Skip to content

Danse, Musique et Poésie au FNC 2015

06/10/2015

.FNC 2015

FNC 2015 Junk Girlde Mohamed Zare

Junk Girl de Mohammad Zare 16 min. Programme Compétition Internationale 7
D’après Junk Girl de Tim Burton publié dans The Melancholy death of Oyster boy & other stories, que vous pouvez lire sur elitere.ro et sur http://www.tim-burton.net
Lu 12 oct. 13h Judith-Jasmin #147 et Je 15 oct. 15h Judith-Jasmin #227

 

Festival du Nouveau Cinéma du 7 au 18 octobre

Vous pourrez au FNC faire un tour du monde rythmé et enjoué, sous l’œil de la caméra de Fanny Jean-Noël avec son film Move et voir les Pas chorégraphiés de Stéphanie Thellen dans un court métrage de Frédérique Cournoyer-Lessard ou replonger dans des œuvres d’Hubert Aquin et de J.M.G. Clézio, des poèmes de Tim Burton ou de Federico Garcia Lorca – animations de Mohamed Zare et Theodore Ushev respectivement, ou suivre le périple en Chine dans Poet on a business trip de Jun Anqi les 8 octobre à 21h15 au Cinéma du Parc ou le 9 octobre 17h à l’Université Concordia.

FNC 2015 Theodore Ushev Sonambulo

Sonámbulo de Theodore Ushev 5 min. Programme Compétition Internationale 7
D’après Romance Somnanbule de Federico Garcia Lorca du recueil Romancero Gitan,
publié aux éditions Gallimard, 96 p. et traduit par André Belamich.
Lu 12 oct. 13h Judith-Jasmin #147 et Je 15 oct. 15h Judith-Jasmin #227

Du jazz au rap avec entre autres un film sur le trompettiste Chet Baker dans Born to be blue de Robert Budreau et Esto es lo que hay, chronique d’une poésie cubaine sur le groupe rap cubain Los Aldeanos, en passant par la musique psychédélique de Fenster dans Emocean ou celle du groupe punk chinois SMZB du réalisateur Shui-Bo Wong- nominé aux oscars pour son documentaire autobiographique Sunrise over Tiananmne square 1998. Les fans de heavy metal en auront leur compte aussi avec Wacken 3D the movie. Au Cinéma du Quartier Latin le 14 octobre à 19h15 ou le 16 octobre à 13h, vous pourrez voir Heart of a dog par Laurie Anderson, qui vous permettra d’en connaitre plus sur la compagne de Lou Reed et première artiste en résidence à la NASA, expérience qui lui a permis de composer The end of the moon 2004 – explications sur Space place et vidéo ci-dessous :

Heart of a dog de Laurie Anderson 75 min. Compétition Internationale
Me 14 oct. 19h15 Quartier Latin #182 et Ve 16 oct. 13h Quartier Latin #240

Autres suggestions pour le Festival du Nouveau Cinéma dans les 2 précédents billets.

One Comment leave one →
  1. Robert Richard permalink
    28/11/2015 12:20

    Dans les années 1980, j’écoutais en boucle les premiers albums de Laurie Anderson, surtout: « Big Science » et « Mister Heartbreak ». Et en complément de programme, il y avait toujours du Leonard Cohen.

    La première était dans l’horizontalité (Laurie nous parlait des villes, des centres commerciaux et des banques et des concessionaires de voiture d’occasions) et le second était dans la verticalité (le bien et le mal, l’amour et Berlin).

    Avec ces deux, on se sentait bien équipé pour traverser les années 1980 et une bonne partie des années 1990.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :