Skip to content

Séville

17/11/2017
tags: ,

Seville_Alcazar

Seville_Alcazar_Tapisserie

Real Alcázar de Séville

Palais de style Mudéjar avec de magnifiques jardins.
Patrimoine de l’Unesco avec l’Archivo de Indias et la Cathédrale de Séville incluant sa Giralda.
Ci-dessus une des douze tapisseries de l’Alcázar, représentant la Conquête de Tunis d’après un modèle de Cornélius Vermeyen que l’on reconnait à droite et qui était au côté de l’empereur Charles Quint lors de son expédition en 1535; elle fut tissée par le Bruxellois  Willem  de Pannemaker en 1554 avec de la soie de Grenade. Notez que le nord se trouve en haut et lire « Pourquoi sur les cartes
géographiques le nord est-il en haut » sur franctvinfo.fr.

 

Seville_Cathedrale_JuandeMesa

Tête de Jean-Baptiste par le sculpture Juan de Mesa (1583-1627) à la Cathédrale de Séville
On y retrouve également le tombeau de Christophe Colomb, orgues en acajou et tableaux de Goya (saintes Juste et Rufine), Zurbarán (Thérèse d’Avila et Christ en croix) et Murillo (L’Ange gardien, Saint Isidore, Saint Léandre et Ferdinand III ). Lire aussi  Visions capitales –  Arts et rituels de la décapitation de Julia Kristeva aux éditions Fayard/ La Martinière – billet du 2/8/2017.

 

Seville_ClaraCampoamor_Feministe

Sculpture d’Anna Jonsson sur la rue Cuesta del Rosario

Hommage à Clara Campoamor (1888-1973) députée et limitante pour diverses causes telles que le droit de vote aux femmes, contre la guerre et le fascisme. Les femmes en Espagne ont eu le droit de vote en 1924 mais la loi excluait les femmes mariées et les prostituées jusqu’en 1931. Et notez qu’en 2015, Rita Bosaho est devenue la première femme noire députée de la République d’Espagne depuis la mort de Franco en 1975. Pour en savoir plus sur le droit de vote des femmes lire The Feminist encyclopedia of Spanish literature par Janet Pérez & Maureen Ihrie et Qui veut la peau de Vénus ? de Nassim Bruno Aboudrar aux éditions Flammarion – billet du 9/8/2016.

Seville_Pharmacie

Pharmacie Santa Catalina de la rue Jose Manuel Canero Solis
et quelques bonnes adresses à Séville :

Restaurants de la rue Mateos Gago (Mama)
et pour apéro du vin à l’orange à la Fresquitat ou des
Tapas debout pour une ambiance festive à la Plaza El Salvador ou
Casa Morales au 11 García de Vinuesa pour des tapas traditionnels dans un lieu convivial ou
Albarama en face de l’Hôtel de Ville à la Plaza San Francisco pour des tapas revisités
13 autres recommandations par Mathieu Belay sur le site yonder.fr

Spectacles de chants andalous à La carboneria au 21 rue Céspedes ou au 3 rue Mariscal ou également au Bar El Rejonio rue Betis  ou plus commerciales Casa del Flamenco au 28 Ximenez de Enciso et Tableo Flamenco Los Gallos  à la Plaza Santa Cruz.

Acheter des pâtisseries artisanales fraîches tels que des yemas à base de jaune d’œuf, des madeleines ou des pestinos directement du couvent San Leandro au 1 Plaza San Ildefonso et voir sur spain.info d’autres sucreries divines tels les « os de saint » à partir de marzipan.

Comme souvenirs à rapporter, de la céramique sur la rue Sierpes au 66 (Sevillarte) ou 74 (Martian), une robe de Flamenco à la plaza Alfafa ou des souliers chez Roberto Garrudo au 9 rue Córdoba.

Sud de l’Espagne en images dans le prochain billet…

 

Autres bonnes adresses à Valence

12/11/2017
tags:

Programmation animée de la saison 2017-2018
de l’Opéra de Valence ou Palais des Arts Reina Sofía
David Livermore succède en 2015 à Lorin Mazeel comme directeur artistique et depuis ce sont Roberto Abbado et  Fabio Bondi qui s’assurent de la direction musicale de l’Opéra et de l’Orchestre de la Communauté Valencienne. Lire « La grandeur de l’Opéra de Valence » du 01/03/2017 sur le site overture-classictic.com.

Valence_CitédesArtsetdesSciences

Cité des Arts et des Sciences conçu par l’architecte Santiago Clatrava, dont vous pouvez admirer de nombreux projets à travers le monde. À gauche l’Opéra de valence ou Palais des Arts Reina Sofía, au centre l’Hémisphèrique en forme d’œil qui comprend le planétarium, à droite le Musée des sciences du Prince Felipe. Tandis que l’Océanarium est une conception posthume de Felix Cadela. Plus d’informations sur http://www.cac.es/en/home.html

 

 

Valence_MUVIM_BD

MUVIM Musée de l’Illustration et de la Modernité
Exposition permanente faisant l’éloge du savoir et du progrès scientifique allant de l’invention de l’imprimerie jusqu’à nos jours. Ci-dessus, quelques dessins des bédéistes: Sento, Daniel Torres, J.L. Platero, Sergio Bleda, Rafa Fonteriz, Burguitos, Miguel Delicado, Joan Marin, Zarzo, Maria Lorenzo, Paco Roca, Txemancantropus, Christina Duran (auteure avec son époux Miguel A. Giner Bou d’Une chance sur un million), Manel Gimeno, Ana Miralles, Baltasar Castillo, Inma Almansa et César Sebastian.

Les images du pouvoir – exposition temporaire jusqu’au 21 janvier 2018
Photographies de monarques africains pausant sur leur trône et de l’autre côté des dirigeants espagnols dont un tableau du roi Felipe V, placé la tête vers le bas au Musée de l’Almodí à Xàtiva pour symboliser leur colère d’avoir donné l’ordre de brûler la ville en entier en 1707 lors de la guerre de succession d’Espagne.

Valence_MUVIM_Pouvoirdesmots

 

 

Musée national de la céramique
Détails de la façade du musée à l’ancien palais del Marques de Dos Aguas (« Deux eaux » étant le Júcar et le Turia – ce dernier converti maintenant en jardins à Valence). Photos d’une  murale de la Rose des vents 2016 sous la direction de Teresa Artero, urne ibérique du IIe siècle avant J.-C., plat par Pablo Picasso de 1954 ainsi qu’en démonstration des réactions d’oxydoréduction de divers éléments,  de gauche à droite : l’Antimoine Sb, Cobalt  Co, Cuivre Cu, Chrome Cr, Fer Fe et Manganèse Mn – réf. societechimiquedefrance.com.

Valence_Museedelaceramique

Valence_Museedelaceramique_OxydoReduction

 

Où manger ?

La Pepica fréquentée par Hemingway et près de la plage.
La Mas Bonita pour des desserts fabuleux sur le bord de mer.
El Rall au carrer dels Abaixadors, 25 pour l’ambiance en soirée de plaza.
Saona Plaza de la Virgen pour admirer une des plus belle plaza.
Riuà sur carrer del Mar, 27 près de la Tour de Serranos.
La bodeguilla del gato au carrer Catalans, 10  près de la Plaza del Negrito.
Mercatbar au carrer de Joaquín Costa, 27  ou El Poblet au Calle Correos, 8 –
Deux restaurants du chef étoilé Quique DaCosta dont celui dans la ville de Denia a 3 étoiles Michelin  qui est un « must » pour une explosion de saveurs, de textures et d’arômes en six actes avec comme coup de cœur l’émulsion d’écrevisse et épinards, la poule devant un automne inespéré, le  Cubalibre de foie gras création de 2001 et pour dessert les Fleurs étranges 2015.

QuiqueDaCosta_Denia

 

Et pour terminer, voici quelques images des rues de Valence, d’une vitrine d’un salon de coiffure, d’une librairie et d’une installation d’art public pour manifester contre les tabous des menstruations dans laquelle on peut lire sur des serviettes hygiéniques « Es tu cuerpo y tu ciclo, no es asco y vergüenza, que no te condicionen« .

Valence_SalondeCoiffureLibrairie

Valence_ArtPublic

Voir aussi les deux précédents billets sur le Festival Intramurs et le Musée d’Histoire de la Médecine à Valence et ceux du Sud de l’Espagne qui suivront sous peu…

Herbier de Mtl des poètes

09/11/2017

20171108_161223_resizedUn herbier de Montréal des poètes et bédéistes
Sous la direction de Bertrand Laverdure –
Poète de la cité de 2015 à 2017 et
Illustrations de Janice Nadeau
Édition La pastèque 2017, 88p.

Plantes du Québec vues par 16 poètes
et 3 bédéistes avec la collaboration
de l’équipe du Jardin Botanique
de Montréal qui nous livre
en plus, des anecdotes et
faits historiques
sur chacune
d’elles.

 

HerbierdeMontreal_BDPascalGirard

HerbierdeMontreal_FCatalanoBJutrasCGermain

Extrait d’une planche de Pascal Girard –
Un des 3 bédéistes participants avec Réal Godbout et Michel Rabagliati.
Cosmos bipinnatus, Arctium minus et Gingko biloba par Francis Catalano, Benoit Jutras et Christine Germain  respectivement ci-dessus. Ce somptueux bouquet à offrir en cadeau, comprend également des poèmes inspirés de l’Asclépiade commune (Martine Audet) du Chèvrefeuille de Tartarie (François Guerrette), l’Érable argenté (André Roy), du Frêne rouge (José Acquelin), de l’Herbe à poux (Erika Soucy), du Melon brodé de Montréal (Élise Turcotte), de l’Orme d’Amérique (Denise Desautels),  du Peuplier deltoïde (Natasha Kanapé Fontaine), du Pissenlit officinal (Bertrand Laverdure), du Pommetier (Nicole Brossard), du Trèfle blanc (Kim Doré) et de la Vigne vierge à cinq folioles (Michaël Trahan) que l’on peut voir aussi sur ce tableau d’Edvard Munch (billet du 26/9/2017).

http://www.lapasteque.com/nouveauts/#/un-herbier-de-montral/    Stand 438

Le Salon du livre de Montréal se tiendra  à la Place Bonaventure du 15 au 20 novembre

RIDM 2017 – Soins et santé

08/11/2017

RIDM2017_Soinsetsante

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal du 9 au 19 novembre

Voici quelques documentaires présentés aux RIDM qui traitent de sexualité ou de fin de vie et d’autres dont les protagonistes sont atteints de la maladie d’Alzheimer, d’autisme ou de bipolarité. Parmi les différentes activités proposées aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal, se tiendra une discussion sur les difficultés et précautions à prendre lorsque l’on filme nos proches dans leur intimité – Dimanche 12 novembre à 13h à la Cinémathèque Québécoise
au 335 boul. de Maisonneuve Est.

 

Manic de Kalina Bertin Qc 84 min
Ve 10 nov. 20h30 Parc et Me 15 nov. 20h30 CQ

Mrs Fang de Wang Bing Fr/Chine 86 min. Sa 11 nov. 15h QL

Je ne me souviens de rien de Diane Sara Bouzgarrou Fr 59 min
Sa 11 nov. 17h30 UC et Me 15 nov. 16h Parc

End of life de John Bruce et Pawel Wojtasik USA/Grèce 91 min
Di 12 nov. 15h30 Parc et Ve 17 nov. 16h CQ

Qu’importe la gravité de Matthieu Brouillard Qc 79 min
Di 12 nov. 20h30 QL et Me 15 nov. 20h30 Parc

Parcours de Lysandre Cosse-Tremblay Qc 21 min
Di 12 nov. 19h CQ Dans le cadre de la soirée Relève ICI RDI animée par Patrick Masbourian.

Edit & moi de Zuzana Zelinova Qc 73 min
Me 15 nov. 18h Parc et Di 19 nov. 15h30 CQ

« The talk » True stories about the birds and the bees d’Alain Delannoy QC 9 min
Me 15 nov. 18h15 Parc et Ve 17 nov. 19h J-J

 

Autres suggestions pour les RIDM dans les trois précédents billets.

RIDM 2017 – Nature et Environnement

07/11/2017

Les dépossédés de Mathieu Roy Qc 183 min
Dimanche 12 novembre à 15h30 à la Cinémathèque Québécoise
Mardi 14 novembre à 19h30 au Cinéma du Parc en compétition dans le cadre des RIDM
Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal du 9 au 19 novembre

« Les dépossédés témoigne de la crise alimentaire mondiale, envisagée du point de vue de la paysannerie; il invite le public à découvrir le destin paysan de divers pays et ses relations systémiques à la crise économique, à l’exode rural et à la diminution des ressources naturelles. »

RIDM2017_LesdepossedesMathieuRoy_livres

Publications des principaux intervenants du film de Mathieu Roy

PATNAIK Utsa et Prabhat (2016). A Theory of imperialism, Columbia UPress, 256 p.
Incluant un débat avec David Harvey auteur de Seventeen contradictions and the end of capitalism.

SAINATH Palagummi (v.o. 1998). Everybody loves a good drought – stories from India’s poorest districts,  Penguin Press, 512 p. avec préface de Gopalkrishna Gandhi

MAZOYER Marcel et ROUDART Laurence (2017 v.o. 2002). Histoire des agricultures du monde – du néolithique à la crise contemporaine, éditions Seuil, 533 p. auteur aussi de La fracture agricole et alimentaire mondiale. Nourrir l’humanité aujourd’hui et demain aux éditions Universalis 2006.

Documents en ligne en lien avec l’Agriculture sur le site de l’OMC.

Notez que vous entendrez aussi la musique de Boundaries, Tim Hecker & Daniel Lopatin ainsi que Suuns and Jerusalem In My Heart qui seront en spectacle à la Sala Rossa le 23 novembre à 19h.

RIDM2017_FLamarche_AMiller_EMIiller

La frontière de Felix Lamarche Qc 20 min en compétition court et moyen métrages
Dimanche 12 nov. à 14h J-J Annexe et Lundi 13 nov. à 20h30 Cinémathèque Québécoise

Tomorow’s power d’Amy Miller Can 76 min
Médecins de Gaza à  la recherche de sources d’électricité et militants d’énergie propres en Allemagne
Dimanche 12 novembre à 20h30 Parc et Samedi 18 novembre à 14h Université Concordia

The shore line d’Élizabeth Miller
Web documentaire dans la catégorie UxDoc sur la protection du littoral
Navigation assistée le mardi 14 novembre à 20h au Pavillon J-J Annexe au 1564 rue St-Denis

Cielo d’Alison McAlpine Qc/Chili 78 min
Images époustouflantes du ciel et du désert de l’Atacama au Chili
Samedi 11 nov. 18h Cinémathèque Québécoise et Lundi 13 nov. 17h45 Parc
RIDM2017_CieloAlisonMcAlpine_Contemplation

Et ne manquez pas le film d’ouverture de Céline Baril – 24 Davids (précédent billet).

RIDM – 24 Davids

05/11/2017

RIDM2017_24Davids_CelineBaril
24 Davids de Céline Baril Qc 133 min
Entrevue avec la réalisatrice sur le blogue de l’ONF
Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal du 9 au 19 novembre

 

24 Davids de l’artiste et cinéaste Céline Baril, lancera la 20e édition des RIDM. Depuis 2005 les documentaires de Céline Baril font un constat de l’état du monde que ce soit dans une école défavorisée du Québec (538 fois la vie) ou dans divers quartiers des États-Unis (Room tone décrit par E. Beth dans la revue Liberté no.310 2016). Cette fois-ci, elle nous donne une envie pressante d’agir et de suivre l’exemple des personnes engagées avec lesquelles elle s’entretient, dont 24 dénommés David. On quitte la salle, convaincu que chaque geste compte et empreint d’espoir ! On entendra aussi la voix de femmes inspirantes telles que l’entrepreneure togolaise Aimée Abra Tenu – fondatrice d’une ONG ayant comme mission l’accès à l’éducation, la culture et  l’eau potable, qui vient d’inaugurer un centre de loisirs écoresponsable appelé  l’Espace VIVA (plus d’infos sur  agence AfreePress) et le poème Hey Woman de Poetra Asantewa.  En passant… David Lindo connu sous le nom d’Urban birder, nous dévoilera le résultat du vote de l’Oiseau National du Royaume-Uni. Quelques extraits du documentaire sont disponibles, comme par exemple celui de David Agboto Têtê du WoeLab – un « Fablab à niveau de rue » dans la ville de Lomé au Togo ou sur Agbogbloshie – l’immense dépotoir d’appareils électroniques  au Ghana que décrit aussi J-M Lord dans Le nouvelliste 20/6/2016 ainsi que celui avec David Poulin – directeur de l’Équipe de recherche en physique de l’information quantique de l’Université de Sherbrooke. D’autres physiciens se prononcent aussi sur l’organisation des atomes, la beauté des équations mathématiques et discutent de symétrie & chaos comme métaphores de l’état du monde; parmi eux David Moressey du Centre canadien d’accélération des particules, le directeur du département de physique de l’Université de Sherbrooke David Sénéchal et  David J.E.Marsh du King’s college de Londres ému par le poème Galactic love poem  d’Adrian Henri.

Galactic Love Poem

Warm your feet at the sunset
Before we go to bed
Read your book by the light of Orion
With Sirius guarding your head
Then reach out and switch off the planets
We’ll watch them go out one by one
You kiss me and tell me you love me
By the light of the last setting sun
We’ll both be up early tomorrow
A new universe has begun

Adrian Henri (1932-2000)

Mais pour connaître les passions, les projets innovateurs et la vision du monde des autres Davids, assistez aux projections en présence de la réalisatrice Céline Baril, le jeudi 9 novembre à 19h à l’Université Concordia et le samedi 11 novembre 16h30 au Pavillon Judith Jasmin Annexe.

RIDM 2017

05/11/2017

RIDM2017_affiche

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal du 9 au 19 novembre
Conception graphique de l’affiche par Thaïla Khampo
Programmation complète sur ridm.ca

 

La 20e édition des RIDM s’ouvrira jeudi avec 24 Davids de Céline Baril – un road movie à l’image de ce festival du documentaire, qui présente depuis deux décennies des films inspirants sur des gens engagés et traitant d’enjeux de société. Une section de la programmation porte d’ailleurs le titre d’États du monde – l’humanité en crise et le monde en conflit avec entre autres des films sur le Brexit, un camp de réfugiés en Grèce, les meurtres au Mexique et celui d’Amandine Gay sur l’oppression des femmes noires en Europe (Di  12 nov. 14h UC et Ma 14 nov. 20h CQ). Les RIDM permettent aussi d’aller à la rencontre des peuples autochtones du Nunavik , du Manitoba et de l’Amérique du Sud avec Le chemin de la guérison d’Alanis Obomsawin qui nous fera part des projets éducatifs innovateurs dans la communauté Cri (Ve 17 nov. 20h30 Parc et Sa 18 nov. 14h UQAM). Jason O’Hara se penchera dans State of exception sur le combat d’une communauté autochtone pour éviter l’éviction lors d’évènements sportifs à Rio de Janeiro et dont le mouvement s’est propagé depuis à travers le monde (Je 16 nov. 18h et Sa 18 nov. 14h15 au Cinéma du Parc). D’un point de vue plus onirique, Asinnajaq connu aussi sous le nom d’Isabella-Rose Weetaluktuk rend hommage en 14 minutes aux Inuits avec Three thousand (Sa 11 nov. 17h30 Parc et Ma 14 nov. 20h). Tandis qu’à la soirée de la relève du 12 novembre à 19h,  on projettera entre autres, un film de Sarah Baril Gaudet sur la Toundra du Nunavik et ses habitants, intitulé Là où je vis.

 

Notez aussi  à votre agenda
13, un ludodrame sur Walter Benjamin de Carlos Ferrand Qc 78 min
Jeudi 16 nov. 17h45 CQ et Samedi 18 nov. 13h Cinéma du Parc

Ex libris – The New York Public Library de Frederick Wiseman É-U 197 min Di 19 nov. 19h QL

RIDM2017_ExLibris_Wiseman

Autres suggestions sur des films en lien avec les soins, la nature et l’environnement à venir
ainsi que plus d’informations sur le film d’ouverture des RIDM
24 Davids de Céline Baril dans le prochain billet.

Histoire de la médecine à Valence

30/10/2017

Valence_MedecineCollection

Médecine & Société – Exposition permanente à l’Université de Valence au 15 boulevard Blasco Ibáñez
Commissaires : José Luis Fresquet Febrer et  Carla P. Aguirre Marco

Cette exposition permanente située au 2e étage de la faculté de médecine met à l’honneur les médecins de l’Université de Valence, en commençant par Luis Collado (1520-1589) et Pedro Jimeno (1515-1555) tous deux disciples d’André Vesale. Des images de La Fabrique du corps humain de Vésale ainsi que des gravures de Crisóstomo Martínez sont projetées en continu.  Crisóstomo Martínez (1638-1694) s’est intéressé particulièrement à l’embryologie du tissu osseux est un des premiers à décrire avec précision l’os trabéculaire.

Valence_MedecineCollection1
Planches anatomiques de Crisóstomo Martínez (1638-1694) Source des images : Blogue Figure Drawing « Crisostomo Martinez – Propociones humana » 13/1/2009 http://figure-drawings.blogspot.ca/, http://www.bne.es/es/Inicio/index.html et du metmuseum.org. On peut lire sur la première ligne de la gravure de droite, « Mensura major, quœ est pars media longitudinus vultus. » puis en dessous « Mensura minor, aut vultus tertia pars nafo œquatis » et au bas « a mensura ista mensurabis » d’Ézéchiel. Réf.- data.bnf.fr

 

L’art de la dissection à Valence se transmet au XIXe siècle par Vicente Llobet (1788-1834) et Josep Gómez Alama (1815-1874). Plusieurs médecins spécialistes de Valence ont également marqué l’Histoire. En gynécologie,  par exemple, Francesco de Paula Campá y Porta (1838-1892) spécialistes en obstétriques et histopathologie, auteur de plus de 200 articles et fondateur de la revue Crónica Médica et Enrique López Sancho (1862-1945) avant-gardiste à pratiquer l’épidurale dans les cas de laparotomie et de radiothérapie pour le traitement de certaines maladies. Dans les autres domaines, León Sánchez-Quintanar (1801-1877) professeur de pathologie ayant développé une méthode efficace d’amputation au niveau de l’articulation, Enrique Ferrer y Viñerta (1830-1891) chirurgien et pédagogue qui réforma la façon d’enseigner par études de cas clinique, l’ophtalmologue José Aguilar Blanch, décédé en 1917 et auteur de plusieurs ouvrages, l’otorhinolaryngologiste et politicien Fausti Barbera i Marti (1850-1924), Rafael Mollà Rodrigo ( 1862-1930) éminent urologue et nul autre que Santiago Ramón y Cajal (Nobel de 1906 conjointement avec Golgi) qui fut directeur du département d’anatomie descriptive et générale à Valence de 1883 à 1889.

Valence_MedecineCollection2

Valence_MedecineCollection3

Valence_MedecineCollection4

Valence_MedecineCollection1922

Portrait de Ramón y Cajal de l’Université de Valence – Institut Lopez Pinero
Luis Collado (1520-1589) par l’artiste Joan Ribalta au Musée des beaux-arts de Valence /
Modèle en cire disséqué par Josep Gómez Alama (1815-1874)  / Crânes de la péninsule ibérique / Instruments en ivoire et traité de chirurgie dentaire de Félix Pérez Arroyo (1755-1809) / Professeurs de la Faculté de Médecine à Valence en 1922 (Biographie de chacun sur mcnbiografias.com, hicido.uv.es, uv.es ou historiadelamedecina.org)

Une visite virtuelle est également disponible sur le site de l’Université de Valence qui offrait aux visiteurs la traduction en espagnol de Osler’s  » A way of life » and other addresses, with commentary and annotations, Duke university press 2001, 399 p. par Dr. Manuel Fuster Siebert et présentation de Dr. José Antonio Guitiérrez Fuentes et Dr. Antonio Sacristán del Castillo. Cette version est de plus, agrémentée de tableaux de Rembrandt, Dürer, Albinus, etc.

Partie II Exposition permanente Science & Société
Et Frankenstein ou le Prométhée moderne. Dialogue entre Science & Littérature
Du 15 novembre au 28 février 2018 au Palacio de Cerveró – 4 Plaza Cisneros à Valence.

 

 

 

Festival Intramurs à Valence

28/10/2017
tags:

ValenceIntramurs_TizianaChiara

Festival Intramurs à Valence jusqu’au 29 octobre

Les Valenciens tout comme les touristes peuvent profiter des installations et performances à travers la ville qu’offre le Festival Intramurs qui en est à sa 4e édition.  Dix jours de festivités urbaines qui permettent de découvrir des artistes militants et engagés dans diverses causes sociales.
Ex. VIHsibles du comité Anti-SIDA de Valence.

D’autres s’inspirent de la nature comme celles ci-dessus de Tiziana Chiara à la tête de sio2glass qui conçoit de splendides œuvres en verre inspirées de la nature ou Kitty Harri qui a créer un jardin de sculptures en Andalousie entre les villages à 1 heure de Grena entre les villages de Jete et d’Itrabo. La moitié des œuvres sont de Kitty et l’autre moitié de sculpteurs dont une de Merel Holleboom qui participe également au festival. D’origine suédoise, mais installée en Espagne depuis sa tendre jeunesse, Kitty est aussi auteure, sous le nom de Kitty Sewell, de thrillers psychologiques.

Teresa Margolles  qui a un diplôme en médecine légale, compte aussi parmi les invités de cette édition. On a pu voir récemment au MAC de Montréal,  son œuvre percutante 36 corps, à partir de fils utilisés lors de l’autopsie pour réparer le corps des victimes de mort violente ou un linceul brodé venant de la morgue.  Comme l’explique John Zeppetelli, directeur du MAC,  « Les œuvres de Margolles sont le résultat d’une réflexion inébranlable, humaniste et artistique, sur les conflits sociaux, les tragédies personnelles et la marginalisation. »

Valence_MarcelliAntunezRoca
Photo d’Estrella Jover du cortège de Marcelli Antúnez Roca

Marcelli Antúnez Roca, est un autre artiste que vous avez peut-être vu au Québec.  Afasia a été primé à Montréal au FCMM – Festival des nouveaux médias de Montréal en 1999  et il présenta  en 2009 dans le cadre du Mois Multi à Québec,  une performance mécatronique intitulée Hipermembrana – inspirée du mythe du Minotaure, de l’enfer de Dante et de la forme des cellules eucaryotes. Sur le site cet artiste polyvalent et éclectique vous pourrez lire le concept derrière ses performances  dans le domaine du bio-art (Agar, Metzina, Joan l’home de carn), de l’art sonore, de la robotique et plusieurs vêtus de son Dreskeleton – interface corporelle de type exosquelette, ainsi que d’autres dans le domaine de ce qu’il appelle la Systématurgie i.e. dramaturgie des systèmes informatiques. Notez qu’il est aussi le fondateur de la troupe catalane Fura dels Baus qui avait présenté un spectacle immersif à La Villette sur le monde hyperconnecté dans lequel on nous vivons. D’ailleurs, ils seront à Valence du 10 au 16 novembre avec leur adaptation de l’opéra El amor brujo ou L’Amour sorcier de Manuel de Falla. Et finalement, le Québec est aussi présent dans ce festival grâce à la participation d’Yves Leduc & Nathalie Gagnon du Groupe de Recherche en Sculpture et Art Sonore – GReSAS.

Voir aussi tous les billets sur ce site en lien avec le Transhumanisme,
le Bio-art ainsi que sur les Arts Sonores.

Autour de Bosch

01/10/2017
tags:

Bosch_Jardindesdelices_MuseePrado

Le jardin des délices (1490-1500) de Hieronymus Bosch au Musée du Prado
(205.6cm X 386 cm) Descriptions et analyses de l’œuvre sur le site du musée
avec Pilar Silva, Reindert Falkenburg et Miguel Falomir.

« Pour travailler, Jérôme Bosch possède une valise de symboles. On le voit en permanence, armoiries et écussons alchimiques irriguent son Grand jardin. Le creuset où s’accomplissent les œuvres en trois couleurs, l’alambic où se conçoit l’acte érotique de l’alliance entre Mercure et Soufre, inaugure d’une manière permanente la dialectique de ses images. Ils accouchent cet enfant que l’on retrouve régulièrement, et non comme un anecdote, dans les représentations de cette poésie scientifique. »
Serge Pey dans Jérôme Bosch – Avertissement d’alchimie, p.45

Bosch_SergePey_p137d

PEY Serge (2016).  Jérôme Bosch – Avertissement d’Alchimie, éditions Voix, 318 p.
Extrait de Monologue des toupies p.137 Auteur également de plusieurs recueils de poésie sur le peuple Huichols du Mexique dont vous pouvez lire un extrait sur ce site sous Balade de la paix – parcours de sculptures et photographie sur la rue Sherbrooke qui se poursuit jusqu’au 29 octobre.

 

La semaine dernière, le public montréalais a été subjugué par une chorégraphie sublime & surréaliste de Marie Chouinard qui avait été spécialement créée pour commémorer le 500e anniversaire de la mort de Jheronimus Bosch.  Ce délice orgiaque pour la vue et l’ouïe sur la musique/effets sonores de Louis Dufort, avait été présentée en Première mondiale au Theatrefestival Boulevard le 4 août 2016.

Bosch_MarieChouinard_Clochedeverrehttps://www.facebook.com/DanseDanseMontreal/videos/10154914556841778/

Jérôme Bosch : Le jardin des délices par la Compagnie Marie Chouinard
Sera présenté à nouveau les 20 et 21 octobre au Dansens Hus à Stockholm
Et du 6 au 8 novembre au Israeli Opera à Tel-Aviv.

« Que le poème s’écrit lui-même toujours contre lui Que le chant est à l’Infini derrière nous Que le mélopées qui viennent de devant pardonnent à l’immensité ses promesses […] Que les créatures sont trois comme le sel le soufre et le mercure Que le principe de femelle est rempli de sperme mercuriel Qu’à la base des pieds des trois gardiens des heures déparssent les ailes d’un papillon de nuit Que la vérité est collée quelque part sur la paroi de verre Que les trois gardiens la dévisagent Que l’étranger est sans limites Que la lumière vieillit d’un seul coup » – extrait de La cloche de verre p.180 dans PEY Serge (2016).  Jérôme Bosch – Avertissement d’Alchimie, éditions Voix, 318 p.

Bosh_Jardindesdelices_Inspirations

Plusieurs artistes contemporains ont revisité le Jardin des délices, chacun à leur manière, soit Adad Hannah , Jan Fabre , Juan Ortiz-Apuy, Claire Douglas, Jack Milroy,  Wolfe von Lenkiewicz  dans le cadre de Persona- étrangement humain présenté au Quai Branly en 2016 et d’autres par (Llius Barba, Raqib Shaw, Emily Erb, Carla Gannis, Ali Banisadr) recensés sur ArtNews 7/3/2014. Le site Lustinfashion.com montre notamment quelques exemples de célèbres designers de mode utilisant le motif des jardins des délices (ex. Alexander McQueen, Dr.Martens, Guillaume Henry, Carven, Jun Takahashi).  De plus, des animations 3D par Studio Smack et Floris Kaayk ont été projetées au Moti Museum (Stedelijk Museum Breda) à l’exposition New Delights l’année dernière et les éditions De Geus ont pour l’occasion publié 21 nouvelles d’auteurs différents qui se sont inspirés du fameux triptyque.

Voir aussi les malformations du système musculosquelettique causées par des maladies congénitales ou infectieuses, observées sur Le cortège des estropiés de Bosch dans Isr Med Assoc J. 2001 Nov; 3(11):864-71 par J. Dequeker, G. Fabry et L. Vanopdenbosch.  Autres pathologies recensées par le rhumatologue Dr. Jan Dequeker publié dans Acta Reum Port. 2006 Janv-Mars 31(1):11-13 (Pathologies & Arts – Diapo du mois) et notez que le blogue Arts & Sciences fera relâche pour quelques semaines pour vous revenir toutefois, avec des bonnes adresses et expositions à voir au Portugal et en Espagne.

%d blogueurs aiment cette page :