Skip to content

Chorégraphies – revue Estuaire 167

14/02/2017

estuaire167h2017

 

« Celui qui écrit, comme celui qui joue, abandonne méticuleusement sur le papier
ou le sol des traces laissées pour une danse future. »
Valère Novarina L’organe du langage, c’est la main
En exergue du no.167 de la revue Estuaire.

 

 

Dans ce numéro de la revue Estuaire, douze écrivains s’inspirent d’un spectacle de danse présenté l’année dernière au Festival TransAmériques. L’extrait ci-bas, est celui rédigé par Catherine Harton, suite à Jamais assez de Fabrice Lambert – chorégraphe associé jusqu’en 2019 à la Comédie Clermont-Ferrant. Le spectacle avait été conçu d’après le documentaire Into Eternity de Michael Madsen, traitant du projet Onkalo, ce lieu immense d’enfouissement permanent pour déchets radioactifs situé en Finlande. Pour plus d’informations  voir le billet du 20/5/2016.

[…] Après les baumes ils ont crachés des plaines / de feuillages quelque chose pour fixer le critère / cette violence entre toutes : l’aveuglement / ils précisent comment rompre les traits, l’humain / je pèle les innombrables soleils qui leur font grâce  / débusque ces pierre précieuses à la place des yeux / le quartz remplacé par tous les muscles / une cigale s’éteint, fin de l’autarcie noire. Extrait de Débusquer la nuit au quartz tiré de la revue Estuaire no.167 p.123.

Lire aussi le roman Traité de peaux 2015 de Catherine Harton aux éd. Marchand de feuilles.
Jamais assez de Fabrice Lambert sera présenté à nouveau le 28 fév. à Perreux-sur-Marne.
Et notez que cette année, le FTA se tiendra du 25 mai au 8 juin 2017.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :