Skip to content

Fukushima et autres films – FFM 2016

23/08/2016

* Les projections de ces films ont malheureusement été annulées
Nouvel horaire sur le site du FFM – Achat de billets en ligne *

Festival des Films du Monde de Montréal du 25 août au 5 septembre.

FFM2016_Fukushima_FutoshiSato

The seal of the sun de Futoshi Sato – Japon 130 min
Coulisses politiques autour de la catastrophe nucléaire de Fukushima du 11/3/2011.

 

Voici par la même occasion, un tout nouveau recueil de poésie d’un poète de Fukushima :

Fukushima_Poemes2016Minuit. Sixième jour après le séisme. […]
Cette nuit-là, j’ai envoyé plus de 40 tweets.
J’ai intitulé « Jets de poèmes » la série de messages que j’envoie.

WAGÔ Ryôichi (2016).
jets de poèmes – dans le vif de Fukushima,
éditions Érès, 300 p. Traduction de Corinne Atlan
Illustrations d’Élizabeth Gérony-Forestier. Extraits
ci-dessous de R.Wagô tirés de poetpsy.wordpress.com,
terreciel.net, lescarnetsdeucharis.hautetfort.com
et mondeenpoesie.net.

6ème jour après la catastrophe. Ma vision du monde
et ma façon de penser sont transformées.
16 mars 2011 – 04:29

Nous sommes arrivés au point de non-retour.
Je veux écrire comme un asura. 16 mars 2011 – 04:30

 La nuit est silencieuse. Il pleut des radiations. 16 mars 2011 – 04:30

Alerte sismique. Épicentre au large de Miyagi. Alerte sismique. Épicentre au large d’Ibaraki.
Alerte sismique. Épicentre au large d’Iwate. Alerte sismique. Épicentre sur la troisième étagère
du réfrigérateur. Alerte sismique. Épicentre sur ma chaussure droite. Alerte sismique.
Épicentre sur la cagette d’oignons. Alerte sismique. Épicentre sur mon dictionnaire.
Alerte sismique. Épicentre au cœur du printemps. 20 mars 2011 – 22 : 52

dans Fukushima déserte une nuit de pluie silencieuses
nos âmes dorment dans l’humidité des ténèbres 21 mars 2011 – 20:55

Les montres du nord-est du Japon retardent toutes d’une minute. Les numériques,
les analogiques, les magnétiques, les sabliers, les clepsydres, les cadrans solaires,
les horloges à vent, les horloges biologiques. Est-ce qu’elles sont toutes restées
bloquées sur 2h47 de l’après-midi le 11 mars ? 1er avril 2011 – 22 : 25

Retour temporaire à leur domicile de personnes évacuées de Minamisôma et Tomioka,
préfecture de Fukushima. Première autorisation de retour accordée par les collectivités
régionales de la zone côtière.15217 morts, 8666 disparus.
25 mai 2011

Autres films (Mayu Nakamura, Sion Sono), livres, œuvres d’art (Susan Norrie,
Jean Dupuy,) et pièce de théâtre (Elfriede Jelinek) sur Fukushima, mentionnés sur ce site.
Pour en savoir plus sur la situation actuelle de Fukushima en 2016, visiter le site du IRSN.fr.

 

Serre-moi de Teace Snyder – Canada 88 min abordant le thème du suicide assisté

Plusieurs autres films ont comme décor le milieu hospitalier ou des protagonistes atteints de divers problèmes médicaux ex. cancer en phase terminale (Her love boils bathwater – Japon), tuberculose (The coop – Turquie), cécité (Radiance – Argentine), trouble d’apprentissage (Hold my hand – Japon), démence (Mango dreams – Inde) et ceux déjà cités dans les deux précédents billets (FFM 2016 et Musique & Poésie au FFM 2016).

Voir aussi le documentaire Kemtiyu, séex Anta d’Ousmane William Mbaye dressant le portrait du chercheur, politicien et humaniste sénégalais Cheikh Anta Diop (1923-1986).

FFM2016Banderole

Musique & Poésie au FFM 2016

21/08/2016
tags:
* Les séances au Cineplex Forum sont malheureusement annulées mais celles au
Cinéma Impérial demeurent au programme  – voir Achat de billets sur le site du FFM *

 

Festival des Films du Monde de Montréal du 25 août au 5 septembre
Programmation complète sur 
ffm-montreal.org
Autres suggestions dans le précédent billet.

 

FFM2016_Currentzis_ChristianBerger

Currentzis: the classical rebel de Christian Berger – Allemagne 52 min
Me 31 août 19h30 F20.31.4 / Je 1 sept. 21h45 F20.01.5 / Sa 3sept. 11h30 F20.03.1
Documentaire sur Teodor Currentzis le chef d’orchestre et directeur artistique du Perm State Opera et Ballet theatre, également fondateur et directeur musical de l’ensemble MusicAeterna,  pendant les enregistrements du Don Giovanni de Mozart.

 

The two at the piano de Valery Ignatiev –  Russie 87 min
Sa 3 sept. 19h CI 03.5 / Di 4 sept. 11h20 F10.04.1/ Lu 5 sept. 11h10 F6.05.1
Film de fiction sur l’amour entre deux pianistes malades, dont l’un est atteint du sarcome d’Edwing. L’ostéosarcome et le sarcome d’Edwing sont les deux cancers des os les plus courants chez les enfants – plus d’informations sur cancer.ca et sarcomahelp.org.

 

Shahrzaad’s tale de Shahin Parhami – Iran 108 min
Je 1 sept. 16h00 F6.01.3 / Ve 2 sept. 21h45 F20.02.5 / Sa 3 sept. 11h10 F6.03.1
Documentaire sur Kobra Amin-Sa’idi surnommée Shahrzaad – actrice, danseuse, poétesse et première femme cinéaste en Iran, dont les œuvres sont actuellement interdites et qui vit dans la pauvreté. Installé au Canada depuis 1988, le réalisateur est reconnu pour de nombreux documentaires portant sur la culture iranienne. Voir aussi le documentaire Razor’s edge : the legacy of iranian actresses de Bahman Maghsoudlou (2 sept. 13h40 F7.02.2, 3 sept. 11h20 F7.03.1 et 4 sept. 11h20 F7.04.1) révélant le rôle des femmes dans l’Histoire du cinéma iranien avant la révolution de 1979.

 

Mobarak de Mohammad Reza Najafi Emami – Iran 80 min
Ve 2 sept. 16h10 F7.02.3 / Sa 3 sept. 13h20 F8.03.2 / Di 4 sept. 21h30 F7.04.5
Film d’animation inspiré des personnages du Shâh Nâmeh ou Livre des rois du poète persan Ferdowsi (940-1020) appelé parfois Ferdousi mais de son vrai nom – Abolghassem Mansour-ibn-Hassan Firdausi Tousi. Poème  épique composé de plus de 50 000 distiques (groupe de deux vers), que l’on compare à l’Iliade d’Homère. Pour en savoir plus, lire les explications de Patrick Ringgenberg dans Une introduction au Livres des rois (Shâhnâmeh) de Ferdowsi aux éditions l’Harmattan 2009, 178 p. à partir de la version française de Jules Mohl du XIXe siècle. Extraits ci-dessous d’un tableau p.9, texte p.14 et en page couverture : portrait du roi Khosrow sur une peinture de Shâh Tahmasp.  Visiter aussi le blogue de l’auteur  D’un orient à l’autre.

FFM2016_Ferdowsi

IranHistory_PatrickRinggenberg

 

 

« Je ferai pleuvoir des perles sur cette histoire, je sèmerai des tulipes sur les pierres.
J’ai pu maintenant tisser ce drap d’or, parce que j’ai trouvé
depuis longtemps ce qui fait vivre la parole. »
(Shâhnâmeh de Ferdowsi – volume IV)

FFM 2016

19/08/2016
tags:

FFM2016_suggestions

* Les séances au Cineplex Forum sont malheureusement annulées mais celles au
Cinéma Impérial demeurent au programme – voir Achat de billets en ligne sur le site du FFM *

FFM – Festival des Films du Monde de Montréal  du 25 août au 5 septembre
Programmation complète sur ffm-montreal.org

Voici quelques longs métrages en compétition mondiale de la 40e édition du FFM

Embrasse-moi comme tu m’aimes  d’André Forcier
Film d’ouverture Je 25 août 19h30 CI.25.1 
13e long métrage de ce réalisateur québécois connu pour son « réalisme-magique »
sur le fantasme et l’amour entre un frère et sa sœur jumelle handicapée.

Tiger theory de Radek Bajgara – République Tchèque
Me 31 août 17h CI.31.5 
Réalisateur ayant fait des études de médecine et de cinéma documentaire.

Mon ami hindou d’Hector Babenco (1946-2016) – Brésil
Ve 2 sept. 21h CI.02.7
Film inspiré de la vie du réalisateur dans sa lutte contre le cancer
dans les années 90 et incarné par Willem Defoe.

La mégère d’André Van Duren – Belgique
Je 1 sept. 21h30 CI.01.6 
Protagoniste atteinte de mysophobie, trouble obsessionnel compulsif caractérisé
par une peur extrême du contact avec la saleté ou d’une contamination
par des bactéries ou autres microorganismes.

Le paon de nuit de Dai Sije – Chine
Ve 3 sept. 19h30 CI.03.6 
Visitez le site voyageschine.com pour connaître la légende chinoise à l’origine de l’industrie de la soie et celui du Musée national de la soie à Hangzhou – le plus grand au monde ! Vous pouvez aussi visionner cette courte vidéo par Universcience.tv qui rappelle la méthode utilisée par Pasteur pour l’éradication de la pébrine, maladie causée par le Nosema bombycis – un parasite qui ravagea les cultures de vers à soie au XIXe siècle et une autre montrant l’utilisation des vers à soie comme imprimante 3D.

 

Framed_Piotr Smigasiewicz
Notez aussi Titanium white de Piotr Smigasiewicz
Autour d’un tableau de Caravage sur la musique
de Carlo Gesualdo (1566-1613)
Sa 27 août 21h CI.27.7

Lire l’article sur les mystères de
Marie-Madeleine en extaselepetitrenaudon.blogspot.ca,
la fiche de La décapitation de St-Jean Baptiste
et comment le blanc de titane a permis de
dépister le célèbre faussaire
Wolfgang Beltracchi
sur faussaire.net.

 

Lire également les articles de Marc André Lussier et d’Odile Tremblay
ainsi que les communiqués sur le site du FFM. N.B. CI = Cinéma Impérial
Autres suggestions à venir…

André Fournelle

17/08/2016

AndreFournelle_livre2015[…] Plomb.
Un seul dans toute l’exposition.
Il rassure.  Il indique.  Il équilibre.
C’est le cœur qui bat et qui me dit que JE suis vivant.
Je traverse à nouveau le mur et je laisse
mon propre rituel prendre place en moi.
André Fournelle, MERCI.

 

Jacques Crête
En lien avec l’exposition Black Fire
qui s’est tenue à la Galerie Devlin en 2010
et présentée l’année suivante au Centre
historique minier à Lewarde en France.

André Fournelle, éditions Julien Del Busso 2015

 

 

« Depuis long­temps, ce sculp­teur sème des fils à plomb comme il essaime des mots
si lourds de sens. À nous d’en prendre toute la mesure.
 » Manon Régim­bald

André Fournelle – Engagé et ingénieux ! C’est ce que vous découvrirez grâce à ce livre qui nous présente un demi-siècle de carrière de ce sculpteur et performeur qui en début de carrière brave non seulement le feu mais les autorités en participant à diverses manifestations incluant l’Opération Déclic, sujet du documentaire Bozarts  de Jacques Giraldeau. André Fournelle a été un fervent militant pour la démocratisation de l’art, la préservation du patrimoine et a toujours appuyé le retour des marbres du Parthénon et des sculptures de l’Acropole par le British Museum de Londres. Plusieurs œuvres de Fournelle reflètent sa sensibilité aux problèmes sociaux et d’itinérances; certaines rendent hommage aux miniers, aux prisonniers politiques, etc.  Alchimiste dans l’âme, il se passionne de mélanger et manipuler les fameux 4 éléments que sont la terre, l’eau, l’air et le feu au point d’acquérir des notions de pyrotechniques tout en gardant une prédilection pour les matières telluriques et le charbon en particulier. Il se joindra également au groupe E.A.T. (Experiment in Art Technology) – documents disponibles sur le site de la fondation-langlois.org.

La poésie est aussi source d’inspiration pour l’artiste dont une œuvre s’intitule Un coup de dés jamais n’abolira le hasard 2002 (billet du 3/8/2013) et décrit dans le catalogue p.268-274. André Fournelle est d’ailleurs membre de l’Institut International de géopoétique, fondée en 1989 par Kenneth White qui participa pour Le refuge comme traversée 2005 dont les textes furent publiés dans La traversée – carnet de navigation no.2.  Celui de Fournelle, reproduit dans le catalogue à la p.91, porte sur les principaux lieux de nidification des fous de Bassan. Tout au long de ce splendide livre rédigé sous la direction de Monique Duplantie et Nycole Paquin, irradient des poèmes de José Acquelin p.35, Denise Desautels p.41 et p.284, Claude Haeffely (p.42 et ci-dessous), Serge Bouvier p.102, Charles Baudelaire p.155, Gilbert Langevin p.157, Stéphane Mallarmé p.272, Jean-Paul Daoust p.286 (Le nénuphar noir), mais également de magnifiques textes de commissaires ou analystes ainsi que des réflexions de l’artiste lui-même, tout aussi poétique que ses sculptures.

« Parfois c’est l’effet de la lumière, sans en voir la source, qui est émouvante.
Parfois c’est un filament incandescent, traité comme une « vraie » matière, qui dégage
chaleur et lumière. Parfois de façon moins tangible, c’est un gaz rare, ionisé, rendu visible
qui tournoie de manière aléatoire ou rectiligne sous l’effet d’une décharge de haut voltage. »
André Fournelle – extrait d’un entretien avec Monique Duplantie p.56

AndreFournelle_TrajectoireSHawking

AndreFournelle_LivreetExpo

1ère rangée : Trajectoire, Un hommage à Stephen Hawking 1986 à l’école Polytechnique de l’Université de Montréal en collaboration avec Marion Ducharme, Roger Lupien et Alain Vinet- Photographie de Michel Dubreuil. 2e rangée : La dimension de l’absence 1989 de la collection du Musée de Lachine et
À l’ombre de nos braises 2013 d’un article de Denis Dufresne LaPresse 21 janvier 2016.

« Épurées, évidées, transparentes, ces colonnes n’existent plus pour rappeler l’Histoire mais s’estompent pour devenir support du temps de l’Homme. Lieu de l’acte respiratoire, la cage thoracique est le théâtre invisible du corps où se joue l’échange constant entre l’intérieur et l’extérieur; la vie et la mort. Mise à nu, elle agit comme un manifeste et impose la primauté du contenu. Et s’il fallait voir cette œuvre comme un autoportrait ? » André Fournelle – p.136 Extrait tiré du catalogue De la colonne dans l’art contemporain du Musée d’Art Contemporain des Laurentides à Saint-Jérôme 1988.

Le temps – poème de Claude Haeffely
d’un coup grisou et / le ciel tout entier / s’embrase // Dans le ventre de la terre /
la mort envahit tout le paysage. / Au large des terrils / les drapeaux sont en berne.
Le rideau tombe / Des ombres planent encore et toujours / au dessus des mines /
mais l’amour revient sur ces lieux / pour déclarer la guerre à la guerre. //
Un seul sourire suffirait/ pour nous faire oublier/ cet enfer.// En blanc de la tête aux pieds /
une Femme nous annonce / un monde aux sept couleurs de l’arc en ciel. p.42 du catalogue
Black Fire d’après Et si la blessure était de plomb 2009 d’André Fournelle
(photo dans l’article de J-M Correia sur Zone-art.ca)

 

Autres œuvres d’André Fournelle sur Enoac.ca et sur le site Artpublicmontreal.ca vous pourrez admirer 3 de ses 4 sculptures faisant partie du Musée plein air de Lachine
réparties dans les zones suivantes :
MuseePleinAirLachineVoir aussi le billet Biotope sur ce site, qui se termine avec une carte du parc Essart
dans lequel Fulgurance d’André Fournelle y est installée, ainsi que les prochains billets
qui porteront sur le Festival des Films du Monde de Montréal,
pour lequel André Fournelle conçoit les trophées.

Qui veut la peau de Vénus ?

09/08/2016

QuiveutlapeaudeVenuslivreetphoto

Velazquez_Venusaumiroir_LondonNationalGallery

ABOUDRAR Nassim Bruno (2016). Qui veut la peau de Vénus ? Le destin scandaleux
d’un chef d’œuvre de Velázquez
, éditions Flammarion, 260 p./Photo publiée le 11/3/1914 par la
Galerie nationale de Londres disponible sur Wikipédia/Photo de la suffragette Mary Richardson
quittant le tribunal en 1914 tiré de l’article de Philippe Lançon sur next.liberation.fr du 22/4/2016.
The toilet of Venus ou The Rockeby Venus ou Vénus à son miroir (1647-51) de Diego Velázquez
à la Galerie nationale de Londres  – http://www.nationalgallery.org.uk.

 

L’Histoire de l’art et celle de la lutte des femmes pour le droit de vote sont intimement liées dans ce roman de Bruno Nassim Aboudrar, qui raconte ce qui a poussé une suffragette de vandaliser un chef d’œuvre de Velázquez.  Cet acte qui a eu lieu en 1914, qualifié par certains de terrorisme culturel, fut commis en désespoir de cause à la Galerie nationale de Londres par Mary Richardson. Originaire de l’Ontario, elle vécut plusieurs années à Bloomsbury et milita ardemment pour l’obtention du droit de vote aux femmes en Angleterre qui ne fut qu’octroyé qu’en 1918 pour les plus de trente et un ans et puis enfin, comme les hommes, à 21 ans en 1928. Après avoir fait de nombreuses entrevues et épluché attentivement le dossier NG 2017 de la Galerie nationale de Londres et plusieurs autres ouvrages, Bruno Nassim Aboudrar  relate les faits réels de cette triste période de l’histoire.  Il y décrit entre autres, la façon horrible que les médecins s’y prenaient pour forcer les grévistes de la faim incarcérées, à ingurgiter la nourriture (p.218-29) que l’on voit d’ailleurs également dans le récent film de Sarah Gavron avec Meryl Streep incarnant le rôle d’Emmeline Pankhurst – fondatrice du WSPU ou Women’s Social and Political Union.

«J’ai entrepris de détruire la peinture de la plus belle des femmes de l’histoire mythologique pour protester contre la destruction par le gouvernement de Mrs Pankhurst, qui est le plus beau caractère de l’histoire moderne. […] et jusqu’à ce que le public cesse de tolérer la destruction humaine, les pierres qu’il lance contre moi pour la destruction de cette peinture sont chacune une preuve de sa fumisterie et de son hypocrisie artistique aussi bien que morale et politique. » p.144

Professeur d’esthétique à l’Université de la Sorbonne, l’auteur évoque les hypothèses quant à la Vénus du tableau de Velázquez (p.184-187) accroché jadis à la casa de Haro à Cadix et décrit dans le roman de Goya de Lion Feuchtwanger (p.165-166). De plus, il explique les preuves scientifiques de son authenticité (p.88 et 99), les différentes étapes de réparations (p.90-100) et puis la restauration de 1965 par Helmut Ruhemann qui fût toutefois critiqué par le spécialiste Cesare Brandi (p.225-226). Pour en savoir plus sur les techniques de restauration, consultez les livres ci-dessous dont certains sont mentionnés dans l’épilogue et notez que le prochain congrès du International Institute for Conservation of Historic and Artistic Works se tiendra à Los Angeles du 12 au 16 septembre.

Voir aussi sur ce site les billets sur Les Ménines et autres tableaux de Velázquez (De la tête au ciel et De Seneb à Dinklage) ainsi que celui sur la restauration en cinématographie.

LivresRestaurationTableaux

Catalogue de l’exposition Velázquez au Grand Palais qui a pris fin en juillet 2015.
BARBER T. et BOLDRICK S. (2013). Art under attack – history of British iconoclasm, 192 p.
RUHEMANN Helmut (1968). The cleaning of paintings – problems & potentialities, 508 p.
CESARE Brandi (2011 v.o.1963). Théorie de la restauration, éd. Allia traduit par M.Baccelli, 128 p.
BERGEON LANGLE Ségolène et BRUNEL Georges (2014). La restauration des œuvres d’art – Vade-mecum en quelques mots, éditions Hermann, 350 p., KNUT Nicolaus(1999). Manuel de restauration des tableaux, éditions Könemann, 425 p., DUMAINE Marion (2003). La restauration de tableaux, éditions Massin, 152 p. et le Bulletin de nouvelles du iiconservation.org.

 

Sufffragettes_filmhttps://www.youtube.com/watch?v=lw-gCnJSuA8

Droit de vote des femmes, ailleurs dans le monde:
Nouvelle-Zélande 1893, Australie 1901, Finlande 1906, Danemark 1908, Chine 1912,
Canada (1916 au Manitoba et 1940 au Québec), États-Unis 1920, France 1944, Suisse 1971, …
Au XXIe siècle – Bahreïn, Oman, Koweït, Émirats arabes unis, Bhoutan
et finalement l’Arabie saoudite en 2015 !

Tweets & littérature de juillet 2016

30/07/2016
tags:

TwitterJuillet2106_LMArtsSciences

Pour ceux qui ne suivent pas @LM_ArtsSciences, voici en un coup d’œil des idées de lectures
pour les semaines de vacances qui restent. La mosaïque de premières de couverture ci-dessus, constitue uniquement les tweets littéraires de juillet de ce compte Twitter, en commençant le mois par l’hommage au regretté Yves Bonnefoy avec l’article d’Amaury da Cunha paru dans Le Monde du 01/07/2016 et à l’exception de Tristram Shandy de Laurence Sterne publié en 1759 (coup de cœur de l’année dernière), les ouvrages de cette liste ont tous été lus cet été, avec grand plaisir !
En souhaitant qu’ils vous enchanteront aussi…. Bonne lecture !

 

Voir aussi la rubrique « Livres » sur ce site pour les recensions annuelles de 2005 à 2015
en  lien  avec  les  sciences  et  divisées  en  plusieurs  catégories :
Histoire, Éthique, Physique, Santé, Environnement, Romans, etc.

World Press Photo

27/07/2016

WorldPressPhoto2016_refugies
1ère rangée : Hope for a new Life de WarrenRichardson, Waiting to register de Matic Zorman , Broken borders de Bulent Kilic; 2e angée : In the same boat de Francesco Zizola, Lost family project de Dario Mitidieri et Reporting Europe’s refugee crisis de Sergey Ponomarev.

World Press Photo  du 22 juillet au 17 août à Ottawa et du 31 août au 2 octobre à Montréal.

 

Ainsi sera la terre de l’arrivée, terrain clos interdit,
notre sommeil qui se heurte contre elle.

Nous rencontrerons des marins effrayés par nous, bergers sans pâtures,
marcheurs sans terre sous les pieds.

Nous y arriverons avec des enfants endurcis plus que des cals,
vagabonds avec leurs pères sur les écorchures de la terre.

Solo andata ou  Aller simple d’Erri De Luca aux éditions Gallimard 2012, 176 p.
Extrait de p.27 Traduit de l’italien par Danièle Valin.

 

L’exposition annuelle du World Press Photo continue de faire le tour de la planète avec ses photographies de migrants toujours aussi bouleversantes,  de personnes malades toujours aussi  attristantes, de catastrophes climatiques toujours aussi décourageantes, et celles d’animaux sauvages toujours aussi fascinantes !  La 11e édition montréalaise du World Press Photo aura l’honneur d’avoir Anaïs Barbeau-Lavalette comme porte-parole. Écrivaine et cinéaste engagée, sensible aux problèmes sociaux de toutes sortes, elle fut désignée en 2012 – Artiste de la Paix. En collaboration avec Guillaume Simoneau, ils présenteront une exposition sur les nouveaux réfugiés syriens arrivés à Montréal. Oxfam-Québec se joint à nouveau au World Press Photo qui se tiendra au Marché Bonsecours, pour une exposition en lien avec les répercussions des paradis fiscaux sur l’économie mondiale.

LivresPoesieMigrants

Quelques recueils de poésie en lien sur les migrants:
De LUCA Erri (2012).  Solo andata / Aller simple, éditions Gallimard 176 p.
GUÉBO Josué (2014). Songe à Lampedusa, éditions Panafrika, 70 p.
INISAN Jean-Paul (2015). Chants et poèmes pour migrants, éd. Edmond Chemin, 148 p.
HEUDRÉ Denis (2015). Bleu naufrage – élégie de Lampedusa, 48 p.
MASRI Al Maram (2013). Elle va nue la liberté, éditions Bruno Doucey, 128 p.
SOULEIMANE Fadwa (2014). À la pleine lune, éditions Le Soupirail,  81 p.
Et infos sur les diverses interventions pour les réfugiés syriens
par la Croix-rouge canadienne et Oxfam-Québec .

 

WorldPressPhoto2016_NancyBorowick

La photographe Nancy Borowick, partage avec nous cette touchante image, en souvenir de ses défunts parents qui ont lutté côte à côte contre le cancer. On pourra voir aussi la photo d’un médecin en Syrie soignant des brûlures d’un combattant de Daech de Mauricio Lima et un chercheur chilien à la base scientifique de l’île du Roi-George en Antarctique par Daniel Berehulak . Plusieurs clichés dénoncent des problématiques sociales et environnementales, tels les conditions de travail des mineurs au Burkina-Faso (Matjaz Krivic), la pollution engendrée par les centrales de charbon en Chine (Kevin Frayer) ainsi que le projet d’hydroélectricité en Amazonie qui aura comme conséquence la destruction du territoire des Indiens Munduruku (Mauricio Lima).

 

WorldPressPhoto_animals
1ère rangée : Whale whisperers d’Anuar Patjane Floriuk, Thought times
for Orangutangs de Tim Laman; 2e rangée : Ivory wars de Brent Stirton
et Chameleon under pressure de Christian Ziegler.

 

JungleDoctor_NorinChaiVous aimerez peut-être aussi le livre de Norin Chai
Jungle Doctor – histoires extraordinaires
d’un vétérinaire de faune sauvage
,
éditions Larousse, 2016, 192 p.

Captivantes anecdotes d’un vétérinaire passionné de son travail. Vous y lirez entre autres, l’histoire touchante de Bona, un bébé éléphante au Sumatra dont les parents furent tués par des braconniers. Une autre sur la réussite d’un examen échocardiographique au Cambodge dans le cadre d’Elephant  Valley Project. Du côté des primates, une intussusception chez un ouistiti, un abcès abdominal dans le cas de Nénette l’orang-outan, et une extraction du cristallin pour traiter la cataracte  de Carmen, un singe-hurleur du Costa-Rica. Le « Magic Vet » relate aussi le fibrosarcome de Dame Boa et la chirurgie buccale d’une vipère.  Les batraciens ne sont pas laissés  pour compte, avec l’intervention sur une Trachycephalus resinifictrix et même un cas de sauvetage in extremis de grenouilles transgéniques.

 

Voir les billets sur ce site du Word Press Photo 2015, 2014, 2013, 2012
Et ceux sur le concours de l’ACFAS La preuve par l’image 2016, 2015, 2014, 2013, 2012.

 

Biotope

23/07/2016

Biotope2016_Logo

Biotope2016_Rewakowicz_Godin_Landry

Biotope2016_ZoneVert_JannickDeslauriers

1ère rangée : Ana Rewakowicz MCCN / Andréanne Godin MCCN/ Diane Landry MCNDG
2e rangée : Zoné vert CCNDG / Jannick Deslauriers MCNDG
Communiqué et Horaire des visites guidées
Jusqu’au 18 septembre

 

Biotope est une exposition comprenant trois escales et qui porte sur l’Art, l’Architecture & l’Environnement. Commencez votre parcours par la Maison de la culture Côte-des-Neiges, au 2e étage transformé pour l’occasion en laboratoire par l’artiste Ana Rewakowicz. Vous pourrez observer la relation entre l’oxygène et le dioxyde de carbone à l’intérieur d’une installation de culture hydroponique constituée de sept bulles transparentes. De plus, vous pourrez insuffler à votre guise, quelques apports supplémentaires de dioxyde de carbone. Diverses données enregistrées sont présentées sur un écran, à la vue de tous. LSS (Life Support System) 2013-2015 alliant Arts & Sciences est en continuité avec sa bicyclette, remorquant un habitacle muni de panneaux solaires, appelé SR-Hab 2010 pour Socially Responsive Habitat. Inspiré par l’inventeur Richard Buckminster Fuller – concepteur du dôme géodésique de l’île Notre-Dame, Ana Rewakowicz présentera cet automne Mist collector au Centre Intermondes à La Rochelle et Anti-Entropic role of Art au laboratoire interdisciplinaire de physique à Grenoble. Adjacent ces structures gonflables, Andréanne Godin soulève la question des dangers possibles de l’exploitation minière avec sa Montagne Stérile 2012-2013 en laine crochetée en dialogue avec une petite peinture à l’acrylique Le mur 2011.

Deuxième arrêt : Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce où s’étalent devant vous de magnifiques nénuphars en crinoline, soie et organza de Jannick Deslauriers qui travaille toujours avec la même délicatesse. Intitulée Naufragés 2016, l’artiste nous rappelle en filigrane la traversée en mer des migrants au péril de leur vies (voir aussi billet du 13/2/2011). Diane Landry, quant à elle, nous transporte Autour du nième continent 2014 que vous pouvez visionner sur son site. Le catalogue Les défibrillateurs, publié suite à la rétrospective qui s’est tenue au Musée d’art de Joliette en 2008, est aussi disponible en librairie. Tels Meteoric flowers 2006 d’Elizabeth Willis, Naufragés de Jannick Deslauriers semble faire aussi écho au poème d’Erasmus Darwin Le Jardin botanique de 1781 dont voici un extrait :

[…] Écoutez… n’entendez-vous points ces cris perçants qui soulèvent les vagues
et déchirent les cieux ? Et maintenant encore les gémissements de la douleur
et les sanglots du désespoir retentissent sur les rivages de l’occident; […]
Les Amours des plantes par Erasmus Darwin
Chant III traduit par J.P.F Deleuze

Finalement, le bâtiment moderne et coloré qui abrite le Centre Culturel de Notre-Dame-de-Grâce vaut en soit le déplacement ! Il vient d’ailleurs d’être inauguré cette année et a été conçu par l’Atelier Big City, Fichten et associés et la firme architecturale L’Œuf selon les normes du développement durable (LEED, appareils de plomberie à faible débit d’eau, bois des forêts certifiées FSC, matières recyclées, préservation de l’écosystème,etc.). En bonus, vous pourrez voir une exposition sur l’Histoire de la danse au Québec et visionner une vidéo sur la danseuse, chorégraphe et historienne de la danse Iro Valaskakis-Tembeck . À l’entrée, se dressent vers le ciel huit majestueuses tranches de cèdres coupées longitudinalement. Christine Juillard et Michel Bachelet du collectif Zoné Vert adepte du Land Art, ont créé Paroles d’arbres 2011 pour évoquer la relation entre l’homme et la nature.

 

JeanSioui_Entremoietlarbre2013Un jeune Huron
cachait sa peine dans l’arbre
ses larmes s’incrustaient dans l’écorce

L’arbre atteint les étoiles
les nuages se sont déchirés
des brassées de gouttes d’yeux
sont tombées sur la terre […]

Entre moi et l’arbre de Jean Sioui aux éditions Écrits des Forges 2013, 76 p. p.69
Entre moi et l’arbre / résine un amour spirituel // Il a été créé pour que je l’aime /
moi pour l’aimer // Quand je lui dis l’amour / Il pointe vers le ciel
Jean Sioui – Entre moi et l’arbre p.61

 

Autres expositions estivales sur le thème végétale ou en pleine nature

Département des plantes de Catherine Lescarbeau
Fonderie Darling au 745 rue Ottawa Jusqu’au 21 août

Essarts – Parc de sculptures à St-Pie-de-Guire est ouvert toute l’année; son fondateur Pierre Tessier vous invite à cheminer les 1200 mètres de sentiers, parsemés de 50 œuvres de 38 artistes du monde entier dont quatre récentes de Jean Brillant et  la sculpture cinétique
L’Érosion des peuples de Jöelle Morosoli.

EssartsMap_JeanBrillant_JoelleMorosoli

Vernissage le dimanche 14 août à 14h30 précédé d’un récital à 12h30 avec Hugues Gagnon à la guitare et Natalia Kononova au violon à Essarts – Parc de sculptures au centre-du-Québec au 260 Rang 10, Saint-Pie-de-Guire; À douze minutes en voiture du Musée des Abénakis à Odanak et poursuivre encore une trentaine de minutes vers le nord pour le Centre de la biodiversité à Bécancour ou une vingtaine de minutes vers l’est pour le Biophare à Sorel-Tracy.

Notez que le Festival Présence Autochtone se tiendra à Montréal du 3 au 10 août.

Voir aussi sur ce site les billets Département des plantes et Art Écologique
ainsi que tous ceux en lien avec les Premières Nations.

Walter Lowenfels – Love & Liberty

18/07/2016

Walter_Lowenfels_SonnetsofloveandlibertyI
For Albert Einstein

When we examine stars, the Milky Way,
the clear coordinates of a blueprint night,
and know that farther out – beyond all sight
and count – they move on in their grand array:

When our own star brings in another day,
and the sky’s blue stretches its flood of light,
and we think how this change of dark and bright
Can vanish in a mad atomic spray:

We challenge – with our certainties that soar
in fourteen line of fragile, human sounds –
destroyers and the dooms their dreams rehearse:

Our sonnets – sending from the earth’s dear shore
voices of builders whose love of peace surrounds
the incandescence of the universe.

 

LOWENFELS Walter (1955). Sonnets of Love and Liberty, éditions Blue Herron Press, 63 p. p.13 Explications de la structure des sonnets p.7-11, suivie de Dedications I-VI, For Lillian (1954) VII- XVIII, For Lillian (1925-1929) XIX- XXVIII et pour terminer Six sonnets to respond to a letter XXIX-XXXIV. En exergue: To peace – “the loveliest prisoner of our time”. Brève analyse des sonnets par Cary Nelson dans The Oxford handbook of modern and contemporary american poetry 2012, p.498-499. Lectures des poèmes par Lowenfels lui-même sur writing.upenn.edu.

Walter Lowenfels (1897-1976) poète, journaliste, anthologiste et membre du Parti communiste USA qui fut emprisonné et accusé de complot contre le gouvernement de l’époque, mais relâché par manque de preuves. C’est durant cette période qu’il a écrit les deux premières sections des Sonnets of love and liberty (I-XVIII) et continuera toute sa vie à militer pour la Paix. Plusieurs des sonnets sont dédiés à son épouse Lillian Apothiker (1904-1975), qui a financé son tout premier recueil de poésie en 1925. Elle s’est occupée de sa carrière jusqu’à qu’elle ne soit paralysée suite à un AVC et ont eu quatre filles – Michal Kane (1927-2003), Angela Schwartz et les jumelles Judy Jacobs & Manna Perpelitt (1934-2011).

En 1931, Walter Lowenfels s’est mérité le Prix de poésie Richard Aldington de This Quarter, ex aequo avec E.E. Cummings. En plus de ses nombreuses anthologies, et d’une pièce de théâtre USA with music : an operatic tragedy, il a traduit du français plusieurs poèmes. Il publia un hommage à Apollinaire (avec en page couverture une illustration d’Yves Tanguy) et d’autres en l’honneur de D.H. Lawrence, Walt Whitman, Pablo Neruda etc. Ami d’Henry Miller, il est personnifié à travers Cronstadt dans Le Tropique du Cancer de 1934 et Black spring en 1936 – Pour plus d’informations lire l’article de R.C. du 8/4/2006 sur le site Cosmodemonic telegraph company: a Henry Miller blog et celui de Jim Burns sur pennilesspres.co.uk extrait de son livre Radicals, Beats and Bepoppers 2011.

Vladimir_Moussakov_Lillian_Walter_Lowenfels

Humaniste et critique social à la fois, Walter Lowenfels a également fait partie du P.E.N. international. Ci-dessus une lettre inédite de Lillian Lowenfels à Vladimir Moussakov (W. Mussakoff) datant du 31 mai 1955, alors que Walter Lowenfels était libéré sous caution dans l’attente de l’appel. On y ressent la force, le courage et le dévouement qu’elle porte à son mari et le souhait que son œuvre soit diffusée le plus possible. Au verso, textes d’Albert Matz incitant la population à manifester leur soutien à Walter Lowenfels et dans la 2e colonne, Diego Rivera soulignant le fait que la publication de ces sonnets coïncidait avec le 10oe anniversaire de Leaves of Grass de Walt Whitman
qui prône également l’inclusion & l’amour au-delà des frontières !

Walter_Lowenfels_Poesie

Crédit photo du portrait de Walter Lowenfels à sa fille Judy Jacobs tiré de
WALD M. ALAN (2012). American night: The literary left in the era of the cold war,
North Carolina University Press, 432 p. Chapitre 8 p.271-281
Article de M.Löwy dans Le Monde Diplomatique juin 2013.

LOWENFELS Walter – Reality prime: selected poems
Introduction et sélection de Joel Lewis, Talisman House Pub 1998, 113 p.

LOWENFELS Walter (1965). Land of Roseberries ou Tierra de moras, éditions El corno emplumado ou The plumed horn, 139 p. En page couverture – dessin de l’artiste mexicain David Alfaro Siqueiros et lire le discours de Sergio Modragón sur opendoor.northwestern.edu.

LOWENFELS Walter (1973). The revolution is to be human, International Publishers, 70 p.

LOWENFELS Walter (1968). The Portable Walter – from the prose to poetry, International Publishers 160 p. édité par Robert Gover. en tant que 2e partie de son autobiographie My many lives aux éditions Olivant Press.

Walter_Lowenfels_Anthologies

Exemples d’anthologies et de compilations par Walter Lowenfels

Coll. (1967). Where is Vietnam? American poets respond; an anthology of contemporary poems, éditions Anchor Books, 160 p. et co-édité par sa belle-soeur Nan Braymer.

Coll. (1964). Poets of today – a new American anthology
et poème de Langston Hughes en guise de prologue, International Publishers, 143 p.

Coll. (1973). From the belly of the shark – a new anthology
of the native Americans
, éditions Vintage books, 352 p.

Song of peace 1959 d’après les poèmes de Paul Eluard traduits et adaptés par
Walter Lowenfels, Roving Eye Press, 10 p. en page couverture gravure d’Anton Refregier.

Et New Jazz Poets 1967 Broadside records
https://www.discogs.com/fr/Various-New-Jazz-Poets/release/7199380

livres-comme-l-air_logo

Notez que la Journée Mondiale de la liberté de presse est le 3 mai
et que le 15 novembre a été décrété – Journée Mondiale des écrivains en prison.

À chaque année en collaboration avec Amnistie Internationale Canada Francophone, le Centre québécois du P.E.N. international et l’Union des écrivaines et écrivains Québécois, l’évènement Livres comme l’air rend hommage aux écrivains emprisonnés en jumelant 10 d’entre eux à 10 écrivains du Québec qui leur font parvenir un livre dédicacé. Vous pouvez lire les dédicaces des quinze dernières années sur le site : http://amnistie.ca/site/LCA/presentation.htm.

Voir aussi le billet Livres comme l’air 2015 avec poèmes d’Aron Atabek,
Mohammad al-Ajami Ibn al-Dhib et vidéo-poème de Mahvash Sabet.

Preuve par l’image 2016

06/07/2016

ACFAS2016_Mathieu_LapointeConcours de l’ACFAS
La preuve par l’image 2016
acfas.ca/prix-concours/preuve-image
Votez pour le Prix du public jusqu’au 19 Août

À gauche: Éphémère fleur de verre
Mathieu Lapointe – Polytechnique de Mtl
Fragments de verre capturant des déchets 100X
Thèse en cours sur l’analyse des performances
d’un polymère vert en traitement des eaux potables.

 

 

ACFAS2016_Cheriff_Matta_GC

Les liaisons ingénieuses de Chérif F. Matta de l’Université Mount Saint-Vincent à Halifax
Carte topographique de la densité électronique des atomes d’une paire de bases azotées – guanine (à gauche) liée à une cytosine (à droite) en page couverture de Quantum biochemistry – electronic structure and biological activity, éditions Wiley-VCH 2010 978 p. sous la direction de Chérif F. Matta et avec la collaboration de Jerome Karle (Nobel 1985) et Ada E. Yonath (Nobel 2009).

Xenotext_Christian_Bok_p89p91The Xenotext : book 1 de Christian Bök aux éditions Coach House Books 2015, 160 p. dans lequel vous trouverez les mots manquants pour la Guanine et des acrostiches pour les autres bases azotées – voir aussi le précédent billet sur ce site résumant le projet de cet ingénieux poète expérimental.

 

ACFAS2016_SteveCharrette_DeniseChabot_FJLapointe

ACFAS2016_Alexandre_Paiement

1ère rangée : Trois photographies mettant en scène des bactéries i.e. Un compacteur à déchets d’Alix Denoncourt, Steve Charrette et Richard Janvier  – 3000 X (bactéries en vert), Criminelle en conserve de Tony Savard, Julie Barrette et Denise Chabot – 5 µm (Clostridium botulinum en bleu) et Je touche donc je suis de François-Joseph Lapointe –  visualisation des similarités génétiques des bactéries de la paume du chercheur après avoir serré la main de 1001 personnes. 4e photo ci-dessus : L’espoir d’une population d’Alexandre Paiement et Arctic Raptors.

Beau et puissant, le faucon pèlerin / Oiseau de proie de grande élite /
Pond ses œufs, c’est son côté alpin, / Aux corniches, aux parois abruptes, /
À l’endroit où seul le chevrotin / Pourrait y mener une poursuite.  […]
Ses amis ont sonné le tocsin./ On le protège! On s’en félicite./
Souhaitons-lui de nombreux poussins. […]

Extrait d’un poème de Paul Meunier

 

Photos des 20 finalistes sur le site de l’ACFAS
Voir aussi sur ce site Preuve par l’image  201520142013 – 2012
Ainsi que l’onglet «  Sciences en images »  et la rubrique  « Poésie ».

%d blogueurs aiment cette page :