Aller au contenu principal

Sciences & Lettres à la Biennale de Rabat 1/3

31/10/2019

Biennale d’art contemporain de Rabat – Un instant avant le monde
Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain et autres lieux
Commissaire Abdelkader Damani
jusqu’au 15 décembre

La toute 1re biennale d’art de Rabat marque déjà l’histoire,  en étant dédiée exclusivement aux femmes artistes, outre les expositions et nombreux évènements en parallèle. Le commissaire Abdelkader Damani tenait à rendre hommage aux femmes créatrices, de domaines aussi variés que le cinéma, la danse, la littérature, l’architecture, la photographie, l’art numérique, la peinture, la sculpture, etc. tout en leur laissant libre cours à redéfinir notre monde et celui de l’art.  Le visiteur restera ému devant ces œuvres qui sont tantôt un cri du cœur, tantôt un « réceptacle » de justice et libertés ou d’autres… devoir de mémoire ex. Les trois Grâces de Marcia Kure. L’artiste nigérienne rend hommage à trois figures féminines de l’histoire africaine, dont Funmilayo Ransome Kuti (1900-1978) ayant milité pour l’accès des femmes à l’éducation et le droit de vote des femmes de son pays – lire aussi le billet sur ce site Qui veut la peau de Vénus ?  Parmi les militantes-artistes de la biennale,  on peut compter  Sonia Gassemi qui écrit des pièces de théâtre engagé et milite pour les droits des femmes, Anila Rubiku dont le travail a permis la libération de femmes incarcérées à Tirana,  Hania Chabane qui rappelle que la liberté est autant un droit qu’un combat et le collectif Feminist Collaborative Architecture qui manifeste contre l’exclusion sous toutes ses formes, pour ne nommer qu’eux. Plusieurs architectes de la biennale, font également leur part pour améliorer les conditions de vies des plus démunis, par exemple Tatiana Bilbao à travers des logements sociaux au Mexique ou DAAR – Decolonizing Architecture Art Residency avec des camps de réfugiés. Quant à Julie Nioche à l’origine de A.I.M.E.  l’Association d’Individus en Mouvements Engagés, elle se pose, en suspension sur des fils, la question existentielle : Qu’est-ce que mon existence pèse sur Terre ?

Le commissaire de la Biennale de Rabat donne également carte blanche à l’artiste Mohammed El Baz pour une exposition collective et à la réalisatrice Narjiss Nejjar pour une programmation cinématographie qui se tiennent tous deux au sous-sol du Musée Mohammed VI et pour clore la biennale le 18 décembre prochain Faouzia Zouari et Sanae Ghouati invitera une cinquante de femmes de lettres à lire leurs textes au Parlement des écrivaines. Plusieurs artistes de la biennale exposent leurs œuvres hors les murs du MMVI et à eux se rajoutent en guise de Street Art, au jardin Hassan II, cinq artistes marocains soit Ghizlane Agzenai, Yassine Balbzioui, Ed Oner, Iramo Samir, Mehdi Zemouri et nul autre que le graffeur Leonard Hilton McGurr  alias  Futura 2000.

R.I.P. Natasha Megard (1967-2019)
Artiste de la Biennale décédée pendant les préparatifs du projet

 » Je pense aux mille et une nuit avec des racines / Je rêve / Instant d’avant / La beauté décuplée dans l’arc-en-ciel / Ta poésie est ta réalité / He ! En fait, / Peu importe la taille de la racine, l’essentiel
c’est qu’il y en ait deux / On articule, une en bas et une autre en haut / On les rassemble ensemble /
Et du coup elles forment idée / Bizous, mon loup d’amour «  Natasha Megard

 

Évènements à venir

Temps et création animée par Bouazza Benachir le 7 novembre à 19h
Avec Mustapha Kébir Amni, Touria Ikbal, Siham Issami et Muhammad Valsan

Pièce de théâtre Prise de parole d’Issam El Youskfi le 13 novembre à 20h
Avec Ilham Loulidi dans une mise en scène de M. Chahdi et scénographie de T. Ribh

La tendresse subversive avec Abdelkader Damani et autres intervenants le 17 décembre

Parlement des écrivaines sous la direction de Faouzia Zouari et Sanae Ghouati  le 18 décembre

Surveiller la mise à jour du programme sur https://www.biennale.ma/

Lire articles de M. Drissi K , A.Boushaba, F. MiskM.Moignard, E. Jardonnet et Z.Senoussi

Quelques bonnes adresses à Rabat sur ce site et la suite les prochains billets sur la Biennale.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :