Skip to content

Graffitis et Street Art

20/08/2015

Dondi White_Lady Pink_Pinacothèque 2015

Dondi White 1985 – http://www.collectiongallizia.com/ et Lady Pink – Autoportrait 1992

Les chefs-d’œuvre du graffiti sur toile de Basquiat à Bando
Le Pressionnisme 1970 – 1990  jusqu’au 13 septembre 2015
Commissaire de l’exposition- Alain-Dominique Gallizia
Pinacothèque 1 au 28 place de la Madeleine
(Pinacothèque 2 De Rubens à Van Dick)

La Pinacothèque de Paris, vous offre une totale immersion dans l’univers de l’art sous pression ou celui des graffeurs utilisant la bombe aérosol comme médium et se livrant parfois à des joutes artistiques. Pour ceux qui ne sont pas familier avec cette forme d’art, les « pressionnistes » tels que Toxic, Crash, Revok, Mode 2, T-Kid 170, etc. ne vous diront sûrement pas grand-chose, hormis Jean-Michel Basquiat (1960-1988) et Philippe Lehman alias Bando. Également producteur de disques, Bando introduit le graffiti en France au début des années quatre-vingt. Lors de son passage à New York, il fut influencé par Dondi White (1961-1998) tageur du métro de NY à ses débuts et croqué sur le vif par la photographe Martha Cooper, faisant ainsi la une de Subway Art – lire l’article sur blogstripart.com. Ci-dessous, une toile de Rammellzee (1960-2010), surnommé « Le Vinci du graffiti » et pionnier de la musique hip-hop qui fait partie de l’exposition- catalogue aux éditions Parkstone-international, 200 p.

Rammellzee_Pinacothèque 2015

Pochette du single Beat Bop de Rammellzee illustrée par Basquiat
Note atomique maestro atmosphérique 2009 de Rammellzee
© Photo: Pierre Guillien – Studio Objectivement

 

Sites web et lectures en lien

Collection mondiale et Expositions en ligne du Street Art sur le Google Art Project

Articles et dossiers divers sur les sites  Le-graffiti.com et Blogstripart.com

Liste d’artistes du Street Art Festival, Urban Art Biennale, Festival d’Art Mural à Montréal et sur Freshpaintgallery.ca  fondée par la Convention internationale de Graffiti Under Pressure.

WALDE Claudia (2015). Mural XXL, éditions Thames & Hudson, 192 p. et autres…

NAïMI Cédric (2015). État des lieux du graffiti au street art, éd. Carpentier, 160 p.

Urban Art! Biennale 2015 – catalogue 240 p. sous la direction de Meinrad Maria Grewenig

Coll. (2015). E=mc215, éditions Critères, 95 p. suite à l’exposition de Christian Guémy alias C215 au Musée des arts et métiers au printemps dernier, en partenariat avec le Centre de recherche du CEA Saclay. « De Pierre et Marie Curie à Max Planck en passant par le Dr Emmett Brown de Retour vers le futur, le street-artiste pose le problème et trouve : E=mc215 ! »

Graffiti Livres 2015

Marie Curie par C215

Voir aussi sur ce site les billets Graffitis et murales, ainsi qu’Art War incluant des documentaires de Marco Wilms, Jehane Noujaim, Lisa Klemenz et Lesli Villiaume ainsi que plusieurs livres.

(Arrêt obligé chez Fauchon devant la Pinacothèque 1 afin de déguster
un éclair au foie gras et autres délices.)

2 commentaires leave one →
  1. Robert Richard permalink
    22/08/2015 13:54

    Il y a roman intitulé « La frontière Tatouée » (2006) de Fulvio Caccia portant sur l’univers des tagueurs avec leur bombes aérosol. Très bien tourné, ce roman, publié aux éditions Triptyque.

    Caccia est né à Florence, a vécu au Québec (avec l’équipe de ViceVersa) et vit maintenant à Paris.

    • 22/08/2015 15:36

      Intéressant !
      Je viens de lire cet excellent article sur l’auteur
      « Fulvio Caccia et l’écriture migrante : le modèle italo-québécois » dans 1985-2005, vingt années d’écriture migrante au Québec: les voies d’une herméneutique aux Presses Universitaires Bordeaux – http://urlz.fr/2kaW

      F.Caccia est également récipiendaire du Prix de Poésie du Gouverneur Général en 1994 pour son recueil Aknos. Plusieurs de ses œuvres ont été traduites en anglais aux éditions Guernica http://www.guernicaeditions.com/title/9781550711103
      Voici des extraits d’Aknos traduit par Daniel Sloate.

      […] “Ashes of the chant are pilling up/ Gather the instant Delta/ Geyser splashing the walls pearl grey/ Time is ablaze through a door’s window/ Baroque concession selected moments/ Weight in the unbound word/ returned at last to its nudity/ Carve the abyss/ Climb the abyss” p.11 […] “ Your absence is the flight of dream/ of small opaline oscillations” p.12 […] “The feeling I’m on a cliff/ the iodized perfume of your breath/ A Ray of mauve bruises the light/ So wait” p.13

      Mais pour revenir avec les graffitis et le street art… Il existe des tours organisés par l’Autre Montréal, portant sur l’Art public incluant graffitis et murales. La prochaine, de la série Montréal – Une ville en Art, se tiendra le jeudi 27 août à 17h30
      http://www.autremontreal.com/programmation_2015.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :