Skip to content

MBAM Pavillon pour la paix

15/11/2016

mbam_pavillonpourlapaix

 

Le public pourra enfin visiter et admirer la splendeur du nouveau pavillon pour la Paix du Musée des beaux-arts de Montréal dès samedi prochain, et ce gratuitement jusqu’au 15 janvier 2017. Digne des grands musées du monde, le cinquième pavillon Michal et Renata Hornstein du MBAM abritera 750 œuvres  réparties sur quatre étages. Grâce à sa remarquable fenestration, on peut apercevoir de la rue Bishop, suspendu au plafond du 3e étage, le superbe collier de perles de verre soufflé intitulé Nœud Pivoine de l’artiste français Jean-Michel Othoniel, qui reproduit ainsi la beauté et fragilité des plantes. Originaire de Saint-Étienne, cet artiste globetrotteur publia en 2015 une nouvelle édition de son Herbier Merveilleux – notes sur le sens caché des fleurs dans la peinture aux éditions Actes Sud. Tandis qu’au rez-de-chaussée, c’est une envolée de bernaches, d’étourneaux et d’hirondelles qui nous accueille. Gagnante du concours national de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement, cette installation de Patrick Beaulieu appelée Les élans est décrite par E.Clément dans LaPresse+.

mbam_marthatownsendAppartenance de Martha Townsend au Pavillon pour la Paix du MBAM – Photo de Stéphane Dionne.

Les participants au concours ont finalement tous eu la chance de pouvoir réaliser des œuvres pour le pavillon de la Paix : Éruption et Comète de Patrick Coutu, représenté par la Galerie Division, les délicats Entrecroisements de Roberto Pellegrinuzzi, Autoportrait de Yannick Pouliot et Appartenance de Martha Townsend, inspiré de la fameuse éclipse lunaire du 27 septembre 2015. Pour en savoir plus lire « Les éclipses de lune mémorables » sur le blogue Luminesciences de Jean-Pierre Luminet. On pouvait alors observer une « Super-Lune », terme qui désigne une pleine lune lorsque la distance entre la Lune et la Terre est à son périgée, soit à une distance presque minimale  quasi aussi près que celle d’hier soir (356 509 km versus 356 877 km et la moyenne étant de 384 400 km) où nous avions l’impression qu’elle était  14%  plus grosse et 30% plus brillante – Ève Christian explique le phénomène sur ici.radio-canada.ca 11/11/2016. Vous pouvez voir d’autres œuvres de Martha Townsend sur le site de la Galerie Roger Bellemare ainsi que sa sphère dorée – Lux Domum au CUSM et plusieurs autres dans des recueils de poésie tels Temps qui installe les miroirs 2015 et Si 1994 de Nicole Brossard, Island 1991 de Louise Warren ainsi que ses échanges avec Denise Desautels dans Le saut de l’ange 1993 aux éditions du Noroît  et récipiendaire du Prix de poésie du Gouverneur général.

mbam_educationdelacheneliere

Surveillez le programme des activités pour tous qui se tiendront dans l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, que l’on voit ci-dessus devant la murale conçue par le collectif MuMtl. Notez aussi que le deuxième mardi du mois, le musée offre des visites guidées pour les non-voyants.

brugelancien_detailpaysageduparadis

Détails de Paysage du paradis peuplé d’animaux et d’oiseaux 1615 de Jan Bruegel l’Ancien
Pour identifier les
perroquets et autres oiseaux que l’on y voit, référez-vous à monvet.com

Musique pour quelques tableaux de la collection Hornstein avec François Filiatrault
Samedi 19 novembre à 14h à l’auditorium Maxwell-Cummings

 

Le CD Au fil de l’art en musique, inspiré de la collection
d’art international et qui comprend des œuvres de Gabrieli, Schütz,
Chopin, Wagner, Debussy, Rota, Piazolla, etc. sera également disponible dès le 19 nov.

Compte-rendu sur ce site des conférences antérieures de François Filiatrault mettant
toujours en valeur les collections et les expositions du Musée des beaux-arts de Montréal :
Musiques de l’antiquité grecque et romaine, Musique à Naples au temps de la découverte de Pompéi, Bach et ses cantates, L’univers musical de Watteau, Musique pour des portraits masculins de diverses collections du MBAM, Portraits féminins du Musée des beaux-arts en musique, Paysages du Musée en musique, Le petit monde de Pietro Longhi,  Les conceptions musicales de Diderot, Farinelli – la plus grande voix de tous les temps, Musiques du café, La danse, la cour, la scène, Voyage musical chez les maîtres anciens, Les destins d’Orphée, Venise cité musicale en 3 volets et autres…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :