Skip to content

Autres expos à Paris

02/11/2016
tags:

Rembrandt intime au Musée Jacquemart-André jusqu’au 23 janvier 2017
Commissaires : Emmanuel Starcky, Peter Schatborn et Pierre Curie

rembrandt_museejacquemartandre2016

Autoportrait en costume oriental 1631 et Portrait d’Arnold Tholinx 1656

Ci-dessous d’autres portraits de médecin par Rembrandt qui ne font pas partie de l’exposition.  La leçon d’anatomie du docteur Nicolaes Tulp 1632 soulevant le muscle fléchisseur des doigts et avec dans le coin droit l’Atlas d’André Vesale – De humani corporis fabrica; suivront Le portrait du docteur Ephraïm  Bueno 1647, La leçon d’anatomie du Docteur Joan Deyman 1656 cherchant la glande pinéale et inspiré du Christ de Mantegna;  pour terminer avec celui ci-haut de son ami Dr. Tholinx – inspecteur du Collège des médecins à Amsterdam. Grâce à ses quelque 80 autoportraits tout au long de sa vie, on a pu analyser l’état de santé de Rembrandt et y observer : blépharite, conjonctivite, névrite optique, télangiectasies au visage, hypertrophie parotidienne, ptose palpébrale, etc. – réf. Dr. Philippe Abastado et Dr. Denis Chemla dans Lettre du Cardiologue no.426 juin 2009.

drtulp-drbueno_drdeyman_rembrandt

 

René Magritte – la trahison des images  au Centre Pompidou jusqu’au  23 janvier 2017
Commissaire : Didier Ottinger et catalogue disponible sur le site du musée

magritte_centrepompidou2016La mémoire 1948, Les promenades d’Euclide 1955, La condition humaine 1935 et Les six éléments 1929

Le Hors-série Connaissance des arts met en contexte les œuvres de Magritte sous un angle philosophique. Michel Foucault lui a d’ailleurs consacré Ceci n’est pas une pipe aux éditions Fata Morgana 1973, 96 p. L’exposition René Magritte – la trahison des images gravite autour de cinq mythes et récits antiques, dont entre autres celui de la Caverne de Platon expliqué par Michel Robert sur le site du cvm.qc.ca, le duel artistique de Zeuxis et Parrahasius raconté par Pline l’ancien et celui de l’origine de la peinture avec Dibutade de Sicyone et sa fille. Autres billets sur les surréalistes  Amérindiens, Adrien Dax et Remedios Varo et pour en savoir plus sur les surréalistes belges  voir  absolument les films de Claude François mentionnés au billet du 1/10/2014 tels que Le désordre alphabétique (2011) autour de René Magritte, Paul Nougé, Louis Scutenaire, Irène Hamoir, Marcel Marien, Tom Gutt, Jean Wallenborn, etc., La chaîne sans fin (2002) sur Jacques Wergifosse et  À bout portant (2006) sur Roger Van de Wouver.

 

L’enfer selon Rodin au Musée Rodin jusqu’au 22 janvier 2017
Commissaire : François Blanchetière

Voir sur ce site des œuvres de trois artistes,  inspirés d’Auguste Rodin
Mapplethorpe (photographie)   Adad Hannah (art visuel) et Peter Quanz (chorégraphie) ainsi que les 2 précédents billets qui portent sur des expositions toujours en cours à Paris:
Persona – étrangement humain au Musée du quai Branly et Hergé au Grand Palais.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :