Skip to content

Parhélie à Stockholm

30/08/2014

Parhélie de 1535 à Stockholm

Storkyrkan ou Grande Église – Église St-Nicholas
au Trångsund 1 Station de métro Gamla Stan

Église où se trouve cette copie
d’un tableau du XVI siècle qui porte le nom de

Vädersolstavlan  “ temps du soleil ” car on y voit
un phénomène optique observé à Stockholm
le 20 avril 1535 entre 7h et 9h du matin.

Ce phénomène, plus fréquent dans les pays nordiques,
est appelé parhélie ou faux soleils, à cause des halos multiples
qui apparaissent, lorsque la lumière du soleil se reflète dans
des cristaux de glace en suspension dans les nuages.

 

 

Saepe etiam Phoebo nubes percussa rubescit
et meditata dei formam procul igne recepto
concipit effigiem simulato luminis orbe.

Souvent aussi un nuage que frappe Phébus se colore en rouge :
réfléchissant la forme du Dieu dont il reçoit de loin l’incandescence,
il engendre l’image d’un faux disque lumineux

Aviénus IV siècle

Extrait tiré de BAKOUCHE Béatrice, « Les pronostics scolaires chez Aviénus ou les métamorphoses de l’écriture », Actes du colloque La météorologie dans l’antiquité – entre science et croyance à Toulouse du 2-4 mai 2002, éditions Presses Universitaires de St-Étienne 2003 avec une préface de Christophe Cusset, 539 p. p.294

Explications du phénomène optique du halo à 22 degré sur Robert in Space-physique

Le prochain billet portera sur d’autres lieux à visiter à Stockholm.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :