  Ses 200 objets sont exposés dorénavant en permanence au Me Collectors Room. Maître sculpteur de père en fils, les délicates œuvres de  Zick n’avaient peut-être pas nécessairement  un but didactique comme nous  l’explique l’historienne de l’art Cali Buckley, sur le blogue du Dittrick Museum 27/08/2013. Néanmoins, le modèle de l’œil,  composé de  14 minuscules parties  tournées dans l’ivoire avec une pupille en vitre et celui de l’oreille demeurent des objets exceptionnels.  On peut voir également ci-dessus Maternité (1680) aux organes amovibles et s’articulant au niveau de l’épaule.

Entrevue avec Georg Laue – commissaire du Cabinet des curiosités de la collection Olbricht
dans Zoo Magazine  printemps 2014 No.42 p.82 et p.88

Cabinet des curiosités

Lectures en liens

Coll. (2011). Mémoires du futur – collection de Thomas Olbricht, éditions Fage, 264 p.
Catalogue de l’exposition présentée à la Maison Rouge en 2012

Coll. (2013). Théâtre du monde – collection de David Walsh, éditions Fage, 224 p.
Catalogue de l’exposition présentée à la Maison Rouge qui a pris fin en janvier 2014

DESMAZIÈRES Érik (2012). A Cabinet of Rarities Antiquarian Obsessions
and the Spell of Death
, éditions Thames & Hudson, 110 p.

Coll. (2013). Treasures of the Hasburgs, éditions Thames & Hudson, 304 p.

MAURIES Patrick (2011). Cabinets of curiosities, éditions Thames & Hudson, 256 p.

DAVENNE Christine (2012). Cabinets of Wonder, éditions Abrams book, 232 p.

Coll.(2002). Seba – Le cabinet des curiosités naturelles, éditions Taschen, 416 p.

 

Autres cabinets de curiosités à travers l’Europe sur www.curiositas.org ainsi que
le Mütter Museum de Philadelphie et les conférences-spectacles d’Isabelle Dumont.

Voir aussi L’ossuaire de Sedlec près de Prague et  réf. sur ce site à la fin du billet Damien Hirst;
KOUDOURANIS Paul (2013). Heavenly Bodies- Cult Treasures & Spectacular Saints from the Catacombs, éditions Thames & Hudson, 192 p. et  le blogue Morbid Anatomy aux interstices de l’art, la médecine, la mort et la culture.

 

Pour d’autres suggestions de sorties à Berlin, voir le billet précédent et ceux à venir…

One Comment leave one →
  1. 09/08/2014 08:57

    N.B.
    Cali Buckley fait mention dans son article “The elusive past of ivory anatomical models” du 27 août 2013 sur le blogue du Musée Dittrick en Ohio, d’un poème inédit retrouvé dans une miniature anatomique. Il aurait été écrit en français en 1786 par un obstétricien italien dénommé Juseph Fuardi de Fossau, mais le texte original a disparu. Une version anglaise est parue dans “Anatomical Manikins,” Journal of Anatomy 59.4 (July, 1925): 442–447

    In Life’s full bloom, when labour’s toil so near
    My fellow sufferers’ lot and perils I do fear,
    Come ye fair pupils, Lo, I cast aside my shame
    That Midwif’ries secrets may reveal my frame.
    Pierce it with keen enquiring eye, and may
    The child and mother’s nature then convey
    New manifold devices to your skillful art
    That pining women may not henceforth smart
    Through cruel untaught efforts, and not gasp
    With their unborn in Death’s unpitying grasp.

    http://dittrickmuseumblog.com/2013/08/27/the-elusive-past-of-ivory-anatomical-models/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :