Skip to content

Med Poe partie 4

27/03/2017

NuageMedPoeMars2017

Ci-joint la mise à jour du Tableau Med Poe de poèmes en lien avec le domaine médical publiés
sur ce site le 9/11/2016 auquel ce sont rajoutés plus d’une trentaine d’auteurs pour un total de 73.
Des extraits se trouvent aux billets Med Poe partie 2 et partie 3 et en voici quelques autres :

 

MedPoe_GoudreaultFournierMarcoulyBohringerCharlebois

GOUDREAULT David (2016). Testament de naissance, Écrits des forges, 78 p.
P.28 […] L’ambulance transporte nos complication à vite allure / L’ambulance écrase nos illusison sans s’excuser / L’ambulance est un mauvais signe / Épidurale soluté antibiotiques / Perfusions signes vituax mécaniques / Et le corps médical penché sur le vagin de l’amour / Plus de trente heures de marathon / Sans fil d’arrivée […]

FOURNIER Jean-Louis (2016). Trop, éditions De la Différence, 192 p.
p.39 -41 Trop de médicaments 4600 spécialités
Une pilule qui fait des bulles, un cachet pour le nez, une gélule pour les valvules, un suppositoire pour la mémoire, une capsule pour les globules, un sirop pour le dos, un sachet pour les mollets, une pastille pour la cheville, de la poudre de perlimpinpin pour les reins, un clystère pour se taire, et une piqûre pour que ça dure […] Les médicaments ont des noms étranges venus d’ailleurs : avlocardyl, brevibloc, sotalol, trasicor, visken, ténormine, valsartan, isomed, amiodarone, acebutolol, amlodipine, axeler, bisoprolol, captopril, coolmetec, fozitec, hyperium, lopril, logimax, nebilox, metoprolol, ramipril, teoula, valsartan, lipanthyl, tahor, ysomega, fonlipol, diacure, eucreas, avandia, glucor, januvia, actrapid, insulatard, uruline, eternita […] Des noms magiques et du baratin en latin, qui vous font croire que vous n’allez plus jamais mourir. […]

MARCOULY-BOHRINGER Lou (2016). Cellule, éditions Flammarion, 109 p.
p.14 « Ils disent que maman a  des taches dans le cerveau, elleest à l’hôpital, viens » / Alors tu décroches.// C’est une guerre sans adversaire qui s’annonce par ce téléphone qui sonne. // Des taches ? Pourquoi des taches / C’est quoi des taches ? Qui lui as mis des taches dans le cerveau ? p.20 Entre deux cafés et dix clopes on en parle, du protocole, on le décrypte, on essaye d’avancer des théories, de construire des hypothèses, mais on n’a pas fait médecine alors : //  Phénotypage sanguin complet des systèmes ABO, Rhésus D complété des systèmes CcEe //c’est pas sérieux pour nous.

CHARLEBOIS Jean (2016). La nuit comme le jour, éditions Les Herbes bleus, 120 p. avec des illustrations de Charles Lemay. « Peut-être que la vie que l’on vit, là, est un rêve éveillé un simple rêve, des plus banals, dont on se réveille en ouvrant les yeux pour mourir.» p.33.

 

Voir aussi le billet précédent en lien avec La Figure du Poète-Médecin
Colloque International à l’Université de Fribourg  du 30 mars au 1er avril.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :