Aller au contenu principal

Musée de l’histoire et des civilisations à Rabat

04/07/2018

Rabat_Museed'archeo_5
Collections du Musée de l’histoire et des civilisations à Rabat – Gravures rupestres d’antilopes et d’un mouflon de la vallée de l’Oued Drâa datant du néolithique / Moulage d’un crâne trépané d’un Ibéromaurusien de Taforalt / Esculape en bronze du 1er siècle du site de Volubilis / Quadrant d’Astrolabe et astrolabe en cuivre du XIV siècle au 2e étage dans la section Science et Savoir.

 

Musée de l’histoire et des civilisations à Rabat

À deux pas du Musée Mohamed VI d’Art Moderne et Contemporain, se trouve ce musée comprenant une collection qui retrace l’Histoire du Maroc de la préhistoire à l’époque islamique. À l’origine, les objets provenaient principalement du fameux site romain Volubilis qui avaient été prêtés au MUCEM à Marseille en 2014 pour l’exposition Splendeurs de Volubilis. Outre ses bronzes prisées tels le chien prêt à bondir de Volubilis, l’éphèbe couronné de lierre,  les bustes de Juba II et de Canton ont peut y voir de l’Art rupestre, une salle de marbre antique, des monnaies de la première dynastie islamique au VIIIe siècle (Idrissique) ainsi que des instruments de navigation qui témoignent le développement de la science et du savoir. C’est d’ailleurs à Fès, que se trouve la plus ancienne université au monde – l’Université d’Al Quaraouiyine fondée au IX siècle  par Fatima el Fihriya. Au 2e étage du musée, on a également quelques exemples d’installation dans le domaine de l’hydraulique et des systèmes d’irrigation ancestraux  appelés khettaras, qui sont encore utilisés en zones arides.  Il existe même un programme de sauvegarde de cet agroécosystème oasien. Pour en savoir plus consulter la page du Programme e développement territorial durable des oasis du Tafilalet (POT).

Rabat_Khettarahttp://www.agrimaroc.ma

Rabat_Museed'archeo_Cartes

Cette carte des sites préhistoriques du Maroc, qui se trouve au Musée de l’histoire et des civilisations, illustre bien l’intérêt que peuvent avoir les archéologues des quatre coins du monde.  Les excavations  à Jebel Irhoud,  près de Safi en direction de Marrakech,  sous la direction de Jean-Jacques Hublin et Abdelouahed Ben-Ncer ont justement fait la une de la revue Nature no.546 juin 2017 p.289-292 annonçant alors la découverte des plus anciens fossiles de l’Homo sapiens connu jusqu’à ce jour –  résumé sur le site hominides.com et images ci-dessous. Le Maroc abrite des merveilles géologiques et richesses archéologiques telles que le site antique Volubilis à 35 km de Meknès, reconnu officiellement Patrimoine Mondial de l’Unesco  avec huit autres lieux et 13 en lice ex. Au sud la Lagune de Khnifiss pour sa réserve naturelle et ses sites archéologiques et l’ Aire du dragonnier Ajgal à partir duquel on extrait une résine appelée sang de dragon utilisée dans les peintures rupestres et ayant des vertus médicinales, El Gour ou mausolée berbère du VIIe siècle avant notre ère dans la région de Meknès,  Oasis de Figuig avec une des plus belles palmeraies du Maghreb à la frontière de l’Algérie et de l’art rupestre varié,  Grotte des Pigeons à Taforalt dans laquelle on vient d’identifier les plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique –  réf. Science vol.360 no.6388 p.548-552, etc.

Pour connaitre tous les emplacements d’Art rupestre au Maroc, consulter le site prehistoire-du-maroc.com de Jacques Gandini, auteur de nombreux guides 4X4 Les pistes du Maroc aux éditions Serres. Vous trouverez aussi une liste de toutes les recherches archéologiques en cours au Maroc sur le site de l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine.

Rabat_RevueNature2017Rabat_CongresArcheo

HUBLIN J-J et al. (juin 2017). «  New fossils from Jebel Irhoud, Morocco and the pan-African origin of Homo sapiens »  revue Nature no.546 juin 2017 p.289-292  avec  images de reconstitution du plus ancien Homo sapiens découvert à Jebel  Irhoud au Maroc à partir de tomographies informatisées provenant de différents fossiles.

Découvertes d’Émile Ennouchi en 1961 à celles de Jean-Jacques Hublin en rimes sur thewire.in.

Et notez que le prochain Congrès de l’Association PanAfricaine d’Archéologie
se tiendra à Rabat du 10 au 14 septembre prochain.
Programme préliminaire

One Comment leave one →
  1. Élise L-Joubert permalink
    04/07/2018 11:10

    Bravo Linda pour ce merveilleux compte-rendu! Ça donne le goût d’aller visiter le Maroc!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :