Skip to content

Prix Met Bleu 2016 2/3 Thomas King

01/04/2016

Festival littéraire international de Montréal Metropolis bleu du 11 au 17 avril

Voir billet précédent pour le Grand Prix littéraire international 2016 décerné à Anne Carson.

Metbleu2016ThomasKing

Metbleu2016ThomasKinglivres

Coll.(2012). Thomas King – works and impact sous la direction d’Eva Gruber aux éditions Boydell & Brewer, 374 p. Romans et essais en français par Thomas King, né d’un père cherokee, aux éditions XYZ et aux éditions Boréal. Extrait ci-dessous de “I am not the Indian you had in mine” et dossier pédagogique disponible dans Global Voices vol.9 no.27.

[…] I’m all of these / and they are us/ so damn you for the lies you told/ and damn me for not being bold enough / to stand my ground and say / that what you’ve done is not our way / but in the end the land won’t care / which one was rabbit / which was bear/ who did the deed and who did not / who did the shooting and who got shot / who told the truth who told the lie / who drained the lakes and rivers dry / who made us laugh, who made us sad/ who made the world Monsanto mad / whose appetites consumed the earth / wasn’t me […]

Remise du Prix littéraire des Premiers Peuples à Thomas King
Vendredi 15 avril 17h30 #35 Moot Court à l’Université McGill

Les histoires font de nous ce que nous sommes avec Thomas King et Joseph Boyden
Samedi 16 avril 18h #74 Musée d’Art Contemporain de Montréal

Autres poèmes autochtones sur ce site aux billets FIFA 2016 – Voir l’invisible, RVCQ 2016 – Premières Nations et Poètes au Met Bleu 2015 (Notez que le Prix littéraire des Premiers Peuples 2015 fut décerné à Marie Annharte Baker). Voici par la même occasion un extrait du texte de Charles Bender de la nation Huronne-Wendat pour l’occasion du 27 mars dernier – Journée Mondiale du Théâtre : « L’art est une ressource éternellement renouvelable. Tant qu’il y aura des êtres sensibles qui sauront se servir de leur imagination, l’espoir de pouvoir vivre ensemble survivra. Espérons que ce soit tant que l’herbe poussera dans la plaine, tant que la neige tombera et tant que le vent soufflera. »

Le prochain billet portera sur les 3 autres auteurs primés au Festival Metropolis Bleu 2016: Abdourahman Waberi, Ghayas Hachem et Valeria Luiselli.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :