Skip to content

Festival du Jamais Lu 2015

01/05/2015

Festival du Jamais Lu du 1er au 9 mai  – Théâtre aux écuries au 7285 rue Chabot

Dans le mot s’appartenir, j’entends la dépossession soudaine et violente, inattendue et contre laquelle on ne peut pas se défendre.// Je pense aussi – je ne peux m’empêcher d’y penser – au système des claims miniers. C’est-à-dire à cette idée qu’on peut être propriétaire d’une maison, d’une terre. // On peut y avoir pris soin d’un potager, y avoir planté des arbres fruitiers, y avoir construit des choses et écoulé des années, et tout d’un coup, alors qu’on est propriétaire, qu’on vit là, qu’on y a mis tout ce qu’on avait, quelqu’un, une compagnie, une mine, peut décider de venir explorer le sous-sol et ainsi saccager ce qu’on a lentement bâti, réuni, inventé et apaisé.

Véronique Côté – comédienne, metteure en scène, auteure et collaboratrice à Nouveau Projet
S’appartenir (e) 2015 aux éditions Atelier 10, 102 p. extrait de la page 52

Festival du Jamais Lu 2015

La 14e édition du Festival Jamais Lu débutera ce soir à 20h avec le spectacle S’appartenir (e) comprenant des textes de 8 auteurs, publiés aux éditions Atelier 10. En guise de préambule, on y lira Microdon de Fanny Britt, qui dans le cadre de la campagne de financement s’est périlleusement mise au défi de composer un texte à partir des mots proposés par les donateurs. Plus la somme offerte était généreuse, plus le mot qu’on lui transmettait était long et c’est ainsi qu’ils ont récolté 7 180 $.

Lors de la soirée d’ouverture, sous la direction artistique de Marcelle Dubois, Brigitte Haentjens et Anne-Marie Oliver, on entendra aussi un solo d’Éric Forget au daxophone – un instrument au son ludique de la famille des percussions, inventé par le guitariste Hans Reichel (1949-2011), que l’on peut entendre dans cette vidéo. Le dernier album d’Éric Forget, Bibittes 2014 avec Bernard Falaise et Alexandre St-Onge est disponible chez &records sur le site actuellecd.com; vous le reconnaîtrez par son magnifique graphisme floral de Fabrizio Gilardino, qui est également compositeur.

 

Programmation complète sur jamaislu.com
S
uggestions en lien avec la nature, les maths et la santé mentale:

Savoir compter de Marianne Dansereau le lundi 4 mai à 20h
Un univers où toutes les relations, liens, déceptions, fractures sont vus sous un angle mathématique. Dans ces cas, Savoir compter s’avère capital. Suivi à 22h de la lecture d’un texte de Paul Lefebvre, intitulé Leçon de mathématiques avancées applications post-aristotélicienne
du troisième paradoxe de Zénon
. Plus d’infos dans le billet à venir…

Feu de Marie-Hélène Perron le mercredi 6 mai à 17h 
Après trois ans de séparation, trois frères et soeurs se réunissent
pour discuter de la sortie imminente de leur cadet de l’hôpital psychiatrique.

Habiter les terres de Marcelle Dubois le jeudi 7 mai à 20h
Une révolution rurale où les ours, les outardes et habitants partagent
un même combat : résister aux desseins politiques qui voudraient fermer leur région.

 

Autres commentaires par F.Lévesque du journal Le Devoir ou I.Raparison
sur artichautmag.com ou sur le site de la Revue Jeu  revuejeu.org

Prochain billet – Zénon au Festival du Jamais Lu.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :