Skip to content

Prix en arts visuels 2016

07/12/2016
tags:

Finalistes du Prix Pierre-Ayot 2016

prixpierreayot2016_finalistes_provost_kraven_grenier

Guillaume Adjutor ProvostGuide d’identification des cactés
d’après les premiers dessins de la théorie de l’évolution des espèces par Charles Darwin 2011
Voir aussi Half Moon 2010, l’exposition Hydres 2011 et son projet Monnaie, monnaie 2013.
Exposition à venir en mars 2017 chez Soon.Tw au 305 Bellechasse #101
et chez Diagonale au 5455 avenue de Gaspé #110.

Karen KravenIo, Callisto, Ganymede, and Thebe 2012
L’exposition Slak tide qui vient de se terminer à la Parisian Laundry, s’inspire du naufrage
de l’Amphitrite en 1883 qui quitta Woolwich pour finalement s’échouer à Boulogne, et
repose sur l’utilisation des procédés et techniques de l’illusionnisme fondamental.
Exposition à venir ce printemps au Maw Gallery au 56 Henry street à New York.

Nicolas GrenierSelected absolutes 2016    *** Gagnant ***
Voir aussi le site de l’artiste pour Going for it (I et II) 2016 et mieux comprendre ses préoccupations humanitaires et sociopolitiques. Lire aussi l’article d’Éric Clément « L’architecte des sans-patrie » du 26/11/2014. Lors de la cérémonie des prix qui s’est tenue ce soir au Musée d’art contemporain, Nicolas Grenier a livré un discours magistral et bien senti, suscitant une réflexion sur le rôle de l’artiste et faisant mention de certains articles du dernier numéro du magazine Canadian Art hiver 2017 – Futures. Expositions à venir au Centre Clark 5455 avenue de Gaspé #114 en mai &  juin 2017 et puis  en automne 2017 à la Galerie Antoine Ertaskiran au 1892 rue Payette.

 

Finalistes du Prix Louis-Comtois 2016

prixlouicomtois2016_finalistes_henricks_beausejour_moreau

Nelson Henricks  – Flower painting 2016
Sur le site de l’artiste vous pourrez visionner la vidéo Countdown 2016 et voir Planetarium 2001 ainsi que Substance 2003 à partir de comprimés d’Ecstasy, appelé parfois MDMA (3,4 méthylènedioxyméthamphétamine) dont vous pouvez lire les dangers sur toxquebec.com. Dès le 8 janvier Nelson Henricks présentera Life Session chez Optica au 5445 avenue de Gaspé #106 et Document XXL à Artexte au 2 rue Ste-Catherine du 13 avril au 17 juin tandis qu’à Toronto ce sera Flower painting au Paul Petro Contemporary Art du 17 février au 25 mars 2017.

Mathieu BeauséjourIcarus, la récolte 2014
Au Musée des beaux-arts de Montréal s’est tenue cette année l’exposition Les formes politiques incluant Le vol de l’aigle 2015 et sur le site de la Galerie Antoine Ertaskiran, vous pourrez voir d’autres œuvres de l’artiste dont Orbe 2014 et Oracle de la banque du soleil 2014.

Aude MoreauLa ligne bleue 2015    *** Gagnante ***
Représente une ligne d’horizon à 65 mètres de hauteur, par une illumination de  l’intérieur des gratte-ciels, correspondant à la montée des eaux advenant la fonte totale des glaces de la planète. Pour en savoir plus lire le texte d’A-M Dubois de la revue Esse et celui de la Galerie Antoine Ertaskiran. Lire aussi le no.110 de la revue Espace au billet Art Écologique du 17/6/2015 – préface d’André Louis- Paré « Écologie : entre éthique et esthétique » sur le site espaceartactuel.com.

 

Notez que l’exposition Pierre Ayot- Regard critique se poursuit à la BANQ
Bibliothèque et Archives Nationales du Québec jusqu’au 5 mars 2017
Visites commentées les mercredi 18 janvier et 22 février à 18h.

 pierreayot_croixmtroyal_multimondes
pierre_ayot_galerie_graff_1

pierre_ayot_galerie_graff_2

Commissaire Nicolas Mavrikakis – lire le communiqué du 26/9/2016 en lien avec la saga de la Croix du Mont-Royal de Pierre Ayot qui a fini par être installé comme prévu sur l’avenue du Parc et revoir le documentaire À propos de l’affaire Corridart 2002 de Bob McKenna.

1re rangée – C’est peut-être un pétard ? 1968, Fresh hot pills 1973 et Tagada soin soin soin 1973
2e rangée – Madeleine Forcier 1981, Silence 1989 et Esquisse pour SOS 1965 tout assigné pour le lendemain des élections américaines du 8 novembre 2016. Photos tirées de l’article d’Agnès Gaudet
du  9/10/2016, de la base de données sur l’art canadien du CACC et de la Galerie Graff
au 372 rue Ste-Catherine #216, fondée en 1980 par Madeleine Forcier et Pierre Ayot.

 

Autres récompenses 2016
dans le domaine des arts visuels ou arts médiatiques
Prix du Québec (Paul-Émile Borduas) : Rita Letendre
Prix du CALQ : Émilie Rondeau, Jennifer Lefort et Walter Scott
Prix du Gouverneur général  : Edward Burtynsky, Marnie Flemming,
Philip Hoffman, Jane Kidd, Wanda Koop, Suzy Lake, Mark Lewis, William (Bill) Vazan.

Et voir les billets annonçant les lauréats des années précédentes : 2015/ 2014/ 2013/ 2012/ 2011.

Mythologies singulières

01/12/2016

laposte2016mythologiessingulieres_anna_torma

Pedagogical Charts 1 2016 d’Anna Torma
Fils de soie et de laine et appliqués sur lin 180 cm x 135 cm
Et catalogue de l’exposition avec textes de Kirsty Bell, Mario Côté et Marissa Largo.

Les mythologies singulières – Anna Torma, Claire Labonté et Marigold Santos
1700 La Poste rue Notre-Dame ouest jusqu’au 18 décembre 2016

 


« Telle l’araignée qui tisse sa toile, chacune des trois artistes,
de façon arbitraire et singulière attache son fil aux objets d’investigation de son imaginaire […]
Le travail d’aiguille d’Anna, la tapisserie peinte de Claire et le tricotage dessiné de Marigold célèbrent un savoir-faire qui donne toute sa place au féminin. »
Isabelle de Mévius – préface du catalogue

 

Le mythe d’Arachné, auquel on fait référence dans la préface du catalogue,  est tout indiqué pour cette exposition autour des mythes, par trois femmes artistes qui ne sont, par contre, aucunement en compétition; tout au contraire – leurs œuvres s’entrecroisent : l’une avec du fil, l’autre des crayons et la troisième un pinceau. Commençons donc par la première – Anna Torma, diplômée du département Arts textiles & Design de l’Université de Budapest dont le style rappelle un mélange de dadaïsme et d’art brut avec de nombreuses représentations de faune & de flore comme dans Bagatelles ayant nécessité une recherche sur les jardins d’époque. Sur le site de l’artiste, vous pourrez voir de multiples broderies du corps humain, par exemple : Vanitas 2 dans la série Blood ties 2011 pour une exposition juxtaposant ses œuvres avec celles de son fils Balint Zsako, plusieurs de 2013, à savoir Superlayers 2, Camouflage 2 et 4 et tous ceux de Tangled qui mènent à Pedagogical charts 1 exposée au 1700 La Poste. Notez qu’Anna Torma fut également récipiendaire de la bourse Unesco-Aschberg en 2005 pour réaliser un projet avec des artistes atteints de déficiences mentales.

 

laposte2016_clairelabonte
L’esthétique des contraintes à l’Orée des bois 2013 de Claire Labonté

Au rez-de-chaussée de ce magnifique et lumineux lieu d’exposition, vous accueilleront les gigantesques toiles riches en texture et selon un mode répétitionnel propre à Claire Labonté, pour qui la répétition est un principe universel présent en mathématiques, physique, informatique, etc. Sur son site, un extrait de S.Negozio auteur de La répétition : théorie et enjeux aux éditions L’Harmattan accompagne l’Atlantide – œuvre de Claire Labonté filmée en 2009 par Alain Fleischer. Les recherches anthropologiques de Claude Lévi-Strauss et de ses contemporains lui servent également de source d’inspiration. D’ailleurs, la sinueuse fresque sur l’origine du monde, qui se déroule sur plus de 20 m de long, a pour titre L’énigme archéologique du visage souriant de Côteau-du-lac car elle est inspirée d’une figurine découverte à cet endroit et datant de plusieurs millénaires (5000 à 3000 ans avant notre ère).  En fait, pour Mme de Mévius, le travail de Claire Labonté est tout simplement… « la quintessence du schisme artistique ! ».

 

Marigold Santos quant à elle, démontre un intérêt pour le surnaturel et interprète à sa façon les personnages mythiques de la culture philippine dont elle est originaire. Comme l’explique Isabelle de Mévius dans cette vidéo, Land asuang 2016 représente la métamorphose d’un personnage pouvant prendre la forme d’un paysage puis celui d’un monstre. D’autres œuvres installées dans la pénombre du sous-sol, tel Dusk, ardor sont faites à partir de peintures phosphorescentes procurant le même effet que les étoiles collées au mur qui brillent dans le noir.  Il faut savoir que les produits phosphorescents continuent d’émettre de la lumière une fois en pleine obscurité, généralement pour une plus longue durée que les produits fluorescents comme on l’explique aux figures 1.22 et 1.23 de MOISAN Michel, KÉROACK Danielle, STAFFORD Luc (2016). Physique atomique et spectroscopie optique, EDP sciences, 465 p. Le diagramme d’énergie au chapitre 1 illustre aussi le fait que d’utiliser du visible ou des rayons ultraviolet va modifier la couleur de ce qui est émis en phosphorescence. Pour en savoir plus, lire les articles en référence ci-dessous.

laposte2016_marigoldsantos_fluorescenceversusphosophorescence

Land asuang 2016 et Dusk, ardor 2009-2010 de Marigold Santos
©Diagramme de Perrin-Jablonski montrant la différence entre fluorescence et phosphorescence.
Les flèches grises représentent des transitions non radiatives publié dans
« Photoluminescence : fluorescence et phosphorescence quelle différence ? »
sur Futura-sciences.com  par  Bernard Valeur  – physicochimiste, auteur d’Une belle histoire de la lumière et de la couleur 2016 aux éditions Flammarion et deux autres schémas de Timo Van Neerden sur lehollandaisvolant.net.

Voir aussi Velickovic – exposition présentée en 2015 au 1700 La Poste.

Nobel 2016 en images

24/11/2016

Nobelprize.org
nobel2016

Nobel de Chimie  – Jean-Pierre Sauvage, Sir J.Fraser Stoddart et Bernard L.Feringa
Image d’un ascenseur moléculaire tirée de l’émission Speaking of Chemistry et expliqué
par B.Halford sur Chemical & Engineering news. Lire aussi « Jean-Pierre Sauvage, un Nobel pour les machines moléculaires » de lejournal.cnrs.fr. N.B. La 67e réunion de Lindau
réunira cet été de nombreux lauréats du Prix Nobel de Chimie.

 

Nobel de Physique  – David J.Thouless, F.Duncan M.Haldane et J.Michael Kosterlitz
Schéma de différents états topologiques en fonction de la conductance électrique sur nobelprize.org
et résumé par S.Bailly dans la revue pourlascience.fr. Notez que la transition de phase Kosterlitz-Thouless en est une sans brisure spontanée de symétrie où l’objet est déformé de façon continue permettant le développement optimal des technologies quantiques,comme le mentionne l’espci.fr.

 

Nobel de Physiologie ou Médecine –  Yoshinori  Ohsumi
Photographie au microscope électronique d’une vacuole de levure qui lorsque soumise à un jeûne
se remplit d’autophagosomes tel que cela se produit dans un lysosome d’une cellule
animale par le phénomène d’autophagie et Figure du processus de régulation
de la formation d’un autophagosome sur nobelprize.org.
Et pour rire un peu…  The Mitochondrion and the Autophagosome de James Hurley
Publié dans Autophagy Journal 1er juillet 2014 vol.10 no.7 p.1153  © 2014 Landes Bioscience

autophagyjournal2014vol10no7p1153-_james_hurley

Et sur powerpoetry.org vous pourrez lire celui de S. Gaillas allant comme suit :
« 
Tiny sacs containing enzymes are lysosomes you see / We make use of our nutrients
only to please, / We have many functions that we can achieve, / Autophagy,
heterophagy, and biosynthesis too / We digest material and recycle for you.”

 

Prix Nobel de Littérature – Bob Dylan
« … le prix Nobel qu’il a reçu, qui est pour moi l’équivalent d’épingler une médaille
sur le mont Everest pour le reconnaître comme la plus haute montagne » – Leonard Cohen
Pour en savoir plus sur la relation de Dylan avec Leonard Cohen, lire l’article du newyorker.com 17/10/2016,  celui du 14/10/2016 dans ledevoir.com et « 25 chansons de Bob Dylan qui méritaient bien un Nobel » sur biblioobs.com citant ses chansons en référence à plusieurs écrivains tels F. Scott Fitzgerald et Dashiell Hammett  dans Ballad of a thin man 1965, ainsi que Beecher Stowe – auteur de la Case de l’Oncle Tom dans Scarlet town 2012, chanteurs dont Blind Willie McTell 1991, le révolutionnaire Thomas Paine dans As I went out one morning 1967 et sa révolte contre les missiles de Cuba de 1962 avec les vers suivants de Masters of war 1963 :

Come you masters of war / You that build all the guns / You that build the death planes /
You that build the big bombs / You that hide behind walls / You that hide behind desks /
I just want you to know / I can see through your masks […]

Prix Nobel de la Paix – président Colombien Juan Manuel Santos
«pour ses efforts en faveur du processus de paix avec les FARC
Forces Armées Révolutionnaires de Colombie » Le Monde 7/10/2016.

Prix de la Banque de Suède en sciences économiques – Oliver Hart et Bengt Holmström
Auteurs respectivement de Firms, contracts and financial structure, Oxford Press 1995 et
Inside and outside liquidity co-écrit avec Jean Tirole aux éditions MIT Press 2011.

Prix Ig Nobels  2016  sur le site Improbable.com
Prix Nobel 2016 à l’émission Les Années Lumière  du 9/10/2016 sur ici.radio-canada.ca.

 

nobel2016dialogue

Activités à venir autour des prix Nobel 2016

Concert des prix Nobel le jeudi 8 décembre
Avec Jonas Kaufmann sous la direction de Gianandrea Noseda
Dialogue de la semaine des prix NobelThe future of food le vendredi 9 décembre
Avec Aungus Deaton (Économie 2015), Elizabeth H.Blackburn (Physiologie/Médecine 2009), Muhammad Yunus (Paix 2006), Steven Chu (Physique 1997) et Sir Richard J. (Physiol./Méd. 1993).
Cérémonie des prix Nobel et banquet le 10 décembre (anniversaire d’Alfred Nobel) 2016.

Voir aussi sur ce site Nobel en images  2015 / 2014 / 2013 / 2012 / 2011
ainsi que L’Art des Prix Nobel  portant sur les diplômes et médailles des prix Nobel ou
The Art of the Nobel prizes  sur le blogue Lindau Nobel Laureate Meetings blog.lindau-nobel.org.

Med POE partie 3 et SLMTL 2016

17/11/2016

Cette troisième partie de Med POE inclus des recueils de poésies
en lien avec les soins et la santé, tous publiés cette année
et dont les auteurs  seront en dédicace au Salon du livre.
Revoir la partie 1 et la partie 2 sur ce site.

medpoe_partie3jpg
Salon du livre de Montréal à la Place Bonaventure jusqu’au 21 novembre

Soigner  Aimer de Ouanessa Younsi aux éditions Mémoire d’encrier #402
Jeudi 17 nov. 18 à 19h, Samedi 19 nov. 16 à 17h et Dimanche 20 nov. 13 à 14h
« Je tente de me mettre à leur place. Sentir l’aiguille pénétrer mes fesses. L’halopéridol et les lorazépam m’injecter la paix. Suinter dans ma chair. Rejoindre mes neurones. Se lier à mes récepteurs. « Mes » importe. Mes vérités. Mes ans. Mes choix. Ce qui relève de l’intime : mes synapses. » Extrait p.21

Bobos d’Hugo Léger avec illustrations de Sébastien Thibault
aux éditions Somme toute #400 Samedi 19 nov. 16 à 17h et Dimanche 20 nov. 11h à 12h
« Le mal de dos est le roi des maux. […] Je suis une équerre, un triangle isocèle au pays du tiret et de la ligne droite. Je me vois éternellement couché ou assis, rien entre. Je suis plié en deux. Si je me rends à trois, je me réoriente vers la contorsion. »

Ciels transitoires de Clara B.Turcotte aux éditions Poètes de Brousse #400
Illustration en page couverture – Justine 2016 de Sam Ectoplasm
Vendredi 18 nov. 20 à 21h Lire aussi Clinophile p.15, Altérité p.57, Abattoir p.59, etc.
« J’aimerai avoir une infirmière à domicile / car comment accepter / l’impossibilité de vivre / sans être un parasite / échoué au bord d’un lac pourri  / sauce aux huîtres // je suis mal taillée / c’est clair / un estomac ampoulé / modelé en terre glaisse / des vergetures épongées / hors de mes pensées […] » Extrait de Pourvoirie p.54

Tam-Tam de Pierre Gariepy  sur la fibrose kystique aux éditions XYZ #116
Samedi 19 nov. 18 à 19h et Dimanche 20 nov. 15 à 16h

Ainsi que Roseline Lambert pour Clinique aux éditions Poètes de Brousse #400
Jeudi 17 nov. 19 à 20h, Vendredi 18 nov. 15-16h et Samedi 19 nov. 16 à 17h
Extrait sur ce site au billet du 9/9 /2016.

medpoe_partie3suite

Vous pourrez lire également quelques vers, autour de ces thèmes dans les recueils suivants :

Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire de Roxanne Desjardins aux Herbes rouges #400 Illustration en page couverture – Le sommeil de Julie Delporte
Vendredi 18 nov. 16 à 17h et Samedi 19 nov.14 à 15h
« Je Fais de la déprime je fais de l’anxiété je fais des acrostiches je fais des acrobaties mentales je ne me lève pas le matin j’ai une tête j’ai deux yeux j’ai deux doigts dont deux pouces et deux fuck you j’ai un poids au milieu du corps qui me cale dans le fond de toute je suis sale je suis lavée je suis lourde je suis tannée j’en ai plein mon casque, bye. » Extrait p.15

Ronde de nuit de Laurie Bédard aux éditions Le Quartanier #402
Vendredi 18 nov. 20 à 21 h, Samedi 19 nov. 15 à 16h et Dimanche 20 nov. 14 à 15h
« Tu reprends du début / tu saisis en ton creux le tissu des poumons / repoussant vers l’arrière ce qui n’avancent plus / ce qui doit survivre à présent / tu t’étonnes que ça craque de partout / que les os bloquent quand il faut bouger […] » Extrait p.11-12

Gâteaux glacés de Geneviève Morin aux éditions De la grenouillère #400
Samedi 19 nov. 12 à 15h et Dimanche 12 à 15h Lire p.62 « Au docteur qui m’a prescrit de la codéïne pour mon dos qui fait mal, merci beaucoup et que dieu vous bénisse. »

Odes radiophoniques IV de Jean-Paul Daoust
aux éditions Poètes de Brousse #400 Jeudi 17 nov. 17 à 18h et Vendredi 18 nov. 18 à 19h
« Le corps adore les surprises / Or quand il exige / Alors là c’est la tyrannie / Celle de l’alcool la drogue la bouffe / Ou l’anorexie quand le miroir se déforme […] » Extrait d’Ode Calorie p.65-68 et lire aussi dans le tome III,  L’Ode Infirmière p.133-136.

Ceci n’est pas de l’amour de Sophie Bienvenu aux Poètes de Brousse #400
Ve 18 nov. 20 à 21h Illustration en page couverture de Stéphanie Béliveau
«Moi le mannequin de nos cours de bio / Souviens-toi il n’y avait pas de peau / Les tendons apparents / Les organes en vitrine / Qu’on pouvait manipuler / Sans soin / Et décortiquer / En riant » p.23

Répliques de Caroline Louisseize aux éditions Poètes de Brousse #400
Jeudi 17 nov. 19 à 20h, Vendredi 18 nov. 15 à 16h et Dimanche 20 nov. 13 à 14h
« De l’encolure / au fond de la gorge / confort d’aorte / les tampons de neige / rouge / cardinal mon corps cartouche se vide / vecteur / je ne garderai rien / la vésicule affolée / de luciole en éclaireur / radar / le ventre baromètre / des charges vitales […] »  Extrait du Chapitre Ovo p.29

Sur le rêve noir de Diane Régimbald aux éditions Le Noroît #400  Sa 19 nov. 14 à 15h
« Le cœur bat dans le cordon de la mère / l’enfant entortillé dans le bleu de ses pouls / vit la première chute comme du temps à / naître / à couper à disparaître // Le nœud asséché me nourrit plus comme / un trou de mémoire » Extrait p.77

Et voir sur ce site la rubrique « Poésie » et l’onglet « Livres »
pour des listes de suggestions de lecture en lien avec les sciences depuis 2005.

MBAM Pavillon pour la paix

15/11/2016

mbam_pavillonpourlapaix

 

Le public pourra enfin visiter et admirer la splendeur du nouveau pavillon pour la Paix du Musée des beaux-arts de Montréal dès samedi prochain, et ce gratuitement jusqu’au 15 janvier 2017. Digne des grands musées du monde, le cinquième pavillon Michal et Renata Hornstein du MBAM abritera 750 œuvres  réparties sur quatre étages. Grâce à sa remarquable fenestration, on peut apercevoir de la rue Bishop, suspendu au plafond du 3e étage, le superbe collier de perles de verre soufflé intitulé Nœud Pivoine de l’artiste français Jean-Michel Othoniel, qui reproduit ainsi la beauté et fragilité des plantes. Originaire de Saint-Étienne, cet artiste globetrotteur publia en 2015 une nouvelle édition de son Herbier Merveilleux – notes sur le sens caché des fleurs dans la peinture aux éditions Actes Sud. Tandis qu’au rez-de-chaussée, c’est une envolée de bernaches, d’étourneaux et d’hirondelles qui nous accueille. Gagnante du concours national de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement, cette installation de Patrick Beaulieu appelée Les élans est décrite par E.Clément dans LaPresse+.

mbam_marthatownsendAppartenance de Martha Townsend au Pavillon pour la Paix du MBAM – Photo de Stéphane Dionne.

Les participants au concours ont finalement tous eu la chance de pouvoir réaliser des œuvres pour le pavillon de la Paix : Éruption et Comète de Patrick Coutu, représenté par la Galerie Division, les délicats Entrecroisements de Roberto Pellegrinuzzi, Autoportrait de Yannick Pouliot et Appartenance de Martha Townsend, inspiré de la fameuse éclipse lunaire du 27 septembre 2015. Pour en savoir plus lire « Les éclipses de lune mémorables » sur le blogue Luminesciences de Jean-Pierre Luminet. On pouvait alors observer une « Super-Lune », terme qui désigne une pleine lune lorsque la distance entre la Lune et la Terre est à son périgée, soit à une distance presque minimale  quasi aussi près que celle d’hier soir (356 509 km versus 356 877 km et la moyenne étant de 384 400 km) où nous avions l’impression qu’elle était  14%  plus grosse et 30% plus brillante – Ève Christian explique le phénomène sur ici.radio-canada.ca 11/11/2016. Vous pouvez voir d’autres œuvres de Martha Townsend sur le site de la Galerie Roger Bellemare ainsi que sa sphère dorée – Lux Domum au CUSM et plusieurs autres dans des recueils de poésie tels Temps qui installe les miroirs 2015 et Si 1994 de Nicole Brossard, Island 1991 de Louise Warren ainsi que ses échanges avec Denise Desautels dans Le saut de l’ange 1993 aux éditions du Noroît  et récipiendaire du Prix de poésie du Gouverneur général.

mbam_educationdelacheneliere

Surveillez le programme des activités pour tous qui se tiendront dans l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, que l’on voit ci-dessus devant la murale conçue par le collectif MuMtl. Notez aussi que le deuxième mardi du mois, le musée offre des visites guidées pour les non-voyants.

brugelancien_detailpaysageduparadis

Détails de Paysage du paradis peuplé d’animaux et d’oiseaux 1615 de Jan Bruegel l’Ancien
Pour identifier les
perroquets et autres oiseaux que l’on y voit, référez-vous à monvet.com

Musique pour quelques tableaux de la collection Hornstein avec François Filiatrault
Samedi 19 novembre à 14h à l’auditorium Maxwell-Cummings

 

Le CD Au fil de l’art en musique, inspiré de la collection
d’art international et qui comprend des œuvres de Gabrieli, Schütz,
Chopin, Wagner, Debussy, Rota, Piazolla, etc. sera également disponible dès le 19 nov.

Compte-rendu sur ce site des conférences antérieures de François Filiatrault mettant
toujours en valeur les collections et les expositions du Musée des beaux-arts de Montréal :
Musiques de l’antiquité grecque et romaine, Musique à Naples au temps de la découverte de Pompéi, Bach et ses cantates, L’univers musical de Watteau, Musique pour des portraits masculins de diverses collections du MBAM, Portraits féminins du Musée des beaux-arts en musique, Paysages du Musée en musique, Le petit monde de Pietro Longhi,  Les conceptions musicales de Diderot, Farinelli – la plus grande voix de tous les temps, Musiques du café, La danse, la cour, la scène, Voyage musical chez les maîtres anciens, Les destins d’Orphée, Venise cité musicale en 3 volets et autres…

RIDM 2016 – Danse, Théâtre, Art & Opéra

11/11/2016

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal – RIDM
Jusqu’au 20 novembre 2016

Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin d’Itai Raziel – Israël / Suède / All. / Pays-Bas 103 min
Samedi 12 nov. 17h30 Parc et Dimanche 13 nov. 20h JJ
Ne manquez pas son prochain spectacle à Montréal
Avec Batsheva Danse Company – Last Work
19 au 21 janvier 2017 Dansedanse.ca

A model family in a model home de Zoe Beloff – États-Unis 21 min
Samedi 12 nov. 20h45 Parc et Dimanche 13 nov. 20h30 Concordia
Incluant des documents d’archives d’entrevue avec Bertolt Brecht (1858-1956).

Le Grand Théâtre de Slawomir Batyra –  Pologne 30 min
Mardi 15 nov. 18h30 Concordia et Mercredi 16 nov. 21h Parc

Oleg et les arts bizarres d’Andres Duque – Espagne 68 min
Mardi 15 nov. 19h Judith-Jasmin et Samedi 19 nov. 19h JJ

David Lynch : The art life – États-Unis / Danemark 90 min
de Rick Barnes, John Nguyen et Olivia Neergaard-Holm
Ve 11 nov. 21h30 Concordia et Di 13 nov. 20h30 CQ

 

Voir les 3 précédents billets pour des idées de documentaires
présentés aux RIDM en lien avec la science, la santé et l’environnement.

RIDM 2016 – Nature & Environnement

11/11/2016

 Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal – RIDM
Jusqu’au 20 novembre 2016

ridm2016thebotanist

The botanist de Maude Plante-Husaruk et Maxime Lacoste-Lebuis – Qc /Tadjikistan 20 min
Mardi 15 nov. 18h30 Concordia et Mercredi 16 nov. 21h Parc

 

ridm2016angryinuk

Angry Inuk d’Alethea Arnaquq-Baril – Canada 85 min
Samedi 12 nov. 19h Concordia et Dimanche 13 nov. 20h30 Concordia
Lire aussi l’article « Why are the inuit so angry ? » de Judy Wolfe sur povmagazine.com

Voir aussi Homo sapiens de Nikolaus Geyrhalter – Autriche 94 min sans dialogue,
Hier à Nyassan sur la culture du riz de Catherine Hébert – Québec 26 min
Et autre suggestions dans les précédents billets et celui à venir…

RIDM 2016 – Santé et Art-Thérapie

10/11/2016

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal – RIDM
Jusqu’au 20 novembre 2016

ridm2016nutsdepennylane

Nuts de Penny Lane – États-Unis 79 min
Dimanche 13 nov. 15h Concordia et Samedi 19 nov. 15h30 Cinémathèque Québécoise
Raconte l’histoire vraie du Dr. John R. Brinkley (1885-1942) qui dupait les gens en leur faisant croire, entre autres, qu’il guérissait les problèmes d’impuissance par la greffe de testicules de bouc. Pour en savoir plus, lire l’analyse de S.Carufet sur geekbecois.com et l’article « Le plus grand charlatan de l’histoire de la médecine » de C.Marcil sur sciencepresse.qc.ca 9/11/2016.

Discussion avec la réalisatrice le vendredi 18 nov. 15h30 à la Cinémathèque Québécoise
Le réel animé et décortiqué avec également les spécialistes en films d’animation: Pierre Hébert (Herqueville – fable écologique,  Adieu bipède d’après un poème d’Henri Michaux et avec la musique de Jean Derome) et Theodore Ushev (Les journaux de Lipsett – narration de Xavier Dolan, Blind Vaysha avec la voix de Caroline Dhavernas , Manifeste de sang, Drux Flux, Sonámbulo d’après le recueil de Federico Garcia Lorca, etc.).

ridm2016arttherapie

Manuel de libération d’Alexander Kuznetsov –  France 80 min
Jeudi 17 nov. 18h15 Parc et Vendredi 18 nov. 14h15 Parc

La résurrection d’Hassan de Carlo Guillermo Proto – Québec / Chili 100 min
Vendredi 11 nov. 20h45 CQ et Mardi 15 nov. 20h45 Cinémathèque Québécoise
Le réalisateur participera à la discussion : Écrire un documentaire
Dimanche 13 nov. 13h Cinémathèque Québécoise

Mixed feelings de Guy Davidi – Israël / Norvège 77 min
Vendredi 11 nov. 19h Concordia et Samedi 12 nov. 19h Concordia

Entre les frontières d’Avid Mograbi – France / Israël 84 min
Mardi 15 nov. 20h30 Parc et Mercredi 16 nov. 18h CQ

Autres suggestions dans les prochains billets…

RIDM – 2016

09/11/2016

ridm2016affiche

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal – RIDM
Programme complet sur ridm.qc.ca
Du 10 au 20 novembre 2016

La 19e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal poursuit sa mission d’offrir au public des œuvres engagées reflétant les enjeux de notre époque tel que le film d’ouverture Fuocoammare, par-delà Lampedusa de Gianfranco Rosi (10 nov. 19h Concordia et 14 nov. 17h45 Parc) et plusieurs autres sur la crise des migrants (voir aussi les suggestions de lecture sur ce thème au billet World Press Photo 2016). La table-ronde du lundi 14 novembre 17h30 à la Cinémathèque Québécoise, intitulée Art, culture et réintégration sociale témoigne également de la place que les RIDM font à des films portant sur les droits humains et le milieu carcéral. Certains artisans iront jusqu’à s’immiscer chez les peuples autochtones d’Australie, d’Indonésie et du Grand Nord. Les réalisateurs Aude Leroux-Lévesque et Sébastien Rist, discuteront d’ailleurs de l’avenir de la jeunesse inuit après la projection de leur film Chez les géants (14 nov. 20h CQ) en présence aussi d’Anne Pélouas – auteure de Les Inuits résistants ! aux éditions Ateliers Henry Dougier 2015, 144 p. et de Béatrice Deer – auteure-compositrice-interprète inuite (voir aussi le billet Biennale d’art contemporain autochtone 2016).

ridm2016livingwithgiants_et_uxdoc

L’expérience immersive de la section UXdoc des RIDM en est déjà à sa cinquième année. Parmi les six projets de réalité virtuelle et de nouvelles technologies, vous pourrez vous immerger dans l’univers sonore des compositions électroacoustiques de Guillaume Campion  et Guillaume Côté dans Projet Archipel, visiter les aborigènes Martu de l’ouest de l’Australie dans Collisions de Lynette Wallworth ou expérimenter les effets de l’hyperstimulation numérique dans Network effect de Jonathan Harris et de l’ingénieur Greg Hochmuth – spécialiste en Sciences des données.

Autres suggestions de documentaires à venir…

Chant d’amours de Serge Garant

07/11/2016
tags:

petrarque_et_laurepetrarque_rimes

Pétrarque et Laure

Voglia mi tira, amor mi guida e scorge,
Placer mi tira, usanza mi transporta,
Speranza mi lusinga e riconforta
et la man destra al cor gia stanco porge.

Sonnet 157 de Pétrarque (1304-1374)
traduction de J.Poulenc sur gallica.bnf.fr

 

La Société de Musique Contemporaine du Québec présente
Chant d’amours (1975) de Serge Garant et Kontakte (1958-1960) de Karlheinz Stockhausen
Discussions avec Marie-Thérèse Lefebvre, Paul Bazin et Jean Boivin en pré-concert
Sous la direction du chef d’orchestre de la SMCQ Walter Boudreau
Salle Pierre-Mercure au 300 boul. de Maisonneuve Est
Jeudi 10 novembre à 19h

Le prochain concert de la Société de Musique Contemporaine du Québec rendra hommage au compositeur et chef d’orchestre Serge Garant (1929-1986) qui dirigea la SMCQ pendant 20 ans. À ses débuts il suivit des cours à Paris avec Olivier Messian et fit la rencontre de Stockhausen et Pierre Boulez. Les Caprices à partir des poèmes de Federico Garcia Lorca furent ses premières compositions entièrement sérielles et sont analysées par Paul Bazin dans La Création musicale au Québec, éditions PUM 2014 de la p.40 à 55. Chant d’amours que l’on entendra, incorporera des textes anciens de la bible, Thérèse d’Avila, Pétrarque, Shakespeare et Ronsard qui seront interprétés par Marianne Lambert, Vincent Ranallo et Marie-Annick Béliveau (que l’on a entendu entre autres dans Le petit livre des Ravalet et Blues d’Orphée de John Rea, Le rêve de Grégoire de Pierre Michaud, Chants du capricorne de Scelsi,  Twouiiit Opera et The trials of Patricia Isasa de Kristin Norderval). Serge Garant inclut même dans Chant d’amours, des inscriptions, pas si romantiques, de graffitis trouvés sur les murs de Pompéi tels Romula hic, Staphylo moratur et Festus his fuituit cum Sodalibus qui seront accompagnées au son de la trompette (traduction en hyperliens sur mje.mcgill.ca et mirandakaufmann.com et voir aussi les billets Pompeii partie 1, partie 2 et Musique de l’antiquité).

shakespeare_sonnetsSonnet 133 avec harpe
And yet thou wilt; for I, being pent in thee,
Perforce am thine, and all that is in me.

Sonnet 61 avec cor
For thee watch I, whilst thou dost wake elsewhere,
From me far off, with others all too near.

Sonnet 88 avec violoncelle
Such is my love, to thee I so belong,
That for thy right, myself will bear all wrong.

Sonnet 149 avec vibraphone
But, love, hate on, for now I know thy mind,
Those that can see thou lov’st, and I am blind.

http://www.shakespeares-sonnets.com/all.php

 

Dans le foyer du Centre Pierre-Péladeau, pour un soir seulement, on exposera quelques œuvres de Marcel Barbeau (1925-2016) inspirées du premier concert de Stockhausen à Montréal en 1958. Notez toutefois que le Musée de Joliette présente Marcel Barbeau – vibrato jusqu’au 8 janvier 2017 ainsi qu’une rencontre avec la commissaire Marie-Hélène Foisy, le samedi 12 novembre à 15h. Voir aussi sur le site de l’ONF, le film Barbeau libre comme l’art 2000, 49 min de sa fille Manon Barbeau.

marcelbarbeau
Marcel Barbeau (centre), Manon à New-York 1965 (gauche) et Rétine -achale moë pas 1966 (droite)

Et ne manquez pas le jeudi 17 novembre
la soirée organisée par le Coeur des sciences de l’UQAM
Pourquoi la musique ?  Quelle est l’utilité de la musique et comment expliquer le plaisir qu’elle nous procure? Nous a-t-elle donné un avantage évolutif? Est-elle innée? Quels sont ses effets sur notre cerveau et nos émotions? Est-ce un moyen de communication, de cohésion sociale? Avec Denis Réale – biologiste, Nathalie Fernando – ethnomusicologue et Robert Zatorre chercheur et codirecteur du BRAMS (Laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son).

%d blogueurs aiment cette page :