Skip to content

FIFA 2015 – compte à rebours … 9 Tolkien

10/03/2015

Compte à rebours tout en poésie pour le Festival International du Film sur l’Art

Seigneurs des anneauxThree Rings for the Elven-kings under the sky,
Seven for the Dwarf-lords in their halls of stone,
Nine for Mortal Men doomed to die,
One for the Dark Lord on his dark throne
In the Land of Mordor where the Shadows lie.
One Ring to rule them all. One Ring to find them,
One Ring to bring them all and in the darkness bind them
In the Land of Mordor where the Shadows lie.

Autres poèmes du Seigneur des anneaux sur www.tolkiendil.com dont certains en français.
Le site regorge d’informations sur l’univers Tolkienien et ses langues inventés.

Notez la nouvelle traduction du vol. 1 par Daniel Lauzon en octobre dernier aux éditions
Christian Bourgeois – source de l’image www.conso-mag.com

Tolkien de Simon Backès

Des mots des mondes de Simon Backès France – 55 min
Samedi 21 mars à la GB 18h30 #37, Vendredi  27 mars à la GB 18h30 #123
Samedi 28 mars au MBAM 20h #158 et Dimanche 29 mars à 13h30 UC #175
(précédé par Escape from Moominvalley de Charlotte Airas Fin-Dan-Suède 58 min)

Depuis l’étude du professeur William Sargeant en 1992, visant à reconstituer l’histoire géologique de la Terre du milieu où se déroulent les histoires de J.R.R. Tolkien (1892-1973), plusieurs fans et scientifiques se sont penchés sur la question. En outre, l’Institut Cabot de Bristol a publié en décembre 2013 les résultats de leurs simulations numériques du climat du monde de Tolkien-
résumés dans deux des articles ci-bas.

MANGIN Loic (janv.2013). « Promenade géologique en Terre du Milieu », Pour la Science no.423 expliquant les recherches du géologue William Sargeant de l’Université de Saskatchewan.

« Climate scientist takes on Tolkien’s Middle Earth »par Nathanael MASSEY
et Climate Wire sur le site de Scientific American 18/12/2013.

« Explorations scientifiques de la Terre du Milieu » par Santifike sur Science Ballade – un blogue qui donne des airs de science 19/12/2013 et qui démontre aussi que la littérature et d’ailleurs toutes autres formes d’art aussi, peuvent servir comme de formidables outils pédagogiques pour l’enseignement des sciences – Voir aussi le billet Libido Sciendi – colloque de l’ACFAS 2013.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :