Skip to content

Poètes au Met Bleu 2015 3/4

18/04/2015

Festival littéraire Metropolis Bleu  du 20 au 26 avril

Une autre invitée de marque au Festival  littéraire international de Montréal,
sera Denise Desautels membre de l’Ordre du Canada et récipiendaire de prestigieux prix
dont deux fois lauréates des Prix du Gouverneur général en poésie pour Leçons de Venise 1992
et Le saut de l’ange 1993. Cette « archéologue de l’intime », comme elle se décrit à la p.122
dans Ce désir toujours 2005, s’entretiendra avec Chantal Ringuet et discuteront alors
de la réédition de son récit Ce fauve, le Bonheur  aux éditions l’Hexagone.

Samedi 25 avril de 16h à 17h #105 à l’Hôtel 10 rue Sherbrooke – salle du Jardin.
Extrait sur ce site de Sans toi, je n’aurai regardé si haut 2013 aux éd. le Noroît.

 

Parmi les nombreux poètes au festival qui participeront aux évènements
mentionnés dans le précédent billet, plusieurs viennent de publier un recueil.

Metropolibleu 2015 Authors

Metropolib Bleu 2015 Books

Voici des extraits de poèmes parfois antérieurs, en liens avec la science ou la nature de chacun de ces auteurs:

 

Chauvet de Mark Abley
The tongues of earth 2015, éd. Coteau, 182 p.  p.4

Don’t look for any pictures of everyday life
chiselled or smudges on limestone and spared by water
that drips from our own   time into death’s private cave
no portraits, no self-portraits   no ice-chewed landscape
or charts of night   domesticating the stars
no hint of Neanderthals
nothing a painter
could have heard or seen in a conifer valley
except this spirit bodies who could five their flesh
to a loving spear

[…] This cornucopia
a silent archive   a gallery of desire
its beloved images     feared, worshipped, slaughtered
fallen out of mind   driven beyond memory
unbreathing and unmoving
but for the horses
still whinnying now
and the blood-coloured handprints

Lancement le samedi 25 avril de 14h à 15h #85 à l’Hôtel 10 – Le Petit Salon

Auteur du formidable livre Spoken Here: Travels Among Threatened Languages 2003 disponible en version française sous Parlez-vous Boro ? Voyage aux pays des langues menacées 2005 traduit par Dominique Fortier aux éditions du Boréal.

 

Edisto de Melissa Bull

[…] Southern Birnam. At night we go to see the turtles spawn. My mother’s bunioned footprints sidle turtlefin sandtracks. Underexposed whitecaps flick black and white and back. A centenarian loggerhead’s eye beads. Dinosaur wan. Moon dandles a gelatinous turtle egg.

Extrait tiré du site Lemonhound.blogspot.ca octobre 2010
Lancement de Rue de Melissa Bull le mercredi 1er mai de 19h à 22h  #161
Sa traduction 2015 de Burqa de chair de Nelly Arcan est également disponible
Librairie Drawn & Quartely au 211 rue Bernard

 

Feather de Don McKay

The mystery of feather is the birth
of listening in the late Jurassic,
how out of ordinary hearing came this quick
attention to the air, how between those fine
aspiring lizards and the wind there was this give
and give, that thickening of nothings
into lift, and the mystery […]

Extrait de Another gravity 2014 aux éditions McClelland & Stewart, p.88  p.58
Auteur également de Paradoxides  (trilobite de la période cambrienne) 2012
Membre de l’Ordre du Canada et récipiendaire des Prix du Gouverneur Général
Discussions avec Don McKay le samedi 25 avril de 12h30 à 13h30 #77
Hôtel 10 rue Sherbrooke – Le Petit Salon

 

Poemes de Jeff Latosik et Jeramy Dodds

Uranium Heritage Day de Jeff LatosikThe Walrus magazine Avril 2015

Prosthetics de Jeramy Dodds Open Letters Monthly Avril 2010

Ces 2 auteurs participeront à la soirée de poésie du vendredi 24 avril de 18h à 19h #53
avec également Linda Besner dont voici un poème ci-dessous.
Centre Enpuki-ji Zen au 4620 rue Saint-Dominique

 

Plan to be ready de Linda Besner
The Walrus magazine Septembre 2013

[…] A Harvard logician sends me a message:
The propositional sentence A–>B
(or A implies B) at least captures
the same meaning as your imperative,
but Facebook’s code turns B) into a yellow smiley face
in sunglasses. I know enough
to know my slogan. Repeat mantra,
mantra, as we slide through the reeds.
But my intern and I, we’re floating wide, harnessed
to a tautology pulled taut as the world on a string,
stick-poking the stagnant fractions of the aftermath—
3/3, 4/4, it is, finally, what it is;
like that dreamboat HMS Tetragrammaton
we’re propelled by godly logic. […]

 

Voir aussi sur ce site la rubrique Poésie incluant 150 billets dont Polymeres d’A. Dickinson,
Poème en prose de la permutation Joséphine de Jacques Roubaud,
Poésie scientifique avec Muses et Ptérodactyles, etc.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :