Skip to content

BGL et le syndrome de Stendhal

25/02/2017

bgl_filmbhogue_photormtremblayBGL de fantaisie de Benjamin Hogue présenté en Première Mondiale aux RVCQ
Photo du collectif BGL 2008 par Richard-Max Tremblay
Sortie en salle le 26 mai 2017
Bravobgl.ca

Le réalisateur Benjamin Hogue nous fait visiter l’atelier du collectif BGL auquel on s’attache dès les premiers instants de ce documentaire. Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière sont ces 3 ingénieux lurons ayant comme mascotte Ganesh, qui ont représenté le Canada à la Biennale de Venise 2015. S’exprimant sans gêne ni filtre, on les voit travailler sur divers projets dont l’immense roue à Montréal Nord sur le boulevard Pie-IX intitulée La vélocité des lieux et Pool Lane devant le centre sportif Pan Am de Toronto. Dans la bande-annonce du documentaire, vous les entendrez affirmer qu’ils  ne  visent rien de moins que le Syndrome de Stendhal – trouble psychique décrit par Dr. Graziella Magherini à la fin des années ‘80. Le nom de Stendhal vient du fait que lors d’un voyage à Florence, après avoir resté des heures à admirer Les Sibylles du Volterrano (Baldassare Franceschini) au plafond de la basilique Santa Croce, l’auteur décrit une sensation de vertige, de tachycardie, etc. propre à ce syndrome qui touchent les voyageurs en extase devant une œuvre d’art. Un neurochirurgien de l’Université de Sao Paulo suppose que Dostoïevki aurait été lui aussi atteint de ce syndrome devant Le Christ mort de Hans Holbein au musée de Bâle – Arquivos de neuro-psiquiatria vol.63, no.4 2005. Pour en savoir plus,  lire l’article de I.Bamforth publié dans le British Journal of General Practice 2010 Déc. 1 vol.60 no.581 p. 945 et décrit aussi par M.Laronche LeMonde et C.Rosane sur le site profondeurdechamps.com.

volterrano_eglisesanta-croce

stendhal_romenaplesetflorenceiiip102

STENDHAL (1826). Romes, Naples et Florence tome II p.101-102
Plafond de la chapelle Niccolini de la basilique Santa Croce à Florence

 

Les Rendez-vous du Cinéma Québécois se poursuivent jusqu’au 4 mars
et voir les films en lice du Prix Collégial du Cinéma Québécois sur le site du PCCQ.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :