Aller au contenu principal

Sound Art à San Francisco

24/09/2017

 

SFMOMA_CelesteBoursierMougenot

Soundtracks jusqu’au 1er janvier
Au SF MOMA Musée d’Art Moderne de San Francisco
Ci-haut : Clinamen 2013 de Céleste Boursier-Mougenot
Photo de Rémi Bertrand de la Galerie Paula Cooper à N-Y.

Lors de son inauguration en 1935, le  SF MOMA fut le 1er Musée d’Art moderne de la côte ouest. Depuis 2016, les visiteurs ont droit à une version rénovée, agrandie et enrichie entre autre par l’impressionnante  Collection de Doris et Donald Fisher comprenant 1 100 œuvres de la deuxième partie du XXe siècle et une des plus grandes collections de photographies aux États-Unis  grâce à la Fondation Lisa et John Pritzker. Au 2e étage, sous le thème de Between two words : Art of California, quelques œuvres sont le résultat de l’observation du spectre des couleurs lors du coucher du soleil et du fameux smog. Dans les années soixante, plusieurs artistes profitent aussi de l’émergence des industries dans la région pour expérimenter l’utilisation de nouveaux matériaux. Au 7e étage, jusqu’à la fin de l’année, toute la famille pourra s’amuser avec les installations sonores immersives et interactives, toutes du XXIe siècle. On pourra écouter la musique de Mozart, Wagner et Cage dans Sphere packing de Rafael Lozano-Hemmer qui rend également hommage à Pauline Oliveros compositrice de musique contemporaine de la région de San Francisco, décédée en 2016 (Last breath). Parmi les vidéos sur place, on peut regarder l’artiste Amor Muñoz à l’oeuvre, suivant le rythme précis du métronome (Rythmic Manufacture). Quant à Christine Sun Kim et Thomas Mader, ils offrent une version du langage des signes dans laquelle les expressions faciales sont utilisées pour décrire la texture ou la position dans l’espace d’une table ou d’une fenêtre, inspirée des techniques d’improvisation du chorégraphe William Forsythe.

Ci-dessus Clinamen 2013, une œuvre méditative de Céleste Boursier-Mougenot que l’on connait pour ses pinsons jouant la guitare électrique au Musée des beaux-arts de Montréal  – voir le billet du 30/11/2015. Et terminez votre visite avec le concert The visitors 2012 de Ragnar Kjartansson qui avait ému et réchauffé le cœur du public au MAC de Montréal en janvier 2016. Ceux qui voudront poursuivre l’expérience auditive hors les murs, pourront le faire à travers une balade sonore,  dans les rues de San Francisco à proximité du Musée. Christina Kubisch vous propose une quinzaine de stations où vous pourrez entendre des variations de décibels et de  fréquences dans des lieux aussi variés qu’une église, une distributrice de billets, un garage, des poteaux électriques, des alarmes d’entrée ou le métro, etc.SFMOMA_NelsonSoaresMarcosMoreiraRafaelLozanoHemmer

SFMOMA_ChristinaKubisch

1ère rangée : O Grivo, Cantilena 2017 de Nelson Soares et Marcos Moreira et Last Breath 2012
de Rafael Lozano-Hemmer / 2e rangée Cloud 2011-2017 gracieuseté de l’artiste
et Drawing from Cloud 2017 de Christina Kubisch.

Voir aussi sur ce site Zlatev au carré – artistes de San Francisco alliant Art, Technologie & Musique et  Bach à Darwin et Darwin à Céleste en lien avec la visite de Céleste Boursier-Mougenot au MBAM en 2015 pour From here to ear V.19 ainsi que l’article de Damien Fiere sur les 3 installations
de Ragnar Kjartansson présentées au MAC de Montréal en 2016.

 

Prochain billet portera sur la magnifique exposition
Edvard Munch – Between the clock and the Bed jusqu’au 9 octobre au SF MOMA

 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :