Skip to content

World Press Photo

27/07/2016

WorldPressPhoto2016_refugies
1ère rangée : Hope for a new Life de WarrenRichardson, Waiting to register de Matic Zorman , Broken borders de Bulent Kilic; 2e angée : In the same boat de Francesco Zizola, Lost family project de Dario Mitidieri et Reporting Europe’s refugee crisis de Sergey Ponomarev.

World Press Photo  du 22 juillet au 17 août à Ottawa et du 31 août au 2 octobre à Montréal.

 

Ainsi sera la terre de l’arrivée, terrain clos interdit,
notre sommeil qui se heurte contre elle.

Nous rencontrerons des marins effrayés par nous, bergers sans pâtures,
marcheurs sans terre sous les pieds.

Nous y arriverons avec des enfants endurcis plus que des cals,
vagabonds avec leurs pères sur les écorchures de la terre.

Solo andata ou  Aller simple d’Erri De Luca aux éditions Gallimard 2012, 176 p.
Extrait de p.27 Traduit de l’italien par Danièle Valin.

 

L’exposition annuelle du World Press Photo continue de faire le tour de la planète avec ses photographies de migrants toujours aussi bouleversantes,  de personnes malades toujours aussi  attristantes, de catastrophes climatiques toujours aussi décourageantes, et celles d’animaux sauvages toujours aussi fascinantes !  La 11e édition montréalaise du World Press Photo aura l’honneur d’avoir Anaïs Barbeau-Lavalette comme porte-parole. Écrivaine et cinéaste engagée, sensible aux problèmes sociaux de toutes sortes, elle fut désignée en 2012 – Artiste de la Paix. En collaboration avec Guillaume Simoneau, ils présenteront une exposition sur les nouveaux réfugiés syriens arrivés à Montréal. Oxfam-Québec se joint à nouveau au World Press Photo qui se tiendra au Marché Bonsecours, pour une exposition en lien avec les répercussions des paradis fiscaux sur l’économie mondiale.

LivresPoesieMigrants

Quelques recueils de poésie en lien sur les migrants:
De LUCA Erri (2012).  Solo andata / Aller simple, éditions Gallimard 176 p.
GUÉBO Josué (2014). Songe à Lampedusa, éditions Panafrika, 70 p.
INISAN Jean-Paul (2015). Chants et poèmes pour migrants, éd. Edmond Chemin, 148 p.
HEUDRÉ Denis (2015). Bleu naufrage – élégie de Lampedusa, 48 p.
MASRI Al Maram (2013). Elle va nue la liberté, éditions Bruno Doucey, 128 p.
SOULEIMANE Fadwa (2014). À la pleine lune, éditions Le Soupirail,  81 p.
Et infos sur les diverses interventions pour les réfugiés syriens
par la Croix-rouge canadienne et Oxfam-Québec .

 

WorldPressPhoto2016_NancyBorowick

La photographe Nancy Borowick, partage avec nous cette touchante image, en souvenir de ses défunts parents qui ont lutté côte à côte contre le cancer. On pourra voir aussi la photo d’un médecin en Syrie soignant des brûlures d’un combattant de Daech de Mauricio Lima et un chercheur chilien à la base scientifique de l’île du Roi-George en Antarctique par Daniel Berehulak . Plusieurs clichés dénoncent des problématiques sociales et environnementales, tels les conditions de travail des mineurs au Burkina-Faso (Matjaz Krivic), la pollution engendrée par les centrales de charbon en Chine (Kevin Frayer) ainsi que le projet d’hydroélectricité en Amazonie qui aura comme conséquence la destruction du territoire des Indiens Munduruku (Mauricio Lima).

 

WorldPressPhoto_animals
1ère rangée : Whale whisperers d’Anuar Patjane Floriuk, Thought times
for Orangutangs de Tim Laman; 2e rangée : Ivory wars de Brent Stirton
et Chameleon under pressure de Christian Ziegler.

 

JungleDoctor_NorinChaiVous aimerez peut-être aussi le livre de Norin Chai
Jungle Doctor – histoires extraordinaires
d’un vétérinaire de faune sauvage
,
éditions Larousse, 2016, 192 p.

Captivantes anecdotes d’un vétérinaire passionné de son travail. Vous y lirez entre autres, l’histoire touchante de Bona, un bébé éléphante au Sumatra dont les parents furent tués par des braconniers. Une autre sur la réussite d’un examen échocardiographique au Cambodge dans le cadre d’Elephant  Valley Project. Du côté des primates, une intussusception chez un ouistiti, un abcès abdominal dans le cas de Nénette l’orang-outan, et une extraction du cristallin pour traiter la cataracte  de Carmen, un singe-hurleur du Costa-Rica. Le « Magic Vet » relate aussi le fibrosarcome de Dame Boa et la chirurgie buccale d’une vipère.  Les batraciens ne sont pas laissés  pour compte, avec l’intervention sur une Trachycephalus resinifictrix et même un cas de sauvetage in extremis de grenouilles transgéniques.

 

Voir les billets sur ce site du Word Press Photo 2015, 2014, 2013, 2012
Et ceux sur le concours de l’ACFAS La preuve par l’image 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :