Skip to content

Art souterrain – 2015

06/03/2015
tags:

Art Souterrain 2015Que reste-il de nos espaces de liberté?

Est-il vraiment possible de trouver un équilibre
entre notre besoin de sécurité et notre liberté?

Peut-on être protégé sans pour autant être limité
dans nos actions et dans l’expression de nos opinions?

 

Festival d’Art  Souterrain  jusqu’au 15 mars
Audioguide et Programmation
sur artsouterrain.com

Commissaires invités :
C.Blumenshon et R.Cantin
DG et commissaire principal: F.Loury

Affiche de Bertrand Carrière  Jubilee 2014

 

La 7e édition du Festival d’Art souterrain se poursuit pour encore dix jours. Parcourez six kilomètres à la découverte d’artistes émergents d’ici et d’ailleurs. L’Israël est le pays à l’honneur avec des œuvres d’Inbal Hoffman, Maya Landman et Merav Svirsky – tous trois au Centre de Commerce Mondial de Montréal où peu de résidents savent que s’y trouvent des morceaux du mur de Berlin offerts pour le 350e anniversaire de Montréal ainsi que des installations permanentes de Michel Goulet et d’Isabelle Hayeur. C’est de plus, le lieu de départ quotidien des visites apéro-art à 18h jusqu’au 15 mars. La Place de la Cité Internationale fait partie des autres lieux à voir car à L’abîme de la liberté de Michel de Broin, en tout temps sur place, le Festival d’Art souterrain rajoute son Blowback ou sorte d’hymne à la paix constitué de deux canons en acier unis bouche à bouche.

En collaboration avec le Festival d’Art souterrain, la galerie Joyce Yahouda présente Incubator  d’Inbal Hoffman, série d’images de germination d’une graine  d’haricot blanc projetées en accéléré. Sur le site de l’artiste et designer, vous pourrez admirer son jardin expérimental (ex. Window garden, Half of sweet potato, They’re everywhere), véritable laboratoire artistique tout en beauté et en délicatesse. Elle traite par ailleurs, de sujets plus sombres avec Swan, qui porte sur les armes chimiques et terreurs de la guerre.

Cette année, les thèmes du Festival étant sécurité et liberté, vie privée versus vie publique – plusieurs installations, dont voici ci-dessous quelques exemples, font allusion à la surveillance électronique,  aux rayons X, aux algorithmes pour GPS, Google Earth, Captchas, etc. Pour en savoir plus sur la science & technologie du phénomène de gestion de mégadonnées et des problèmes de confidentialité, voir les références au billet Big Data : Big Brother ? et le film Citizenfour sur l’Affaire Snowden de Laura Poitras, présenté lors des derniers RIDM.

Citizenfour de Laura Poitras

 

1. Kate McQuillen au Complexe de la Gare Centrale de Montréal
2. David Spriggs au 100 rue de la Gauchetière et à la Galerie Arsenal jusqu’au 9 mai

K.McQuillen et D.Spriggs

E.Clouard et C.Valla et L.Saavedra

3. Eva Clouard à la Place Ville-Marie
4. Clément Valla au Complexe Guy-Favreau
5. Lazaro Saavedra au Complexe de la Gare Centrale de Montréal

Autres commentaires de E. Clément ou J. Delgado

L’Association de Design Urbain du Québec  invite le public à une visite guidée
afin de mieux saisir les étapes de développement et le rôle que peuvent jouer
les souterrains dans la perspective de l’urbanisme montréalais.
Dérive urbaine le 10 mars à 18h30 et le 15 mars à 14h
Départ du 1000 de la Gauchetière.

 

Voir aussi sur ce site Art Souterrain – 2014,  Art  à la STM,
Catacombes de Paris  et  L’art souterrain à Stockholm.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :