Skip to content

Poésie au SLMTL 2015

18/11/2015
tags:

Salon du livre de Montréal  jusqu’au 23 novembre
Suggestions d’activités dans les deux précédents billets.

Voici maintenant des extraits de recueils de poésie en lien avec l’environnement, l’espace,
la maladie ou le corps, publiés cette année et dont les auteurs seront présents :

Cantiques de l'eau

Eau / trésor universel / Ce qu’il faut d’énergie / pour un verre d’eau potable en ta main. /
Pour la nettoyer, la transporter, évacuer le sombre; / ce qu’il faut d’arbres brûlés, de charbon,
de pétrole consumé. / Ce qu’il faut de Terre inondée pour harnacher la rivière mère du miracle électrique. / Affluent en foule les prospecteurs en ton pays d’or bleu qu’on te revendra à la bouteille.
[…] Coule à flot et sans réserve / cette eau que tu crois gratuite / et qui te semble due. […]

Extrait p.11
Photographies de Françoise Belu
Nancy R. Lange pour Les cantiques de l’eau
Avant-propos d’Hubert Reeves et postface d’Hélène Dorion
Marcel Broquet #146 Samedi 21 nov. à 17h et Dimanche 22 nov. à 11h00

 

Joel Pourbaix 2015Le retour de la falaise

[…] J’ai connu ni l’aube des oiseaux, le marécage énigmatique, j’arpentais les jours de l’été à l’aide de fabuleux récits. L’enfance est passée, le bois dort alors que la forêt vit un cauchemar éveillé, peau de chagrin égarée entre la dévastation et la préservation. Mais le début du monde n’a jamais entendu l’histoire de son commencement. Je glisse sur les roches millénaires et tombe sur le cri du corbeau; quelqu’un respire, l’écorce terrestre, quelque chose repose, tel un œil s’ouvre par-delà les émois et les flétrissures.

Prix du GouverneurGénéral 2015

Extrait p.78 Joël Pourbaix pour Le mal du pays est un art oublié
En page couverture – œuvre de Karine Turcot
Noroît #100 Samedi 21 nov. à 20h

 

Michel X Côté 2015

La crue

loup endeuillé
aux flancs durs
cloué contre mon corps
le froid me saisit
par le sang

des lièvres farceurs
s’égosillent sous
des tables sans pain

la rivière ne retrouve
plus l’océan
ses eaux ravalées
inondent le ciel

Extrait p.58
Michel X Côté pour Dans la gueule du renard
Illustration en page couv.de Suzanne Goudreau
Écrits des Forges #370 Dimanche 22 nov. à 10h

 

Sonia Cotten 2015Hadfield

[…] Hadfield ?
As-tu eu le vertige à regarder le futur d’en haut ?
Qu’est-ce qu’il a fait le futur
de sa capacité à générer l’espérance ?

Hadfield ?
As-tu rêvassé une partie de ton enfance d’habiter
des mondes de bonté et de magie ?

De rejoindre l’escadron
des gamins perdus de Peter Pan
planant en étoile au-dessus des étoiles
entre les bonnes manières et
les vœux impossibles ?

Moi aussi.

Extrait p.29 Sonia Cotten pour Corps simples
En page couverture – œuvre de Martine Savard
Poète de brousse #100 Ve 20 nov.à 14h et Sa 21 nov. à 13h

 

Nicole Brossard 2015

 

ce mélange odorant des secondes et du soi
concerto qui traverse les neurones
la souplesse también de l’échine

Extrait de p. 55
Nicole Brossard pour Temps qui installe les miroirs
En page couverture – oeuvre de Martha Townsend
dont vous pouvez voir Lux Domum au CUSM

Noroît #100 Je 18h, Ve 17h et Sa 14h

 

Louise Bouchard 2015Ai-je dit merci dans toutes les langues
Aux descendants de Ptolémée qui ont creusé le ciel
Jusqu’au point froid
Ont mesure la température du vide stellaire

Vaste
Vaste
Ce mot m’oppresse  comme rivière et dinosaure

Extrait de p.12
Louise Bouchard pour Personne et le soleil
Photo de l’auteure Mur polygonal de Delphes
Herbes rouges #100 Dimanche 22 nov. à 14h

 

Hecto rRuiz 2015personne n’ouvre
la porte de l’hospice
sur la place publique
I’am looking at the river but I ‘m looking about the sea

Chante une femme
à la sortie du métro
rêves de boussole
pour désavoués
devant l’incapacité des ambulanciers

Extrait de p.21
Hector Ruiz  pour Désert et renard du désert
En page couverture « A dance » de Catherine Farish
Noroît #100 Ve 20 nov. à 19h et Sa 21 nov. à 19h

 

Mathieu K.Blais 2015[…]
rien à signaler
sauf le cancer qui  ne se tanne pas
de jouer à la chaise musicale électrique
rien à déclarer
sinon que je m’ennuie
de son petit côté ergonomique

Extrait p.72
Mathieu K. Blais pour Tabloïd
Le Quartanier #100 Sa 21 nov. à 14h et 16h et Di 22 nov. à13h

 

Jean-Francois Dowd 2015

L’avortement

[..]
«Laissez toute espérance, vous/Qui entrez», dit l’Enfer de Dante./
La formule aurait pu orner / Les murs de la polyclinique /
Privée dans le bas de la ville / Où tu attends parmi la gent /
Perdue, matricule sans âme, / Que vienne ton tour d’avancer /
Par une après-midi pénible./ [..] En attendant son IVG, /
Visage clos, que trame-t-elle / Avec ses fibres acycliques /
Et ses aiguilles de métal / Dont le cliquetis t’ensorcelle ? […]

Extrait de la p.28-29
Jean-François Dowd pour Une vie à l’étourdie
Lézard Amoureux #432 Vendredi 20 nov. à 20h

 

Rodney St-Eloi 2015Appelez-moi Saba la reine
Elle offre au peuple de la brunante
Son collier de boue et de fiente
Ses semelles d’astres et de pollens
Mon royaume éclaire ce monde de limons
D’os de rebuts d’impotence
Je n’ai pas d’assurance sur la vie
Hors le poème hors l’arbre
Ne vous fiez pas à ma couronne d’épines
Mes talons hauts captent les vertiges […]

Extrait p.49
Rodney St-Éloi pour Je suis la fille du baobab brûlé
Mémoire d’encrier #100 Mercredi 18 nov. à 18h30

 

L’espace n’a pas de science privilégiée. La géographie faite de chiffre et de carte n’a pas pour but de sécuriser l’humanité dans son besoin de contrôle. Sur quel méridien s’est levé le soleil pour la première fois ? Celui de Greenwich ? Est-ce bien sérieux de l’envisager ? Comment se découpent les pays et comment se répartissent les peuples de part et d’autre des rivières, des montagnes, des lacs et des mers ? Les circonstances des hasards montagneux ou des caprices fluviaux ne font que montrer les peuples dans leur infinie ressemblance. Au-delà de ce détroit, par-delà cette mer, il y a des gens qui nous ressemblent […]

Extraits p.33
Thierry Pardo pour Petite géographie de la fuite
Lire aussi p.50 Cadeau de l’ermite à la forêt…
Du Passage #432 Ve 20 nov. à 16h et Sa 21 nov. à 17h30

Désy_Génois_Samian_Nepveu 2015

Jean Désy et Normand Génois pour Bras-du-Nord
Mémoire d’encrier #100 Vendredi 20 nov. à 16h

Samian pour La plume d’aigle
Mémoire d’encrier #100 Vendredi 20 nov. à 19h
N.B. Plan nord p.11-13 et Sur le dos de la tortue p.30-31
et d’autres très beaux textes sur la poésie p.53 et p.58-61

Pierre Nepveu pour La dureté des matières et de l’eau
En page couverture – œuvre au Musée Lachine de David Moore
Noroît #100 Jeudi 19 nov. à 19h et Samedi 21 nov. à 17h
N.B. Le Navigateur p.84 et Discours de l’astronaute à son retour de l’espace p.86-87

Poésie_Science et Santé 2015

Claire Legendre pour Le Nénuphar et l’araignée
En page couverture – œuvre de François Berger
Allusifs #526 Ve 20 nov. à 17h et Di 22 nov. à 12h
NB. Le médicament p.33, Une maladie à la mode p.25

Philippe More pour Les Âges concentriques
Avec plusieurs œuvres de Nathalie Bandulet
Poètes de brousse #100 Ve 20 nov. à 17h

Janis Locas pour Carpe et chienne – carnet bipolaire
En page couverture – œuvre de Patrick Coppens
Triptyque #100  Je 19 nov. à 19h et Sa 21 nov. à 18h
N.B. La maladie p.92 et La souffrance p.18

Daniel Lavoie pour Particulités
Les dieux, les planètes, les particules, et enfin la Terre
Plaines #174 Dimanche 22 novembre à 11h et 14h
N.B. Real évolution p.36, Antimatière p.56, Procréativité aigüe p.31,
Particules avec sujet sensible p.70

Chloé Savoie-Bernard pour Royaume scotch tape
Hexagone #132 Sa 21 nov. à 19h et Di 22 nov. à 12h
En page couverture – design de Marie Tourigny
N.B. Pour emporter p.65, Beauté formol p.23,
Il faut fermer les usines porcines p.14

 

Jean Royer L'arbre du veilleur 1 à 3

Et l’incontournable Jean Royer pour La Fêlure, la quête
Noroît #100 Samedi 21 nov. à 15h et Dimanche 22 nov. à 16h
Extraits des précédents recueils dans les commentaires du billet
Art quantique et sous Blues de l’hippocampe.
En page couverture – œuvre de Paule Royer

Chapitre Faim souveraine p.78-80
[…] Ici j’entends battre le cœur du fœtus que je fus, je l’écoute raconter l’évolution des feuillets
embryonnaires – ce qui n’est pas, dans mon cas une histoire banale. Mais au bout de cette parole,
il y a le rêve de la création d’un langage : « je sais / faire d’un ventre un visage »….
Outre cet extrait très personnel, Jean Royer partage ses réflexions sur la poésie
en citant de nombreux auteurs dont:

« Guérissez-vous par la poésie de cette maladie de l’âme, l’ignorance » Jacques Roubaud

Poésie scientifique et autres sur ce site dans la rubrique « Poésie » 

 

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :