Aller au contenu principal

Présage d’Hicham Berrada à Venise

09/06/2019

« Mes pinceaux seraient la température, le magnétisme, la pression, la lumière, etc.
Mes pigments – les éléments de la table périodique. » Hicham Berrada

Présage de Hicham Berrada
Teatrino du Palazzo Grassi à Venise

Le Palazzo Grassi ainsi que son théâtre et la Punta della Dogana appartiennent au collectionneur François Pinault et ont été tous les trois rénovés par  le célèbre architecte japonais Tadao Ando.  Invité à la résidence d’artiste de Pinault Collection à Lens pour l’année 2018-2019, Hicham Berrada est un artiste-laborantin originaire de Casablanca,  diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.  Lors d’une vidéo-performance, Berrada créait en direct dans des béchers  projetés à l’écran, des tableaux fluides éphémères à partir de minéraux, cristaux et pigments. Il était accompagné sur scène de Laurent Durupt , qui composait un environnement sonore en symbiose avec ses créations chimériques qui évoluaient et se métamorphosaient  à un rythme contemplatif. Dans ses oeuvres antérieures, Hicham Berrada se sert d’outils aussi diversifiés que des aimants (Rapport de lois universelles), du fumigène artisanal (Serpent dans le ciel), ou de chaleur & lumière afin de recréer les conditions de l’apparition de la vie sur la Terre (Arche et Arche de Miller-Urey) et mettant toujours la Nature en premier plan; Mesk-Illil  ou galants de nuit en arabe (i.e. Cestrum nocturnum ou jasmins de nuit) en cours présentement à la punta della Dogana est d’ailleurs en continuité avec Natural Process Activation #3 Bloom 2012, basé sur l’éclosion des fleurs & le phénomène de photosynthèse.  Voir le site de l’artiste et lire son entrevue avec Mouna Mekouar dans le cadre de l’ exposition 74 803 jours à l’Abbaye de Maubuisson – site d’art contemporain à Val d’Oise ainsi que l’article « Présage  de Hicham Berrada : Art expérimental / expérimentation artistique » de Valérian Sache sur le site Voir et Penser 3/2/2018.

Mesk-Illil d’Hicham Berrada à la Punta della Dogana dans le cadre de Luogo e Segni
Commissaires:
Martin Bethenod et Mouna Mekouar jusqu’au 15 décembre
Lire aussi la revue Pinault Collection

La Punta della Dogana adjacente la basilique Santa Maria della Salute, est à la pointe du quartier Dorsoduro où se rejoignent le Grand Canal et le canal de la Giudecca. En haut de la tour, une imposante sculpture de Bernardo Falconi (1630-1697) représente 2 Atlas soutenant le globe terrestre avec au sommet Fortune tenant dans sa main un gouvernail, en guise de girouette.

Autres oeuvres de Bio-Art ou SciArt sur ce site –
Les prochains billets porteront sur la Biennale d’Art de Venise.

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :