Skip to content

Biennale de Berlin 2014 1/2

12/08/2014

8e Biennale d’Art Contemporain de Berlin du 29 mai au 3 août 2014  www.berlinbiennale.de

Liste des galeries d’art sur l’Augustraße et expositions en cours 

Kleyebe_Nkanga_Baraya

Sector IX B Prophylxis of sleeping sickness de Mathieu Kleyebe Abonnenc au Haus am Waldsee
In pursuit of bling : The coalition de Otobong Nkanga au KW Institut d’art contemporain
Comparative studies, Herbarium of artificial plants d’Alberto Baraya au Musée Dahlem

 

La 8e Biennale d’art contemporain de Berlin ne fut pas confinée, qu’aux environs du Mitte qui regorge de galeries citées dans le précédent billet. Cete année, deux nouveaux établissements ont accueillis les visiteurs fidèles à ce rendez-vous: Le Musée Dahlem et le Haus am Waldsee. Ce dernier, est un lieu champêtre au bord de la rivière Waldsee, où les oeuvres d’art sont en dialogue avec la nature. Dans cette ambiance, suscitant silence et plénitude, jaillit Shy fountain de Simon Faithfull à la condition que les gens s’en éloignent ou restent immobile. A l’intérieur de cette maison culturelle très convoitée depuis 1946, l’artiste suédois Matts Leiderstam (petit-fils de Stig Åsberg – illustrateur des poèmes de Johannes Edfelt et Gunnar Ekelöf), présente les dessous des tableaux de peintres anonymes de sa série Unknown Unknown (2012-2013). Ses travaux antérieurs ont souvent démontrés un intérêt pour les mirroirs et instruments optiques de toutes sortes.

Ci-dessus la page couverture de  Diptères – Phlébotomes de la Guyane et des Antilles Françaises, rédigé par le grand-père de l’artiste Mathieu Kleyebe Abonnenc. Les bouteilles contenant des larves à différents stades, et autres objets exposés, sont le fruit d’une mission de recherche que relate Michel Leiris dans L’Afrique fantôme (1934). Michel Leiris fut le fondateur des Cahiers d’études Africaines mais également écrivain surréaliste, critique d’art et poète.

 […] Des coups de rame cotonneux poussaient avec peine
le vaisseau vers la région des couches atmosphériques les plus pâles
celle dont les feuillets ont une transparence végétale
une structure de brouillard aussi ténue que des squelettes de roseaux […]
Savannah de Michel Leiris (1901-1990) sur http://www.poemes.co

Au KW Institut d’art contemporain, se trouvait deux oeuvres en lien avec l’industrie minière. Ci-haut, celle d’Otobong Nkanga  fascinée par le mica et ses propriétés. Minéral du groupe des silicates, le mica sert d’isolant thermique et électrique; il est de plus utilisé en cosmétique. Et c’est lors de son excursion dans une mine d’argent au Pérou que David Zink Yi enregistra The stranger (2014). Quant à la video de Julietta Aranda, elle nous projète à la conquête de l’espace tout en s’interrogeant sur les limites de notre univers et sur l’existence possible d’une vie extraterrestre.

Finalement au Musée Dahlem, l’herbier d’Alberto Baraya qui juxtapose comme sur  le Magnolia ci-dessus, des croquis anciens et fleurs artificielles – symboles de la consommation de masse. David Chalmers Alesworth prend également le soin d’identifier scientifiquement les arbres dans son Trees of Pakistan (2013-2014). Depuis 2010, il produit une série de tapis à connotation politique semblable à celui de Dominique Blain aux motifs de mines antipersonnel – voir Diapo du mois du 27/02/2013.  Parmi  les « interventions textiles” de D.C.A.,  celui ci-dessous, fait suite à l’annonce d’une entente donnant à  la Chine le contrôle de Gwadar, un village portuaire de la province du Baloutchistan au Pakistan. Il y tisse en chinois, le nom des éléments du tableau périodique, basé sur un manuscript de 1926, par conséquent incomplet.

 Periodic Balouch de D.C.Alesworth
« Gwadar » the Chinese Periodic Balouch, 1926  (2013) de David Chalmers Alesworth

Visionnez d’autres œuvres
sur le site des biennales du monde entier –  Universes-in-universe.org

Haus am Waldsee au Argentinische Allee 30 Station de métro Krumme Lanke  ou Mexikoplatz
Diaporama sur le site Universes in Universe

Kunst-Werke KW Institut d’Art Contemporain au Augustrasse 69
Station de métro Oranienburger Tor  Diaporama

Musée de Dahlem au Lansstraße 8 Diaporama
Station de métro Dahlem-Dorf

 

Notez que la Biennale de Montréal se tiendra du 22 octobre 2014 au 15 janvier 2015.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :