Skip to content

SciArt

01/09/2014

SciArtinAmericaAugust2014

Magazine Sci Art in America

Suivre le blogue du Magazine Sci Art sur sciartinamerica.com

Sci Art in America fait partie de ces rares magazines dans lesquels l’art et la science convergent. Publié bimensuellement, Sci Art célèbre son 1er anniversaire dans le numéro du mois d’août 2014 avec des citations inspirantes sur la relation personnelle que l’on peut avoir avec les arts et les sciences. On y retrouvera comme à l’habitude des œuvres fantastiques  telles qu’Interpolation in the Genetic Space in Electric Sheep de Scott Draves – pionnier de l’art logiciel et détenteur d’un doctorat en sciences de l’informatique,  des florissantes boite de Petri de Suzanne Anker, le Grand collisionneur de hadrons de Jonathan Feldschuh  diplômé en physique ainsi que la femme Qbist (2014) de Julian Von Andreas  –  dont on a déjà fait mention sur ce site dans les billets Art quantique et GFP.

Longue vie à Sci Art in America !

 

SciArt in America August 2014 p.22

SciArt in America Août 2014 p.22 et 23

The jet star of the future (2013) ci-dessus est de Nathalie Miebach qui a récemment terminé un fascinant projet de sculptures inspirées de données météorologiques,  transposées en notes musicales et interprétées par divers musiciens – version mp3 disponible sur le site de l’artiste.

Ci-dessous, des exemples du travail des artistes dont vous pouvez lire les témoignages dans la revue SciArt à la p.22. À droite de Stormy weather de N.Miebach, BFA senior project d’ Elizabeth Cook, T-shirt de l’illustratrice et blogueuse Autumn Kulaga, installation sur l’évolution de Nancy Lowe qui participe sans cesse à des excitants projets multidisciplinaires et finalement une affiche de 4 chambers de la compagnie JODP dirigée par la chorégraphe Jody Oberfelder.

Miebach_Cook_Kulaga_Lowe_Oberfelder

Projets de: Nathalie Miebach / Elizabeth Cook / Autumn Kulaga / Nancy Lowe / Jody Oberfelder

Lire aussi « Docere et placere : le désir de connaître passant par l’art et la science »,
Colloque Libido sciendi ou variations sur le désir de connaître au 81e congrès de l’ACFAS
à l’Université Laval à Québec, Magazine Découvrir mai 2013 et le billet sur ce site du 25 /08/2013.

L’art illumine notre vie et la science l’abreuve !

One Comment leave one →
  1. 01/09/2014 20:23

    A reblogué ceci sur Seeing is Believing.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :