Skip to content

Découvertes 2015 et poésie

18/01/2016

QSDecouv2015
Janvier / Février 2016
Dossier Québec Science
Les 10 Découvertes de l’année 2015

 

Présentations sur le Canal Savoir
Bar des sciences à Québec
Mardi 2 février 2016 à 18h

Votez  jusqu’au 18 février

En voici 3 en guise d’exemples
accompagnées de quelques
vers et œuvres d’art.

 

Dompter les éclairs par Bouchra Ouatik dans QS vol.54 no.5 p.44-45 janvier 2016
Contrôler la trajectoire des éclairs à l’aide de faisceaux d’Airy et de Bessel créant des canaux
de plasma afin de guider la trajectoire d’un arc électrique, mais à court terme
cette technologie pourrait être utilisé pour graver le métal.

Roberto Morandotti du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS et son équipe.
Can humans control lightning ?  par Julia Wilde dans cette vidéo sur DNews du 12/09/2015

Poeme_Menace_VetteDeFonclare

Menace 2015 poème de Vette de Fonclare sur le site http://poemes-provence.fr/

JPAube_CamilleLapouge

De gauche à droite: V.L.F. Natural de Jean-Pierre Aubé (photo d’Emmanuelle Leonard) et 2 œuvres de l’exposition Oneztarri de Camille Lapouge présentée au Musée Basque en 2015.
Voir aussi le billet Art Écologique sur ce site.

__________

Mise en échec par Marine Corniou dans QS vol.54 no.5 p.42-43 janvier 2016
Freiner éventuellement la progression de la sclérose en plaque grâce à un anticorps contre la molécule MCAM (Melanoma Cell Adhesion Molecule), située à la surface des lymphocytes CD4 et CD8, les empêchant ainsi de passer la barrière hématoencéphalique et d’attaquer les neurones et les gliocytes.

Alexandre Prat – directeur du laboratoire de neuro-immunologie au CRCHUM
Centre de Recher­che du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal.
Annals of Neurology vol.78 no.1 p.39-53 juillet 2015.

ScleroseenplaquesDorothyShoes2016

ColèreS Planquées (anagramme de Sclérose en plaques) Dossier de presse
Exposition de photographies de Dorothy Shoes du 14 janvier au 31 mars 2016
Par la Fondation ARSEP, l’ICM et la Bibl. Universitaire Pierre et Marie Curie
Extrait ci-dessous d’une participante –  lœildelaphotographie.com

Vu de l’extérieur ton corps est environ le même, vu de l’intérieur, aussi.
Excepté en période de crises. Crises qui dans un langage qui t’est étranger
mais que l’on t’oblige à apprendre, ne s’appellent pas crises mais poussées.

Tu décides de ne pas tout mélanger, et de ne jamais céder à cette dénomination.
Les poussées tu préfères de loin les laisser au champ lexical de l’aviation.

Ces crises ne fixent pas d’horaire. Elles ne te préviennent pas. Jamais.
Elles s’invitent, s’imposent dans l’espace, le temps et le mouvement.

Ça emmerde pas mal la géographie extérieure et intérieure. Il faut composer
avec tes anamorphoses alors tu te saisis d’un compas et tu déplaces tes centres.
Tu acceptes que la route soit plus longue et plus accidentée pour toi que pour d’autres,
car on ne rejoint pas Brest à la même vitesse si l’on prend l’autoroute
ou une départementale criblée de nids de poules. Tu entends,
jusqu’à nouvel ordre ton autoroute a fermé, OK ?
Et ?
… Et le cerveau plein de trous, tu te mets à la couture.

 __________

D’un polymère à l’autre par Joël Leblanc dans QS vol.54 no.5 p.40-41 janvier 2016
Fabriquer un polymère « vert » thermodurcissable, plus précisément un époxy rigide
sans bisphénol pour améliorer par exemple, les ailes d’avion et les circuits électroniques.

Jérôme P.Claverie et Basile Commarieu du Groupe de Recherche en Polymères de l’UQAM
Lire aussi Chemical Science no.6 p.2172-2181 Juin 2015.

DavidAltmejd_MAC2015

L’air de David Altmejd en plexiglas, chaîne, fil métallique, fil, peinture acrylique, argile époxy, gel époxy et Le spectre et la main  en plexiglas, noix de coco, argile époxy, résine époxy, fil, résine, fil de métal, crin de cheval et acrylique (photo de Richard-Max Tremblay) présentées au Musée d’Art Contemporain de Montréal l’été dernier. Voir aussi le billet Chaorismatique.

Honourable member and chief resin of the preservative party of Canada

[…] He tried to keep it moving, amorphous and crystalline, nylons running
with leaks, acrylic accounting and covalent committees
covertly dispersing available light, but it all became rigid
at room temperature
He had no choice but to gum, melt or craze it – his epoxy, his prosthesis :
a Plexiglass house with his picture in every room
melted and cooled, melted and cooled,
made to fracture easily,
predictably,
without effort

Extrait du recueil The polymers 2013 d’Adam Dickinson aux éd. House of Anansi, 128 p.
Voir aussi le billet Polymères du 29/02/2015 et la rubrique « Poésie » sur ce site
ainsi que  Découvertes de l’année 201420132012 et 2011
et Nobel 20152014, 2013,  2012,  2011.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :