Aller au contenu principal

Musée Sursock

17/01/2019

Portrait de Nicolas Ibrahim Sursock par Kees Van Dongen 1930

Musée Sursock dans le quartier d’Achrafieh à Beyrouth

L’ancien manoir du collectionneur Nicolas Sursock (1875-1952) a rouvert ses portes, en 2015,  le temps de compléter d’importantes rénovations comprenant quatre nouveaux étages sous le jardin du musée ainsi qu’un auditorium et une médiathèque, passant ainsi de 1500 à 8 500 m2. Cette année, le musée vient de s’enrichir d’une grande partie des oeuvres de Georges Daoud Corm (1896-1971) qu’elle présentera de manière récurrente, quelques tableaux à la fois. Présentement, sa vue d’Aschrafieh est associée aux toits de maisons de Saliba Douaihy (1912-1994) dans le cadre de 10 stories from the Sursock Museum collection met en dialogue 21 paires d’artistes. Ci-dessous un autre exemple de jumelage entre Juliana Seraphim (1934-2005) et Assadour Bezdikian dont l’historien de l’art Gérard Xuriguera décrit comme suit, dans le cadre de l’expo Assadour – du chaos à l’harmonie qui s’est tenue à la Galerie Claude Lemand :

« Assadour le secret, prince du cryptage, à la nature retenue mais ardente,
apparaît le plus méticuleux maître d’image, qu’il imbrique, démêle, coagule,
disjoint encore et finalement confond en une même substance.
Ses agencements prodigieusement impénétrables ne délèguent rien au hasard.
Tout est si précis dans ses chaos calculés qu’il ne semble pas
tant détruire tous les codes que les substituer par les siens. »   

Gérard Xuriguera décrivant l’œuvre d’Assadour Bezdikian

Cheval de nacre 1974 de Juliana Seraphim et
Personnage avec un objet volant 1985 d’Assadour Bezdikian.

Toujours au 2e étage du Musée Sursock, dans une entrevue-vidéo, le critique d’art Samir Sayegh, qui est également artiste, calligraphe et poète, mettra en lumière le conflit artistique, entre progrès technologique de l’occident & spiritualité de l’orient, auquel sont confrontés les artistes libanais. Il mentionnera également le rôle marquant de certains artistes libanais, dont Shafic Aboud (1926-2004) considéré précurseur de l’art lyrique abstrait et Saloua Raouda Choucair (1916-2017) qui introduisit l’art abstrait géométrique au Liban. Nabil Nahas poursuit mais en introduisant les notions de fractales tout en incluant la nature et de manière explicite comme dans ses dernières séries,  accolant directement des étoiles de mer sur ses toiles (Lire le dossier  sur les fractales 2018 de J-P Louvet dans futura-sciences.com).  En 2018, pour fêter le 75e anniversaire de l’indépendance du Liban « Pays du cèdre », c’est une de ses œuvres que l’on a choisies comme timbre commémoratif. Terminons, avec une autre artiste installée aux États-Unis – Seta Manoukian, qui fut l’élève de Paul Guiragossian (1926-1993) et pour en savoir plus sur les œuvres de cette artiste devenue moine bouddhiste, procurez-vous Painting in Levitation – Seta Manoukian aux éditions Les Presses du Réel 2018, 168 p.

Première rangée : Tapisserie 1967-1968 d’après un tableau de Shafic Abboud produit à l’Atelier du Marais sous la direction de Mme Coquil-Prince et modèle pour Poème de neuf vers 1966 de Saloua Raouda Choucair. Deuxième rangée : Jardin de Sanayeh de Khalil Zgaib, Sans titre 2016 de Nabil Nahas, In waiting 1970 de Seta Manoukian.

Voir aussi le site du Musée National Virtuel d’Art Moderne du Liban
ainsi que le précédent billet sur le Musée National de Beyrouth et celui venir…

One Comment leave one →
  1. 20/01/2019 14:17

    Tout près du restaurant arménien Mayrig au 282 rue Pasteur et de ceux de la rue Gouraud dans le quartier Gemmayzeh ainsi que de la librairie Aaliya où se tiennent de nombreux évènements https://www.facebook.com/AaliyasBooks/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :