Skip to content

Univers, Humanoïdes & Arts

23/06/2017

ArtScienceMuseumSingapour2017_JulesBalincourt

ArtScienceMuseumSingapour2017_LaurentGrasso

The Universe and Art  – an artistic voyage through space 
ArtScience Museum de Singapour jusqu’au 30 juillet

Le ArtScience Museum de la Marina Bay Sands à Singapour présente 120 œuvres en lien avec l’Univers dont de véritables trésors empruntés au Mori Art Museum à Tokyo. On peut y voir, par exemple, une réplique d’une carte du ciel qui remonte au VIIe siècle, provenant d’une fresque du plafond de  la tombe de Kitora au Japon et bien que l’astronome Keizo Hashimoto y a recelé plusieurs erreurs, elle est une des plus anciennes – descriptions par F.Berthier  dans la revue Arts Asiatiques 1998 vol.53 no.1 p.119-120. Des éditions originales de traités astronomiques de Copernic, Galilée, Kepler et Newton de la Collection de l’Institut de Kanazawa font aussi partie de l’exposition. Depuis son ouverture en 2011, le musée ayant comme mission de promouvoir Arts & Sciences met de l’avant les artistes contemporains du monde entier incluant la chorégraphe Kitsou Dubois et le dramaturge Dragan Zivadinov – spécialistes tous deux de performances en apesanteur. Les visiteurs pourront visionner des vidéos de sculptures  ayant même séjourné dans l’espace – soit  celles de Takuro Osaka (Spiral To- II Aurora Oval) et d’Arthur Woods (Cosmic dancer à la station spatiale Mir) !

Dans la section Nouvelle forme de vie, Patricia Piccinini a évidemment sa place puisque ce sont des thèmes qui lui sont chers. Elle a d’ailleurs créé récemment un modèle humanoïde ayant les caractéristiques physiques lui permettant de survivre aux accidents de voiture.  Graham est donc né de cette collaboration avec  le traumatologue Dr. Kenfield  et David Logan – ingénieur. La publicité Meet Graham de l’agence Clemenger BBDO Melbourne  visant à prévenir les accidents de la route s’est même vue décerner le Grand Prix des Lions de Cannes .

Autres gagnants des Lions de Cannes 2017 Catégorie Santé et Mieux-être

Sur l’affiche de l’exposition The Universe and Art, on peut apercevoir un détail de Space investors 2015 de Jules de Balincourt et ci-dessus 3 œuvres de la série Studies into the past de Laurent Grasso dont on a pu voir Uraniborg au Musée d’Art Contemporain de Montréal en 2013 et plus récemment  Soleil Noir  – le vidéo du chien errant à Pompéi au Musée des beaux-arts de Montréal. Plusieurs autres tableaux de Laurent Grasso font également partie de l’exposition Universe and Art. Ci-bas Black Hole (M-Spheres)  2016 de Björn Dahlem  et Robotic Jellyfish Drone  (Cyanea Machina)  2013 de Vincent Fournier né à Ouagadougou. Et pour terminer un minuscule mais magnifique recueil trouvé à Montréal dont ce fut difficile de ne choisir qu’un seul poème parmi  Flower on Europea p.8, Amperage p.11, Love poem for nusaybath’s hijab p.12, Spacetime sur les réseaux sociaux p. 19 et Posthuman également disponible sur le site du Magazine Vallum.

ArtScienceMuseumSingapour2017_BjornDhalem_VincentFournier

YusufSaadi_SonnetsonanightwithoutLovePage couverture d’Alison Vanderkruyk et Entrevue avec l’auteur sur malahatreview.ca
SAADI Yusuf (2016). Sonnets on a night without love, Vallum Chapbook Series no.20, 26 p. p.7 Notez que Yusuf Saadi est récipiendaire du Vallum Chapbook Award 2016.
Revoir le spectacle The Universe in verse sur le site brainpickings.org

 

Momentum 9 Biennale « Alienation »  à Moss en Norvège jusqu’au 11 octobre
Dans laquelle participe également Patricia Piccinini avec sa sculpture Atlas 2012
Et on peut voir son Newborn 2010 à Arken au Danemark
jusqu’au 6 août pour l’exposition Gosh ! Is it alive ?

PatriciaPiccinini_Newborn

Newborn 2010 de Patricia Piccinini –  Roslyn Oxley9 Gallery à Sydney

 

Voir aussi sur ce site les billets Emergence de l’Homo Photographicus en lien avec l’expo de Patricia Piccinini à la Galerie de l’UQAM en 2015 ainsi que celui en lien avec l’exposition Automata à Paris, le résumé du livre Art et Technoscience –  BioArt et Neuroesthétique de Marc Jimenez et la journée d’étude du CELAT Corps médiés Corps augmentés Corps altérés – Quelles nouvelles configurations sensoriperceptuelles pour quelle(s) humanité(s) ?

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :