Skip to content

Pablo Reinoso

18/08/2015
tags:

Pablo Reinoso 2015

Pablo Reinoso. Un monde renversé
Maison de l’Amérique Latine à Paris
217 boulevard Saint-Germain 75007
Métro Rue du Bac ou Soférino

 

Hors-série de Beaux Arts Magazine
Dossier de presse de la MAL

Jusqu’au 5 septembre

 

Exposition gratuite au site de l’ancienne maison du Dr Jean-Martin Charcot (1825-1893) ayant jadis admis qu’entre art & science, son cœur balance. Il y demeura de 1884 jusqu’à sa mort en y prenant soin d’exposer sa riche collection d’art comprenant ses propres créations décoratives et une incroyable bibliothèque d’ouvrages majeurs sur la neurologie du XIXe siècle, transférée à l’lnstitut du Cerveau et de la Moelle épinière de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière – quelques documents sont disponibles en format numérique sur Jubilotheque.upmc.fr. Pour en savoir plus sur ces années de Folies à la Salpêtrière au temps de Charcot, Freud et Lacan, lire la publication récente aux éditions EDP Sciences sous la direction de Houchang Guilyardi.

Désormais, ces lieux sont occupés par la Maison de l’Amérique Latine, qui présente le travail de l’artiste et designer franco-argentin Pablo Reinoso, concepteur de l’affiche du IXe Congrès de l’Association Mondiale de Psychanalyse qui s’est tenu à Paris en avril 2014. Au sous-sol de la MAL, vous pourrez voir son Cabinet du Dr Lacan 1998 décrit par Jérôme Sans – commissaire de l’exposition, comme un « espace transitoire où la pensée se met en mouvement ». Monochrome respirant 2001 est également doté d’un dispositif mécanique donnant la cadence et servant de « métaphore du corps comme machine à vivre ». Ses objets, immobiles ou non, semblent être toujours en mouvement tels ceux sur la page couverture de Beaux Arts Magazine – Retour végétal 2015 et Milonga 2015. Ludique et sens dessus dessous, est le monde que nous présente Pablo Reinoso avec un plancher au plafond dans Ashes to ashes 2002, enchevêtrement de cadres dans sa série Marco Firulete, et Paysage d’eau 1982 où le dur et lourd marbre sillonne les abords d’un léger et fragile charbon. Sur le site de Pablo Reinoso, vous constaterez l’imagination et l’esthétisme de cet artiste créateur  d’imposants art public, de trophées de soccer et d’outils décrits comme freed object par J-A Miller, que de délicats bijoux et bouteilles de parfums.

 

Vidéo incluant un extrait de Thoneteando 2006 avec la danseuse Blanca Li.
Le titre fait référence à la chaise de Michael Thonet créée en 1850. Notez toutefois que les chaises de Thonet ont été développées d’après une technique de bois courbé tandis que Reinoso a relevé le défi d’utiliser dans ses installations du bois sculpté.

 

Lectures en lien

MILLER Jacques-Alain (21 mai 2015). « L’objet sans maître« . Revue Lacan Quotidien no.510
« Reinoso, nouveau Rousseau, proclame : « L’objet est né libre, et partout il est dans les fers »
C’est 1789 à nouveau, mais cette fois on affiche une Déclaration des Droits de l’Objet. »
Également dans le numéro Hors-Série du Magazine Beaux Arts.

Autres commentaires par C.Gallot, C.Piettre, E.Simon ou Sylvie sur le site Décrypt’art.

 

(La Maison d’Amérique Latine se trouve à deux pas du Musée d’Orsay,
tout près de L’Atelier de Joël Robuchon, Les Antiquaires
et de la Boulangerie-pâtisserie Gosselin.)

One Comment leave one →
  1. Robert Richard permalink
    19/08/2015 09:08

    Superbe vidéo sur les oeuvres de Pablo Reinoso. Et bel article de J.-A. Miller, « L’objet sans maître » (voir « Lectures en lien » ci-dessus).

    Exposition dans la maison de Charcot, donc. C’est à Charcot que nous devons la phrase devenue célèbre, rapportée par Freud: « La théorie c’est bon mais ça n’empêche pas d’exister ».

    Charcot était un adepte du regard clinique. Freud, qui a appris beaucoup de Charcot, deviendra, lui, un adepte de l’écoute clinique. Pour les deux (Charcot et Freud), l’observation prime sur la théorie. Si bien qu’on peut dire que, pour les deux, la chouette de Minerve prend son envol à la tombée de la nuit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :